Test Julbo Skydome Orange Zebra Light Red 2021

2 tests Julbo Skydome Orange Zebra Light Red.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Théo Mathias

Si il ne devait en rester qu'un ...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,77m | 70kg | Expert | Les Arcs
Acheté : 200€ en magasin
Conditions du test : Toutes

Points forts

Design
Confort
Changement de teinte tout au long de la journée

Points faibles

Changement de teinte rapide
Prix ?

Le test porte sur tout l'hiver dernier. Soit environ une centaine de sorties dans quasiment toutes les conditions que l'on peut rencontrer en montagne.

Le masque a été porté avec casque ou sans.


  • Aspect technique: 


Je possède la version "Reactiv performance" qui est classé cat 1 à 3. La gamme se dispose en 4 catégories: 1-3 / 2-4 (avec 2 versions possibles) / 2-3. 


- Air Flow : Aeration intégrée dans la monture pour une bonne circulation de l'air empêchant la formation de buée.

- Double écran sphérique

- Ecran Reactiv photochromique

- Frameless construction

- Full silicone strap : Bandeau doublé d'une bande de silicone pour une tenue parfaite

- Monture anatomique : Incisions sur la monture pour plus de flexibilité

- Mousse double densité : Deux couches de mousse pour un confort optimal et une absorption des chocs avec une fine couche soft pour plus de douceur au touché

- Overstrap : Bandeau déporté pour une adaptation à tout type de casque

- Symmetrical Adjustment : Deux boucles de chaque côté du bandeau pour le régler de façon symétrique

- Traitement antibuée : La face interne de l'écran dispose d'un traitement complémentaire antibuée


Voilà ce que Julbo nous vend. Place au test sur la neige ;).


  • Sur la neige: 


Premier point au niveau du design: le masque en jette de cette couleur et avec cet écran sphérique imposant. Pour ce type de produit ça reste quand même un critère de choix.


Ensuite une belle impression sur le confort. Je l'avais essayé en shop afin de ne pas avoir de mauvaise surprise. Il s'ajuste parfaitement à mon visage. Ce critère reste évidemment propre à chacun mais sur un modèle précédent de la même marque j'avais du le retourner car la mousse laissait passer de l'air entre mon nez et ma joue... et skier en pleurant c'est pas bien évident. 


L'écran sphérique offre vraiment un large champ de vision, on ne voit pas apparaitre la monture dans son champ de vision. Je préfère comme ça donc pas déçu ;) .


Le masque est bien ventilé et le traitement antibuée est efficace je n'ai jamais eu de soucis. À condition bien sur de la faire sécher après chaque sortie. 


L'élastique est doublé par une bande en caoutchouc qui évite que ce dernier glisse sur le casque. Un petit plus mais qui est bien pratique pour pas qu'il se balade en skiant. Le réglage se fait facilement et il ne bouge pas non plus.


En terme de longévité, sur 100j de ski je n'ai qu'une petite rayure. Cela dépendra de votre capacité a prendre soin de votre écran, il reste fragile mais c'est possible de les garder propre quelques saisons. 


  • Le photochromique ça dit quoi ? :


On en vient un peu au nerf de la guerre ...

J'ai choisi la gamme qui me semblait la plus polyvalente avec sa cat 1-3. J'ai un masque en cat 4 et des lunettes de glacier pour la fin de saison, mais le devoir m'appelle ailleurs avant le début de la saison d'alpi donc finalement ils ne sortent pas souvent. 


Alors dans le brouillard et le jour blanc, on va aller taper dans les limites des écrans photochromiques (qui passe de cat 1 à 3 ...). Je trouve que le contraste est un peu inférieur en qualité par rapport à un vrai masque jaune ou rose en cat 1. 


Pour un temps nuageux il sera parfait. Pour un temps ensoleillé également, on ne remarque pas la différence avec un masque cat 3 vendu habituellement. Donc gros + puisque ça représente la majorité des journées de ski. 


Là ou on peut lui reprocher un petit détail c'est sur le changement de teinte. En effet, entre les sapins sur la piste quand il fait un coup grand soleil et le virage d'après on est a l'ombre. Et bien l'écran n'a pas le temps de se "mettre a jour". C'est le cas sur tous les modèles que j'ai essayé pas uniquement celui ci... Donc en général quand on revient au soleil on est un peu ébloui sans voir mieux dans l'ombre. Pour moi c'est le seul petit défaut à cette technologie.


  • Conclusion: 


Julbo nous présente donc un masque de bonne facture qui saura combler 95% de vos journées. Le prix reste quand même élevé pour ce type de produit mais cela reste a équivalence avec la concurrence. 

On arrive à le garder du matin au soir sans se souvenir qu'on a en a pas changer ! 

Un vrai masque unique ! 



Pour qui ?

Tous les skieurs qui souhaitent ne posséder qu'un seul masque de qualité
9/10
Confort
Style/Look
Intégration avec le casque
Champ de vision
Qualité de l’écran
Qualité de la monture
Qualité du bandeau
Résistance à la buée
Facilité de changement d’écran
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire