Test POC VPD SYSTEM BACK B-5 N°20600 2019

1 test POC VPD SYSTEM BACK B-5 N°20600.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
AEROCOX

Le complément idéal du casque

Profil du testeur : 69 ans | 1,73m | 75kg | Expert | Grasse
Acheté : 180€ en ligne
Conditions du test : J'ai utilisé cette dorsale durant une semaine, sur piste. La température extérieure a variée de moins 15° à 0°.

Les vitesses sur pistes augmentent d'année en années, avec l'âge la résistance osseuse diminue.  Si le port du casque est devenu la norme pour tous, la colonne vertébrale reste rarement protégée. 

A la recherche d'une protection dorsale efficace pour une pratique du ski sur piste, j'ai découvert une protection dorsale certifiée EN 1621-2 niveau 2, c'est à dire la norme la plus élevée à ce jour pour de nombreux sports de vitesse. POC a réussi à certifier à ce niveau de sécurité un vêtement pour les sports de neige.

Sur ma bascule ce gilet pèse 745 gr dans la taille M Slim; Taille qui est en adéquation avec mes vestes en 50 et pantalons en 40/42.

Cette dorsale protège les vertèbres dorsales et lombaires, elle se positionne sans difficulté grâce au bon maintien du gilet et à la ceinture qui vient idéalement se placer au dessus de la ceinture des pantalons. 

Attention, si vous devez ajouter une couche de vêtement entre la première couche et la dorsale, elle trouvera difficilement sa place sous le gilet.

Ce gilet ne protège ni les cervicales ce qui laisse toute la mobilité nécessaire lors de la pratique du ski, ni le sacrum ce qui permet de s’asseoir sur le siège des cabines ou des télésièges sans que la dorsale quitte sa position. 

A l'usage l'armure Kevlar reste souple, évacue réellement l'humidité et la température ressentie le long de la colonne vertébrale est identique à celle du reste du corps.

Sans parvenir à se faire totalement oublier, cette dorsale offre toute liberté de mouvement lors des descentes quelque soit le terrain ou la technique utilisée.

Pour qui ?

Tous pratiquants de ski alpin
9/10

Points forts

La certification EN 1621-2 niveau 2, sans limiter les mouvements.

Points faibles

Poids encore un peu élevé.

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire