Test Abs POWDER 15 2012

1 test Abs POWDER 15.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
mathilde_rusty

Pour une utilisation à la demi-journée

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | 1,68m | 65kg | Expert | Courdimanche
Conditions du test : 1/2 journée hors-piste par grand soleil, neige très changeante

Points forts

Confortable à porter.

Points faibles

Volume trop petit.

Mon principal frein à l'achat d'un sac airbag, hormis le prix bien sûr!, c'était le poids du sac à dos. Etant en général toujours très chargée quand je pars skier même pour une demi-journée, et ayant une condition physique qui frise presque le ridicule, je m'imaginais à l'agonie dans les marches d'approche des hors-pistes, croulant sous le poids de mon sac à dos...

Alors quand mon gentil voisin m'a proposé de me prêter son sac à dos airbag qui semblait rikiki le temps d'une sortie hors-piste à la demi-journée, j'ai immédiatement acceptée!

Premier constat: MAIS C'EST LEGER!!!!!! Je ne sais pas pourquoi, mais plus de 2kg pour un sac à dos (2480g ), ça me semblait être un âne mort à porter! Mais en réalité, que dalle! Son ergonomie s'adaptait par dessus le marché  parfaitement à ma morphologie, ce qui rendait son utilisation encore plus imperceptible!

Sangle ventrale, sangle pectorale, sangle sous-cutal... Le sac ne devrait pas bouger!

Deuxième constat: 15 litres, c'est peu... En préparant mes affaires, je me rends compte que je ne pourrais pas emporter tout mon bordel habituel. Il va falloir faire un choix. Je retire donc à regrets mes peaux... Nous n'avions pas prévu d'en faire mais j'aime en avoir au cas où... Par contre, bonne nouvelle, le compartiment pour la pelle et la sonde est suffisamment grand pour les ranger et les sortir aisément. Ce n'était pas le cas sur mon sac Arva non airbag...


Allez, c'est parti! J'ai l'impression de partir à poil mais en même temps, je n'ai prévu qu'une petite rotation : 3 télésièges, une marche d'approche d'une vingtaine de minutes, une grande descente et retour maison.

Au pied de la marche d'approche, je déchausse et cherche à fixer mes skis sur le sac à dos. Quand je vois les misérables sangles qui pendouillent pour fixer mes skis, je suis inquiète... "ça va bouger dans tous les sens!". Mais non! Bon, j'ai des skis de rando assez légers mais quand même. Le système est basique mais finalement efficace, léger et même pratique car modulable. Le portage d'un snowboard ne devrait pas poser problème. 

Là où le bât blesse, c'est une fois de plus ce volume minimaliste... En effet, j'anticipe la montée à pied et retire ma doudoune pour la placer dans le sac à dos. Effectivement, je pourrai l'accrocher à l’extérieur du sac mais je n'ai pas envie (et je ne le ferai pas par mauvais temps!). Pas le choix que de le faire pour mon casque par contre! Je suis en panique de percer ma bouteille d'eau en plastique d'1,5L en tentant d'insérer mon manteau. Ma doudoune est heureusement très compressible. Et hormis ma pelle et ma sonde, il n'y a rien d'autre dans mon sac à dos... Pas de vêtements de rechange, pas de peaux, pas de nourriture, pas de crème solaire... Ah! Si! J'ai une radio! Mais rien de plus... 15 litres, c'est vraiment trop peu pour moi! On y met une pelle, une sonde, une grande bouteille d'eau et un manteau, point.


Lors de la descente à ski, rien à redire : le sac est vraiment ergonomique, confortable à porter et se laisse complètement oublier. Et lors de cette descente, on aura vraiment eu toutes les neiges et tous les décors : entre de la bonne neige fraîche qui n'avait pas encore vu le soleil, de la neige de printemps plus bas, de la croûtée, de la glace, des blocs d'avalanche, de la terre, des ronces et des sapins trop rapprochés... 


Bref, je sais maintenant que 2480g pour un sac à dos, ce n'est vraiment pas un problème. Par contre, 15 Litres, ça limite vraiment l'utilisation. Je suis donc maintenant prête à avoir un sac à dos plus lourd mais plus grand.

Après, pour celui qui ne fait que des sorties à la demi-journée, ça le fait bien!



Autres remarques:

- compartiment séparé pour la pelle et la sonde

- petite pochette sur la sangle ventrale pour y ranger notamment la poignée qui déclenche l'airbag

- sac à dos de 2012 que je vois porté régulièrement par mon voisin : l'état général indique un sac à dos robuste.

- petite pochette sur le haut

- sifflet dans la sangle pectorale

- concernant le déclenchement, je n'ai pas testé, mon voisin l'a fait et m'a dit être impressionnée par le volume et la rapidité de gonflage. La poignée m'a semblé accessible et j'étais même en panique de la tirer accidentellement, notamment dans la traversée de la forêt dense... Je ne porte que des moufles, et je ne pense pas que cela gêne pour actionner la poignée mais je ne pourrais l'affirmer avec certitude...






 

Pour qui ?

Celui qui ne fait que des sorties à la demi-journée
7/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire