Test Abs ABS s.LIGHT Compact 2020

6 tests Abs ABS s.LIGHT Compact.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
Zougou91

La sécurité à un poids !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,82m | 65kg | Avancé | Lyon
Acheté : 400€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions

Points forts

Finition
Ergonomie
Look

Points faibles

Poids

Faisant du hors-piste et du ski de randonnée depuis quelques saisons, la recherche de la sécurité par les connaissances et le matériel est un objectif de progression année après année.

Ça faisait donc plusieurs années que je regardais les sacs à airbag avec un gros point noir, le prix. Pas facile psychologiquement de dépenser plus de 500e dans un équipement qui n’est censé ne jamais servir. Alors oui, c’est reste un sac, mais un sac plus lourd et plus encombrant qu’un sac classique ce qui n’est pas à négliger sur des grosses journées de ski de randonnée.

Après de nombreuses lectures (merci l’ANENA), je me rends vite compte que les résultats sont probants. Ça n’empêche pas de se faire emporter, en revanche, ça réduit les chances de se faire coffrer sous 1m de neige et de voir ses chances de survie diminuer.

Lors du 1er confinement 2020, je tombe sur une super offre comprenant un sac Airbag ABS S.LIGHT de 30L et une cartouche en acier pour 400e. En manque de ski, je saute sur l’occasion pour m’équiper et je pense avoir fait un des meilleurs choix de ma jeune vie de skieur hors-pistes !


Premières impressions :


Aspect général

Dès la réception du colis, je cours ouvrir mon nouveau bébé qui m’a couté un avant-bras ^^

Je suis tout de suite agréablement surpris par la qualité de la finition du sac. Ça me parait solide, les sangles sont de bonne qualité, les fermetures me paraissent résistantes. Le tissu est également de bonne qualité et ne risque pas de se déchirer au premier branchage rencontré.

Volume et ergonomie

Je suis agréablement surpris par l’ergonomie général du sac et le nombre de poches que l’on peut utiliser :

- La grande poche à l’arrière où se trouve l’airbag plié et la zone où j’ai inséré ma cartouche. A noter que cette poche est prise en grande partie par ces deux éléments ce qui vient réduire grandement sa volumétrie.

- La poche avant où l’on y retrouve un compartiment pour le matériel de sécurité, une petite pochette en filet (avec le porte casque) et une poche à eau.

- Une poche en doublure velours sur la partie supérieure du sac pour ranger son masque à ski. Cette poche s’avère très bien pensé et sacrement pratique.

Je me rends quand même compte que le volume de 30L est assez … ambitieux. La plus grande poche est prise par l’airbag replié et la zone pour mettre la cartouche ce qui ne permet pas de mettre des choses trop volumineuses.

Il y a également un nombre incalculable de fixations et d’attaches latérales pour les skis, bâtons et autres piolets.

Poids

Poids officiel (sans la cartouche) : 2070gr

Dès le premier portage à la main, le sac me parait déjà lourd, même sans la cartouche. Je suis habitué à mon vieux sac Millet de 27L minimaliste qui avait l’avantage d’être plutôt léger.

Je mets ensuite le sac sur le dos et l’impression de lourdeur s’estompe rapidement. Cependant, je me rappelle vite que je n’ai toujours pas installé la cartouche.

Poids de la cartouche Acier : 523g

Suite à la mise en action de la cartouche, je me retrouve donc avec un sac à vide d’environ 2600gr sur le dos. Je reste cependant confiant car les accrochent ventrales et pectorales sont bien positionnées et aide à bien équilibrer le poids.

Après un premier tour complet du sac, je suis content de mon investissement et j’ai surtout hâte de le tester sur le terrain.


Sur le terrain :


Comme prévu, une fois le sac bien rempli (pelle, sonde, repas du midi, crampons, piolet etc..) le sac pèse son poids sur les épaules. J’ai mis un peu de temps à m’y habituer même si les accroches ventrales et pectorales sont efficaces pour répartir le poids.

Ce n’est donc clairement pas le sac pour faire du 1000m/heure à la montée. Par ailleurs le sac me parait toujours aussi solide et le fait d’avoir un airbag dans le dos me mets rapidement en confiance.

Les sangles pour snowboard présentes sur le devant du sac sont très pratiques notamment pour accrocher mon casque quand je n’utilise pas le filet initialement prévu (petite flemme parfois). Malheureusement, j’ai perdu ma sangle du haut lors d’une descente (défauts dans les attaches de sangles ?).

Les sangles latérales pour les portages sont faciles à régler mais ont une fâcheuse tendance à se desserrer si le serrage initial n’est pas maximal.

Autre petit problème, une fois les skis accrochés, il devient difficile d’accéder aux poches du sac car les ouvertures sont partiellement bloquées. Cette situation peut être problématique en cas de besoin rapide d’une couche pour se couvrir ou pour accéder au matériel de sécurité.

La poignée d’activation est facile à mettre en action et une petite poche de rangement est présente sur la lanière droite ce qui rend sa manipulation très facile et agréable. On peut facilement passer d’un mode « non actif » où la poignée est rangée à un mode « actif » où la poignée est prête à l’action.

A la descente, le sac ne bouge pas même lorsque j’attaque un peu plus mes virages. Il ne balance pas de droite à gauche et ne me déséquilibre pas malgré le poids.


Verdict :


Je suis très content de mon investissement. Le sac est solide, bien fini, et accessoirement jolie.

Le gros point négatif reste le poids mais c’est le cas de tous les sacs airbag. D’ailleurs, le modèle S.LIGHT reste un des plus léger du marché pour sa volumétrie.

Parlant volumétrie, ce sac n’est pas un sac pour les grandes expéditions sur plusieurs jours. Le 30L est en réalité un peu amputé de la partie airbag et bonbonne.

Ça reste tout de même un super produit pour les journées freerando et freeride avec un peu de pente, donc des risques non négligeables.

Je n’ai pas eu à actionner le système pour le moment donc je ne peux pas vous faire de retour sur la vitesse de gonflage ou sur l’efficacité de l’airbag. J’espère d’ailleurs que ça restera le cas pendant toutes mes années de ski.

A noter qu’une révision tous les 3 ans est conseillée par le constructeur. Vu l’investissement, autant bien l’entretenir.

Bon Ride à toutes et à tous !

Pour qui ?

Tous les skieurs(euses) qui sortent des pistes
8/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire