Test Spy Marauder 2021

4 tests Spy Marauder.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10

Visibilité surprenante !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,78m | 60kg | Expert | Grenoble
Conditions du test : Journée bien ensoleillé fraiche en janvier et chaude de février, journée changeante. Jour blanc en découvert et passage en forêt. Pas d'occasion de test sur des temps de neige/pluie
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Masque Spy Marauder

Points forts

Visibilité
Système pour changer d'écran
Prix

Points faibles

Taille (hauteur) qui écrase le nez
Test réalisé dans le cadre des tests privées. Édition coloris Zak Hale avec deux verres: HD+ spectre noir et HD+ basse lumière spectre rouge, plutôt bien stylée :) ! La taille correspondrait à un L pour les femmes et M/L pour les hommes.


J'utilise depuis maintenant 3/4 ans le masque Oackley Flight Deck XM avec technologie Prizm, j'ai donc pu comparer les deux masques durant ce test.

Ce masque surpris par la qualité de ses écrans et je le conseille vivement à tout les riders.


Confort :

Niveau taille ayant une petit tête le masque est un peu grand et couvre carrément tout mon nez. Le masque ne s'intègre donc pas avec tout les casques lorsque l'on as une petite tête, avec mon casque Poc Fornix il passe bien par contre avec le casque Cébé Contest Visor le masque vient m'écraser le nez ce qui est inconfortable et empêche de respirer. J'ai donc poursuivi le test de ce masque uniquement avec le casque POC.

Sinon pour le confort de la mousse je n'ai rien a redire, le masque possède une triple couche de mousses, aucune poids de pression ou poids de "fuite" à signaler. Il épouse bien les formes du visage et même en le serrant trop il reste confortable.

Je n'ai pas portée le masque en montée pendant les randos, préférant une paire de lunettes de soleil. Mais j'ai pu tester la non apparition de buée pendant les journées très chaude. Le système à très bien fonctionné le masque ne c'est jamais embuée pour ma part. Même en coinçant un cache-cou sous le masque. Il est donc meilleur que le Oackley sur ce point la.


Je ne porte pas de lunette de vues j'ai donc testé l'intégration avec des lunettes de soleil. Tout ce passe bien les lunettes rentre bien dans le masque grâce à deux encoches par contre le masque vient se position un peu bas et mon nez est à nouveau écrasé.

Le bandeau de 45mm dispose de bande de silicone il tient donc très bien sur le casque ou sur un bonnet. Et sa large taille le rend confortable.


Vision :

Je dois dire que j'ai été assez surprise en mettant ce masque, la visibilité est surprenante.

Commençons par son champ de vision, et oui ! Sa grande taille à un avantage, avec son style sans cadre on obtient une vision panoramique que j’apprécie énormément. Le masque se fait oublier et c'est ce qui pour moi caractérise un très bon masque.

Le masque est livré avec deux écrans qui dispose de la technologie HD+ qui est une version amélioré de leurs "Happy Lens" qui améliore la couleur et les contrastes, et devrait même stimuler l'humeur et la vigilance. J'avoue quand on met le masque et qu'on voit notre magnifique descente à venir on ne peut que sourire ;) Ils ont fait un très bon travail de ce côté la, j'irais même jusqu’à dire que la technologie HD+ et au niveau de la technologie Prizm.

L'écran principale est un spectre noir (S3), qui ne modifie donc pas les couleurs et pourtant ! La visibilité et le contraste sont belle et bien la, ce qui le rend vraiment plaisant. On voit bien mieux avec que sans et c'est fort appréciable de ne pas avoir les couleurs modifiés. Pas de soucis en plein soleil on a une très bonne protection contre les UV et pas de soucis à l’extrême non plus, les randos de fin de journée (avant 18h bien évidement...) avec une luminosité basse sont tout aussi agréable, le verre offre une très bonne visibilité en basse lumière. Sa plage d'action est donc très importante.

L'écran bonus est un écran basse luminosité à spectre rouge (S1), un verre jour blanc. J'ai eu l'occasion de le tester une fois même si l'écran principale faisant déjà très bien le taff, ce deuxième écran apporte encore plus de luminosité et les contrastes sont boosté. Rien a redire il à été un très bon alliés.


Usure :

Le masque et son deuxième écran étant toujours rangé sans sa housse de transport qui dispose de deux pochettes on peut donc séparer le masque de son écran. J'ai malgré tout quelques rayures sur la lens secondaire mais elles ne sont pas profondes ni gênant, surement apparu lors d'un ride en forêt.

Je ne laisse jamais le masque tendu sur le casque pour rien et je n'ai pas d'usure a constater sur le bandeau, le système de serrage tient très bien.

Le système Deadbolt pour changer de verre est vraiment efficace même en portant des moufles. Les aimants viennent positionner le masque et il ne reste plus qu'a refermer les loquets en appuyant légèrement sur les côtés du verre. A première vu on pourrait penser que les picots sur le verre ne sont pas solides mais ce n'est pas le cas, je n'en est cassé aucun même sur le verre secondaire qui subit parfois des pressions pendant le transport.


Pour qui ?

Tout les riders n'ayant pas une petite tête et recherchant un masque de très bonne qualité
9/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire