Test Scott Explorair 3L 2021

2 tests Scott Explorair 3L.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
yrlab

Pantalon technique un peu décevant !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,90m | 84kg | Expert | Gélos
Conditions du test : Vingtaine de sortie rando et station

Points forts

Imperméabilité, respirabilité, confort, légèreté, souplesse de la membrane, prix, polyvalence d’utilisation, aérations des jambes

Points faibles

Placement et taille des poches, braguette courte et tirette nulle

Après avoir raconté des histoires de montagnes et neige toute la saison dernière, j’ai décroché le gros lot en remportant un ensemble de la marque Scott, partenaire de l’opération Skipass-Glisshop. Après de belles journées en randonnée et depuis peu en remontées mécaniques, il est temps de faire un petit retour sur le pantalon Explorair 3 L.


Caractéristiques/spécifications :


  • Coutures parfaitement étanches
  • Imperméabilité : 20 000 mm
  • Respirabilité : 10 000 g/m²/24 h
  • Empiècements de protection anti-abrasion CORDURA®
  • Bretelles amovibles réglables
  • Poches latérales et sur la cuisse
  • Aération sur l'extérieur des jambes
  • Articulation genou
  • Ceinture réglable
  • Guêtres réglables
  • Gamme Re-Source by Scott (à minima 50% de matériaux recyclés)

Composition : Membrane Dermizax® 3 Couches avec traitement déperlant durable sans PFC

- 100 % polyester recyclé

Poids 560 g en taille L

Taille du S au XXL, 4 coloris différents


Mon expérience :


Confort-taillant-look

Dès le premier essai, j’ai bien aimé la liberté de mouvement et la légèreté du pantalon. Le premier test fût une nuit de bivouac printanier à 2000 m d’altitude et j’ai fait de suite la différente avec du Gore-Tex doublé . L’apport thermique est moindre, il me faut absolument un collant thermique pour ne pas me geler le postérieur

La liberté de mouvement est bonne avec cette membrane et reste assez silencieuse à comparer des textiles concurrents. La coupe du pantalon est droite, pas de tissu superflu et ce n’est que mieux pour ne pas s’accrocher les crampons.

Le taillant est impeccable une fois la ceinture ajustée. La longueur des jambes est parfaite pour moi et pourtant je mesure 1m90. Les bretelles se règlent facilement et permettent un maintien efficace du pantalon. La remontée du textile au niveau des reins est très minime Mais ce n’est pas non plus une salopette.

Imperméabilité-respirabilité/aération

Pour avoir affronter quelques averses généreuses, la résistance à l’eau est formidable et semble l’être sur la durée après une vingtaine de journée d’utilisation. La déperlance est ultra efficace ! Lors de longues ascensions ventées, la barrière contre le vent est efficace du moment que toutes les écoutilles sont bien fermées.

Lorsque la température monte trop, les zips d’aération partant au niveau du fessier donnent des aérations géantes et les tirettes sont très faciles à manipuler. Dans la chaleur des pentes Sud, l’aération est instantanée et on est bien !

Qualité des poches et fermetures

3 poches sur ce pantalon : 1 de chaque côté, placée verticalement sur le haut du quadriceps puis une juste au-dessus de genou droit. Les latérales sont faciles d’accès et les tirettes fonctionnelles mais ne permettent pas de ranger grand-chose ou alors c’est avec une gêne à chaque flexion. En revanche, la troisième poche est pratique et ne va pas à l’encontre du mouvement une fois remplie.

Tout comme la veste, le volume et le placement des poches n’est pas idéale et quelque soit la pratique freeride ou randonnée. Ce qui me dérange le plus comme détail c’est le zip de la braguette. D’une part, pour l’absence de tirette mis à part une petite en métal cachée sous le repli de l’ouverture centrale. Impossible de ne pas quitter les gants. D’autre part, pour la nature du zip qui est trop court et n’est vraiment pas pratique pour une pause technique en plein air.. J’ai fait une tirette avec une micro-cordelette en cordura et c’est déjà mieux pour la préhension. L’ouverture centrale est finie avec deux pressions. L’une d’elle a sauté au bout de deux heures d’utilisation et sans avoir forcé.

Finition- durabilité

Les finitions sont irréprochables et les coutures/collages bien réalisés et finies. On ne voit rien et cela participe activement à ce style épuré. Le bas du pantalon commence à montrer quelques coupures de carres. Il me semble que la protection du bas de pantalon n’est pas des meilleures au niveau de la résistance à l’abrasion et manque un peu de largeur. A voir dans le temps

Qualité/prix - SAV

Au vu de la concurrence sur ce segment des pantalons 3 couches, le prix est contenu pour cette membrane efficace contre les éléments. Toutefois, la qualité et le placement des poches et des fermetures restent en dessous de la concurrence.

Très bon S.A.V. chez Scott : suite à la pression arrachée, j’ai reçu un nouveau pantalon en moins d’une semaine !


Verdict !?


Ce pantalon Explorair 3L est une réussite en terme d’imperméabilité-respirabilité-aération avec une membrane bien efficace contre les intempéries. Les différents réglages optimisent le confort général même si les poches latérales ne sont pas idéales. Le système d’aération des jambes est une réussite et se module très facilement. Tout l’opposé pour le zip central. Techniquement réussi, la conception et l’accessoirisation sont cependant bien perfectibles.


Pour qui ?

Skieur station/rando

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire