Test deuter Alproof Tour 2024

2 tests deuter Alproof Tour.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Maxlm

Un sac à dos airbag pratique, robuste mais qui pèse sur le dos et le portefeuille.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 32 ans | 1,73m | 70kg | Avancé | Lyon
Acheté : 1350€ en ligne
Conditions du test : 3 jours de test, ski de rando avec nuit en refuge, environ 800m de D+ par jours.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
deuter Off-Line Days : Traversée à ski au coeur des Alpes

Points forts

Finitions
Confort
Sensation de robustesse des tissus
Accessoirisation complète

Points faibles

Poids
Prix

Heureux sélectionné pour un double évènement : le test privé deuter Offline Days où nous avons eu l'occasion de tester le sac à dos airbag deuter Alproof Tour 38+5.

Un mot rapide sur l'évènement organisé par deuter : l'idée était de faire un raid à ski de 3 à 4 jours dans les Alpes avec les autres gagnants. Nous étions donc une vingtaine venant de toute l'Europe prêt à découvrir les environs d'Andermatt ! Quand je dis toutes l'Europe, il y avait entre autre des Polonais, des Belges, des Tchèques, des Slovaques... et 3 Français ! RdT, dont vous pourrez retrouver le test ici, moi-même et également Oliver qui était églament là pour réaliser des photos du séjour.

Mais alors ce sac à dos ?!

J'y viens ! Il nous a été présenté le soir notamment pour le fonctionnement de l'airbag. Ce sac à dos est donc un sac non pas à cartouches mais bien électrique ! En bref : des piles (2xAA) ou une recharge via un cable USB-C permettent de recharger des supercapacités. Celle-ci pourront lors du déclenchement par la poignée activer avec beaucoup de puissance un ventilateur qui va gonfler le ballon airbag. Pour les plus techniques voici le système Alpride E2 qui est embarqué dans le sac à dos !
Les avantages d'un sac à dos airbag électrique par rapport à un sac à cartouche sont multiples :

  • Voyage en avions (les cartouches sous pressions sont interdites)
  • Multiples gonflage / dégonflage
  • Recharge en temps réel sur le terrain (par exemple déclenchement le jour 1 d'une sortie par accident)
  • Entrainement facilité

Bien que cette technologie soit géniale, elle présente un inconvénient, c'est moins comptacte et surtout c'est lourd, 1140g pour être précis. Voilà c'est tout! C'est la seule critique qu'on peux lui faire, mais c'est une critique de poids pour faire de la randonnnée à ski et c'est presque le double d'un système à cartouche (690g).


C'est bien ce qu'il y a dedans, mais ce sac ?!

Pardon, m'y voilà. C'est quand même important de comprendre que c'est un sac à dos + un système airbag. Celui-ci est d'ailleur très bien intégré dans le sac avec notamment une coque noéprène pour protéger le système électrique. Celui-ci s'allume de l'intérieur du sac et une petite fenêtre extérieure permet de vérifié si celui-ci est bien allumé. Le sac est assez grand et même si le système prend de la place, il était largement suffisant pour 3 jours en montagne en refuge. Le sac à dos est vraiment robuste, il présente un grand panneau dorsal un peu rigide qui permet de ne rien sentir du bazard qui traine dans votre sac. Le dos et les bretelles sont confortables. Je n'aime pas trop le système de serrage avec une boucle métalique pour la ventrale, en effet il faut très souvent la resserer, voir à chaque fois qu'on remet la sangle ventrale!

La poche principale peut complètement s'ouvrir comme un portefeuille, c'est toujours pratique. La poche pour le triptique de sécurité est suffisante tout en maintenant bien le matériel. Le porte casque intégré est vraiment bien pensé car c'est une chausette dans laquelle on peux glisser le casque bien sur mais aussi le masque, un buff... par exemple sans risque de les égarer ! Le +5L est un petit roll-top bien pensé qui peut se replier dans le sac à dos. Même avec une veste dedans il ne gêne pas particulièrement et si elle n'est pas trop bourée aucun soucis pour continuer d'utiliser la poche du masque.

Et sur les épaules ?

Et bien le confort est au rendez-vous ! Malgré le poids toujours handicapant, le sac est confortable. Sa construction robuste permet un bon portage. Pour la ventrale, il faudra la serrer à chaque fois qu'on la remet à cause de la boucle métalique. Une fois en place celle-ci reste bien réglée cependant. Le sac à une tendance à rester "debout" ce qui est assez pratique par exemple quand on le pose dans la neige pour mettre les peaux on peux utiliser la partie haute du sac sans problème. La sangle sous-cutale peut se ranger derrière la petite poche sur la ceinture, c'est assez pratique pour ne pas qu'elle s'emmêle partout. 

Pour ma part j'avais utilisé le volume +5 au début mais ce n'était pas nécessaire. Des petites attaches sont présentes pour le rouler et qu'il ne gêne pas l'utilisation. Les 38L dans cette confirguration sont suffisant si vous ne trimballés pas toutes la quinquaillerie, sinon le petit volume en plus sera pratique pour mettre la veste !

Le sac à dos est également disponnible dans une version "dos court" qui est également plus adapté aux femmes avec des bretelles spécifiques. 

Accessoirisation :

Le sac est doté d'une accessoirisation complète :

  • Porte piolet
  • Porte casque
  • Poste skis (en A, en // et pour les snowboards)
  • Porte corde
  • Poche pour le masque
  • Poche avant pour le matos de sécurité
  • Poche sur la ceinture pour les snacks à portée de main
  • Porte matos sur la gauche
  • ...


En conclusion :

Le deuter Alproof Tour est vraiment un bon sac à dos, son volume maitrisé et son accessoirisation permettent d'envisager le sac à dos que ce soit pour une journée de ski freeride un peu chargé ou plusieurs jours de rando en refuge. Les sangles de compression garantirons que rien ne bougera dedans. Cependant à la journée le sac à dos reste un peu encombrant et il faudra évidemment s'en défaire sur les télésièges si vous en empruntez ! Il y a quand même deux arguments contre ce sac : le poids et le prix. Ironiquement, à 1350€ cela allègera fortement votre portefeuille, mais c'est un choix à considérer grâce à la versatilité du sac ! 


Pour qui ?

Des randonneurs qui souhaites avoir un sac airbag "sans prise de tête" et qui souhaitent l'utiliser aussi bien pour des journées freeride que pour leurs court raid à ski.
8/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire