Test deuter Alproof Tour 2024

2 tests deuter Alproof Tour.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10

Confort, pratique, qualité, qui se paye

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,75m | 72kg | Avancé
Acheté : 1350€ en ligne
Conditions du test : 3j en itinérance / refuges, jusqu'à 1000m de deniv.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
deuter Off-Line Days : Traversée à ski au coeur des Alpes

Points forts

Qualité de fabrication
Fonctionnalités
Confort
Système électrique

Points faibles

Poids
Prix

Invité par deuter dans le cadre du test privé expérience deuter off line days pour un raid à ski sur 3j, j'ai pu tester ce sac en conditions réelles sur quelques montées et descentes dans les Alpes Suisses.


Description 

Deux tailles dispos: le 36+5 SL, rouge (plutôt été étudié pour correspondre à la morphologie féminine, petits gabarits)

Le 38+5, homme ou plus grands gabarits, en vert , celui que j'ai testé : 2.8kg 

Côté design, le dessin est très moderne, avec toutes les sangles additionnelles installées il fait très technique et a un bon look. Pour la couleur je suis plus fan du rouge que du vert, qui fait un peu trop "armée" à mon goût ! Les petites touches oranges compensent et amènent un peu de peps à l'ensemble.


Le système airbag est électrique, avec un seul ballon supérieur en demi-lune. La turbine utilise l'énergie d'un supercondensateur, qui peut être chargé par 2 piles AA (toujours en place) ou directement sur usb pour économiser en pile. L'avantage Supercondensateur : il n'est pas affecté par la température.

L'intégration d'un système airbag amène pas mal de contraintes de conception, en comparaison avec mon deuter freerider pro 34+ d'un volume similaire.

L'ouverture générale du sac se fait en forme de "livre", avec un zip qui fait les 3/4 de tour du sac, depuis un côté ou l'autre (3 curseurs) [comparé au freeride à l'ouverture dans le dos, j'y reviendrai]

 

Fonctionnalités 

Que de complétude dans ce sac Alproof tour !

On retrouve en plus de la poche principale (contenant le système électrique, ainsi qu'une localisation pour poche à eau) une poche frontale pour la partie 'sécu' (avec séparation sonde / manche pelle / scie à neige...).

Sut le haut, une poche séparée en deux pour le masque/lunettes/petit matériel, et enfin une petite poche accès rapide sur la ventrale droite (ma poche à snacks).

A l'intérieur des 2 grandes poches, chacune contient une petite séparation filet ou tissus pour du petit matériel, clés, papier d'identité...

Enfin, un porte matériel sur la ventrale gauche, un porte casque en filet intégré dans une mini poche à zip en bas de sac, des tas de petits passants pour accrocher n'importe quoi, 2 sangles supplémentaires pour porte matériel (snow...).

 Le portage ski peut se faire en 'A' ou sur les sangles additionnelles au dos du sac. 

La mention "+5" désigne l'extension de 5 litres en haut de sac (forme plus cheminée) qui se déplie et se ferme en enroulant partiellement l'extension. Très pratique, ça décuple l'usage du sac avec lequel vous pourrez partir plusieurs jours en refuge ou environ 1 nuit en autonomie, selon le confort souhaité :) Une fois rangé, c'est invisible et la forme du sac n'est pas affectée.

L'extension présente aussi un flap et strap pour y poser une corde et la sécuriser sur le haut du sac.

Un porte piolet unique et rapide est présent sur le sac, pratique et simple à utiliser.

Le côté de la poignée Airbag étant réversible, une des 2 bretelles est 'vide' et peut servir à passer un tuyau de camelback en étant un minimum protégé du vent/froid. 


Côté fonctions, c'est riche ! rien ne manque pour un sac rando ou freeride.



Airbag

Le système est à simple ballon, gonflé en quelques secondes (ça parait assez lent mais c'est 'normal') avec une turbine. Il est certifié pour 100 déploiements, ya un peu de marge :)

L'allumage du système se fait à l'intérieur du sac, protégé dans une pochette à zip. Le bouton n'est pas bien pratique et compliqué à atteindre si le sac est rempli. Mais comme il ne consomme 'rien' ou presque au repos, nous l'avons simplement allumé le premier jour et éteint 3j plus tard. La recharge s'étant faite depuis les piles AA, ça reste un système très simple à utiliser.

Une led discrète est visible depuis l'exterieur pour connaitre le statut (vert/rouge). C'est aussi là qu'on trouve la valve pour dégonfler le sac.

La position de la poignée est réglable en hauteur pour s'ajuster à votre morphologie.

Côté airbag : RAS, le système est fiable (certifié TUV) et bien pensé.

Je ne met que 4/5 sur le déclenchement car il n'y pas l'option d'une sangle reliant les 2 bretelles pour un déclenchement main droite/main gauche.


Confort

Incluant pas mal de réglages (reprise de charge, ventrale + poitrine...) il faut comme tout sac passer un peu de temps à le régler correctement. Une fois fait c'est un super confort de portage, bien tenu par la ventrale, sans douleurs ni point de serrage.

En descente il tient bien au corps, je n'ai jamais été gêné par ses dimensions ni senti le poids de l'ensemble.


Praticité

Ce sac est plein de petites astuces !

La sous-cutale se range derrière la petit poche de la ventrale, ou dedans, ayant le zip qui se termine du bon côté... Elle se clippe facilement avec un petit mousqueton de la même couleur que la sangle là ou il faut la clipper : pas d'erreur.

Le portage est similaire à mon Freerider de référence, RAS.

Les sangles de portage sont à 'crochet' métal plutôt qu'à clip (rendu qualitatif) et il y a 2 positions de reprise du crochet, ce qui permet de compresser tout le sac, ou laisser libre le passage du zip pour ouvrir le sac en grand.

Le filet à casque n'est pas un simple filet mais bien une petite pochette qui s'arroche sur le sac, permettant d'un glisser des peaux ou une veste au besoin...

Bref, vous trouverez petit à petit plein de petits détails qualitatifs qui rendent l'usage hyper agréable, et ajustable à votre goût.  

Par contre, l'ouverture entière en 'livre' peut paraitre pratique pour avoir accès à tout, mais les bords étant un peu souples, le matériel a tendance à se barrer si vous n'êtes pas posé bien à plat. Au final je l'ai utilisé principalement en ouvrant la partie haute... et je trouve une ouverture par le dos plus pratique ! (4/5 sur la modularité)

Qualité

La construction est belle, les matériaux ont l'air solides avec des tissus épais.

Tous les curseurs de zip ont des petites ficelles pour les attraper avec les gants, les sangles sont larges... bref ça respire la qualité de partout... et pas du tout la chasse au poids !


Conclusion

Alors, conquis par ce sac ? A moitié...

C'est : 

un sac de qualité, avec un système airbag fiable,

utilisable en rando comme en freeride, sur 1 à plusieurs jours...

mais,

il est lourd. 2.75kg, c'est dans le haut des sacs rando-airbag. La qualité et les fonctionnalités se payent.

Il est un peu gros pour juste une journée... sa bonne tenue compense, mais il faudra penser à l'enlever sur le télésiège.


Il est... cher. 1350€ neuf (peu d'achat de sac avalanche se font d'occasion).


En conclusion, un beau sac pour des raids en itinérance avec peu de déniv, des journées stations/freerando, ou quelqu'un n'ayant pas peur du poids.


un grand merci à skipass, deuter, les guides, Oliver pour le trip :)

Pour qui ?

Randonneur voulant partir plusieurs jours, freerandonneur cherchant un sac à tout faire.
8/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

Commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire