Test Spy Marauder 2021

4 tests Spy Marauder.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Arthur.mfrt

Un bon masque GRAND angle

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,80m | 60kg | Expert | Paris
Conditions du test : -Grand soleil -Eclaircies -Jour blanc Principalement ski de randonnée
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Masque Spy Marauder

Points forts

-Grand angle
-Deux écrans haute qualité
-Compatibilité lunette
-Confort
-Pas de buée

Points faibles

-Trop grand avec certains casques
-Ecran faible luminosité peu contrasté
-Trop chaud en ces jours de températures franchement négatives
-Système de changement d'écran fragile
-Un poil lourd

Ce test a été effectué dans le cadre d'un TEST PRIVE organisé par Skipass avec la marque SPY+.


Specs :


SPY+ Marauder

Type : grand angle

Ecrans : Double écran interchangeable (cat. 1 + cat. 3)

Dimension : 174 mm x 97mm

Prix : environ 150 euros neuf sans réductions

Poids : 245g


A l'achat :


Super packaging à l'achat, bonne présentation dans une joli boîte (cf. photo 2)

Contient : le masque, deux écrans, une housse de protection avec rangement séparé pour le deuxième écran, le manuel et un sticker SPY+ (cf. photo 6).


Première impression/esthétique :


Le masque semble plutôt de bonne qualité au premier regard ; il sent une odeur de neuf très forte qui se dissipe en quelques jours. Très content d'avoir une housse de bonne qualité.

Mon avis sur l'esthétique est très personnel, je vous donne mon ressenti mais c'est à vous de vous faire une idée en regardant les photos du test où en l'essayant en magasin. Bref, je le trouve vraiment trop imposant avec un effet mastoc assez déplaisant. C'est super pour un grand angle de vision mais moins pour l'esthétique, à voir quels sont vos priorités (par contre je trouve le petit logo blanc de la croix suisse sur l'écran très classe (cf. photo 3). Le bandeau noir avec la marque SPY+ en énorme orné de flammes : un peu trop à mon goût mais je comprends que l'on puisse aimer.


En condition :


Ergonomie :

  • Le masque est très grand, il faut prévoir une grande place dans le sac dans la housse fournie où alors le plus simple est de toujours le laisser sur le casque (car j'espère que vous avez tous un casque, skipasseurs !). Le masque est tout de même un peu lourd.
  • Si vous avez une tête assez grande et un casque qui ne descend pas trop sur le front, le confort de ce masque est juste incroyable. La mousse est assez dense, elle prend bien la forme du visage, que vous serriez un peu trop la bande élastique ou pas vous ne sentirez jamais le plastique dur de la monture. Le seul défaut de cette mousse sera qu'elle donne chaud rapidement lorsque les températures remontent.
  • Justement, à propos du bandeau, bien que comme dit plus tôt, il ne passe pas inaperçu, il remplit ses fonctions à perfection : large et avec un revêtement anti-dérapant, votre masque ne bougera pas une fois sur votre nez
  • En termes d'aération, je n'ai rien à redire, pour ma part je n'ai pas notifié une seule fois la formation de buée (A part quand on rentre dans un lieu chauffé évidemment mais ce n'est pas là qu'il vous sera le plus utile 😉).
  • Le système de changement d'écran est très bien foutu, simple à prendre en main et manipulable avec les gants. Presque parfait si ce n'est sa durabilité dont je reparlerai plus tard.


Ecrans :

Il y a donc deux écrans fournis avec ce masque. Un pour les fortes luminosités, avec un traitement anti-UV avec un bon assombrissement des couleurs pur protéger vos yeux, il est de couleur noire (cf. photo 3). L'autre écran de couleur rouge (cf. photo 4) permet lui d'augmenter les contrastes lors des jours blancs.

- Les deux écrans ont une très bonne qualité de transparence, on ne se rend presque pas compte que l'on regarde à travers un masque si ce n'est que les couleurs sont quelques peu modifiées. C'est un vrai plaisir. De plus c'est là que la grande taille du masque prend tout son sens, on voit avec un super grand angle. Fini les torticolis à la fin de la journée parce que l'on doit tourner la tête dès que l'on ne veut pas regarder tout droit. Venant d'un petit masque de la marque Ellesse, je peux vous dire que cela m'a changé la vie, vraiment.

- L'écran noir (cat. 3) est très bon, il filtre toutes les fortes intensités lumineuses, je ne me suis jamais retrouvé avec les yeux qui pleure le soir depuis que j'ai ce masque. Il n'a pas de comportement révolutionnaire sur ce point là, il est dans la moyenne du marché.

- L'écran rouge (cat. 1) est celui qui m'a réellement surpris. Je n'ai jamais eu de masque pour les jours blancs, qui augmente les contrastes. Depuis que j'ai le SPY+ Marauder j'ai compris mon erreur. Un seul mot : Génial ! Je ne pensais pas qu'un masque pouvait changer à ce point-là vision du relief, j'avais l'impression d'avoir un capteur 3D. Lors des jours où habituellement je ride à l'aveuglette, je pouvais aisément voir chaque relief, jouer avec eux, cette découverte était tout bonnement incroyable.


Durabilité :


Parlons durabilité !

Attention je tiens à préciser que j'ai tester ce masque sur 3 semaine environ, je n'ai donc pas d'avis sur le long terme, même si certains indices m'ont permis de déduire certaines choses.

Comme partout, il y a des bon et des mauvais points :

- Le bandeau du masque est de très bonne qualité, pas un seul effilochement repéré. Je ne peux pas savoir si l'élasticité se détendra avec le temps mais pour l'instant c'est parfait (je modifierai le test à l'avenir si je repère quelque chose). Pareil pour la mousse, RAS.

-La monture en plastique du casque est assez souple. On pourrait croire à une faiblesse en premier lieu mais comme dirait Jean de la Fontaine "Le roseau plie mais ne rompt pas". Le masque subit les efforts en s'adaptant plutôt qu'en y résistant et il en résulte une monture de masque qui ne m'a jamais fait défaut qui ne prévoit pas de le faire

- Le système de changement d'écran, je suis vraiment très sceptique. Alors oui je n'ai pas cassé les petits ergots en plastique qui retiennent les écrans (cf. photo 5) mais je suis obligé de remarquer que ces petits morceaux de plastique sont vraiment LE point où le masque risque d'avoir une faiblesse. Il y a peu de contraintes et forces qui lui sont appliquées mais au moindre choc j'ai peur de les retrouver en deux parties !

- Les écrans eux-mêmes m'ont semblés plutôt solide, pas de rayures. Après il faut avouer que je suis quelqu'un de très minutieux donc je comprends que certains aient pu avoir quelques problèmes sur ce sujet.


En tant que porteur de lunette :


Sincèrement, ce masque a pour moi été comme un rêve qui devient réalité. Depuis le temps que je cherchais ça ! De par sa grande taille et les adaptations dans la coupe de la mousse (cf. photo 7), il me permet de rentrer mes lunettes dedans sans forcer. Mes lunettes sont assez grandes donc cela devrait être parfait pour tout le monde. Je n'ai plus non plus de buée grâce à la très bonne ventilation.


Conclusion :


Un bon masque à l'esthétique original, deux écrans haute qualité qui s'adaptent à la météo et faciles à manipuler. Un masque polyvalent à emmener partout, peut-être un peu lourd pour une utilisation rando. Un masque très respirant qui satisfera le plus grand nombre.


Merci à Skipass et à SPY pour leur confiance. C'était mon premier test privé, j'espère avoir été à la hauteur ! Ma motivation est à son comble pour renouveler cette expérience.

Pour qui ?

Je conseillerai ce masque à quelqu'un qui apprécie les gros masques imposants, avec les avantages et les inconvénients qu'ils peuvent poser, notamment l'écran grand angle en échange d'une esthétique plutôt spéciale (effet mastoc).
7/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire