Test Black Diamond MERCURY MITTS 2019

3 tests Black Diamond MERCURY MITTS.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
mee2pain

Enfin au chaud et au sec!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,88m | 88kg | Expert
Acheté : 79€ en ligne
Conditions du test : Toutes les conditions.

Points forts

CHALEUR, impermeabilités, robustesse

Points faibles

Intérieur Primaloft qui se tasse.



25 ans que je skie, 25 ans que je me tape des gants dans tous les sens : Goretex, simple, double, triple, centuple couche et rien à faire, je finis toujours un jour ou l'autre avec les doigts gelés.

En ayant clairement ras la cagoule, et étant, d'après mon expérience, plutôt frileux du bout ... des doigts, je me suis enfin décidé à me mettre à la recherche de mouffles.

Après des semaines, voire des mois, de recherche, comme d'hab je me retrouve à la bourre.

Bon je refais vite fait un tour sur le net, regarde 2,3 tops 10 des mouffles les plus intéressants pour le free ride, et je me décide à commander les Mercury Mitts de black Diamond .

2 jours plus tard, les voilà sagement déposées dans mon garage.(Merci chérie pour la réception) 

----------------------------------

voici les infos les plus importantes :


insert BD dry 100% étanche intégré à la doublure amovible

Extérieur en Pertex Shield léger et résistant a l’abrasion avec stretch quadri directionnel

Sous-gant amovible avec isolation combinant PrimaLoft Gold 340 g et fibre polaire high-loft

Paume en cuir de chèvre, renfort paume avec coutures Kevlar

Sous-gant amovible avec index séparé

----------------------------------

Présentation après réceptions :


Soyons clair, c'est des sacrés machins . Elles sont tout simplement énorme. On se demande même comment on va bien pouvoir tenir nos bâtons ou notre génépi...

au premier regard, la moufle est bien construite, les coutures sont propres, même si l'on note quelques petits soucis de finitions(rebords extérieurs après la couture fort important), mais bon leur taff c'est d’être chaude et de nous garder au sec .

Le design est plutôt basique, avec une partie extérieure en Pertex (alternative au goretex). J'aurai bien aimé avoir le logo rouge comme sur le modèle gonz'.

La paume de la main en cuir de chèvre tenu par des coutures kevlar semble indestructible et le pouce en Alcantara est super pratique pour essuyer la goûté au nez !

La partie intérieure en PrimaLoft Gold et fibres polaires est très agréable et le fait d'avoir l'index libéré des autres doigts permet d'avoir une meilleure préhension lorsque que l'on veut attraper des objets ou ouvrir nos poches.


_______________________

Verdict après 10 jours d'utilisations en toutes neiges :


Par temps chaud, sans vent et en plein soleil , ces moufles sont clairement intenable. Mais ce n'est pas leur vocation et je ne leur en tiendrais pas rigueur !

Lors d'une journée pluvieuse, j'ai pu clairement remarquer que la mouffle ne prenait pas du tout l'eau. Après une journée complète, RAS alors que mon pantalon avait déjà rendu l’Âme. On a l'impression que l'on pourrait plonger les mains dans une rivière sans risque (j'exagère à peine.) J'ai pu vivre avec elles des journées avec très grands vents par -10 (157 km/h de pointe tout de même), des journées de poudre avec 1m de neige, des journées allant de -3 à -15 et je n'ai jamais eu froid aux mains quand mon potes pestaient après ça pair de gants à 150 boules ...

Bref je suis totalement amoureux de ces moufles et je ne reviendrais plus jamais aux gants !

________________


Je dois tout de même soulever un point que je trouve assez dommage :


Je trouve que l'intérieur PrimaLoft c'est beaucoup tassée après 10 jours, et j'ai peur que cela empire avec le temps.

C'est peut-être dû aux journee chaude où j'ai transpiré dans mes moufles. Je vais voir avec BlackDiamond si elles sont lavables Pour retrouver cet aspect molletonné !



-

Pour qui ?

Ceux qui ne veulent plus avoir froid aux doigts et être au sec !

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire