Test Julbo Universe Noir Zebra 2017

1 test Julbo Universe Noir Zebra.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Fritz-Ullr

Voir, ou ne pas voir, il n'y a pas de question!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | 1,81m | 125kg | Expert
Acheté : 200€ en magasin
Conditions du test : Toutes les conditions son bonnes, le VLT "Visual Light Transmission" de 16% à 80% est exceptionnel. Seulement le ski de soirée rend la visibilité moins clair.

Points forts

Sa qualité de construction, sa rapidité de changement de teinte, et le bon maintien au niveau de la bande et du casque.

Points faibles

Il est difficile d'ajuster la bande de retenue lorsque le masque est sur le casque à cause de la bande antidérapante

Je porte un masque Julbo Universe équipé d'une lentille Zebra depuis quelques années déjà, et je ne retournerais pas aux lentilles traditionnelles pour rien au monde. Je l'ai porté dans le brouillard, sous la pluie, lors de tempêtes et, heureusement, en plein soleil. La lentille Zebra est photochromique, elle s’ajuste donc à la transmission de lumière en fonction de la luminosité globale. 

En ski, je porte un masque 100% du temps. Pour moi, une bonne vision est essentielle. Par le passer, j’étais un grand fan des lentilles ambre, ou jaune, pour un contraste maximum lors de jours de mauvaise visibilité. Mais, le compromis malheureux de ces vieilles lentilles est qu’elles laissent entrer beaucoup de lumière quand les nuages disparaissent, et que le soleil sort. 

La lentille Zebra quant à elle, s’assombrie lorsque la lumière du soleil est intense, et devient plus clair sous d’épais nuages, tout ça sans aucun changement de lentille ou ajustements. Il s’agit donc d’une lentille qui a la faculté de se teinter en fonction de la quantité de rayons ultraviolets à laquelle elle est exposée. La lentille redevient claire lorsque l’exposition au UV diminue.

Le cadre du masque de la Julbo Universe est conçu pour s'adapter à un visage normal ou grand. Il est un peu surdimensionné, ce qui est à la mode ces temps-ci. La grande taille et la forme des lentilles sphériques aident également à maximiser la vision périphérique. Ce masque a l'air bien sur une tête sans casque, mais il est également fort joli lorsqu'il est niché sous le bord de la plupart des casques de ski modernes. La Luna est le modèle féminin, un cadre de montage légèrement plus petit qui semble partager la plupart des caractéristiques de l'Universe.

En deux années d'utilisation, j'ai réussi à éviter de rayer la lentille, il faut dire que je la protège et l’entretiens adéquatement. Le masque a un excellent système de ventilation, et ne bue qu’à de très rares occasions, ce qui signifie que vous n'avez presque jamais à toucher l'intérieur des lentilles. Ce facteur à lui seul peut aider à ajouter des semaines, voir des mois de vie à un masque intensément utilisé. Si par malheur vous rayez ou brisez la lentille, sachez qu’elle est beaucoup plus facile à remplacer que les lentilles d’autres fabricants.

J’adore mon masque, il me procure un confort et une vision inégalé. Sa plus grande force est selon moi sa polyvalence, qui est obtenue grâce à la lentille Zebra.

Pour qui ?

Pour tous, le masque offre un confort et une visibilité hors pair.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire