Test Grivel Light Machine 2021

1 test Grivel Light Machine.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
BOOZ
Par BOOZ

Pour les skieurs alpinistes affutés

Avis sélectionné
Profil du testeur : 1,66m | 58kg | Expert
Acheté : 160€ en ligne
Conditions du test : Une dizaine de sorties alpi et ski alpi

Points forts

Frappe puissante
Pointe très efficace en glace
Tête modulable

Points faibles

RAS

J'avais besoin d'un second piolet. Possédant déjà un piolet panne performant de chez Grivel, j'ai choisi un piolet marteau dans leur catalogue. En effet, un piolet marteau est bien utile quand on sait qu'il y aura des pitons à vérifier ou à poser. Il y a donc certaines courses où il est plus judicieux de prendre ce type de piolet.


Généralités

  • Le Grivel Light Machine est un piolet technique plutôt lourd (annoncé à 570g) ce qui lui confère une frappe puissante. Il est utilisable en piolet canne, ce, malgré le marteau. Il est redoutable en piolet traction, ce qui le prédestine aux goulottes et à la cascade de glace.


Comment est le manche?

  • Il n'est disponible qu'en 50 cm
  • Il est  courbé mais pénètre sans difficulté dans la neige. Cette courbure évite de se cogner la main contre la glace lors des frappes répétées  La partie basse du manche est revêtue d'un grip isolant en plastique qui retient bien la main en traction. (cf photo).
  • Ce piolet est équipé du système Easy slider, un ergot qui peut coulisser le long du manche (cf photo). Cet ergot donne au Light Machine une efficacité en traction qui se rapproche des piolets dédiés à la cascade. Cet ergot est relié à un leash qui empêche le piolet de finir en bas s'il vous échappe.


Et la tête?

  • Elle est complètement interchangeable. La lame est démontable et le système vario permet de choisir entre panne, marteau et mini-marteau.
  • Comme sur la majorité des piolets de ce type, sa lame est en banane, très effilée et ses dents sont très crantées (cf photo).
  • Sa pointe  est bluffante sur la glace. Le piolet se plante et se déplante facilement et sans efforts. Je l'ai comparé avec le Grivel Jorasses 2.0. Bien que ce dernier soit pourtant efficace en glace, Le Light Machine le dépasse clairement dans ce domaine.
  • Le marteau rend le piolet moins confortable en piolet canne que le Jorasses et sa panne, mais je ne trouve pas ça dérageant.


Résultat des courses:

Voici un piolet technique plutôt tourné vers l'alpinisme mais qui sera parfaitement adapté au skieur qui aime grimper skis sur le sac. Un outil redoutable, une machine!

Pour qui ?

Les skieurs alpinistes qui aiment grimper

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire