Test Black Diamond MERCURY MITTS

5 tests Black Diamond MERCURY MITTS.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
shana

Contre les grands froids et les tempêtes

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,56m | 52kg | Expert
Acheté : en ligne
Conditions du test : Grand froid, tempêtes

Points forts

- Résistance
- Chaleur
- Confort
- Imperméabilité

Points faibles

- RAS

Moufles Black Diamond Mercury Mitts Black


Étant monitrice de ski, chaque saison d’hiver, j’ai l’occasion d’essayer pas mal de matos très varié. Selon les conditions, la météo, la neige, je prévois tout pour être sûr de ne jamais avoir trop chaud, trop froid, ou bien d’être mal protégé…

BREF, j’ai acheté des moufles car lors de tempêtes ou quand les températures sont VRAIMENT basses, les gants que j’avais ne suffisaient pas. J’avais besoin de gants fiables, qui ne s’abîment pas facilement, qui ne prennent pas l’humidité et surtout dans lesquels je peux être bien au chaud sans pour autant me sentir comme un Manchot (ce qui est souvent le cas avec les moufles bien chaudes).

Je me suis donc tourné vers les moufles BLACK DIAMOND MERCURY MITTS BLACK.

Je les ai utilisés à plusieurs reprises lors de la saison d’hiver 2021/2022. Je vous donne d’abord les informations techniques les concernant puis mon retour d’expérience.


INFORMATIONS TECHNIQUES :


• Sous-gant avec index séparé qui se retire de la moufle

• Insert BDry 100% étanche intégré à la doublure amovible

• Extérieur en Pertex Shield léger et résistant à l’abrasion avec stretch quadri-directionnel

• Doublure amovible avec isolation combinant PrimaLoft Gold 340 g et fibre polaire high-loft

• Paume en cuir de chèvre avec renforts en coutures Kevlar (résistant à l'usure)

• Plage de températures d'utilisation indicative: -26/-12°C

• Tailles: XXS à L (Disponibles en 2 couleurs : Black / Azurite)


RETOUR D’EXPÉRIENCE :


La moufle étant décomposée en 2 parties, le sur-gant et le sous-gant (voir les photos), je vous fais un topo sur chacune d’elles :

- LE SUR-GANT :

Très bonne qualité ! Le gant a bien résisté à l’usure (quasiment comme neuf). La paume de la main qui généralement pour la plupart des gants s’abîme assez vite, surtout entre le pouce et l’index n’a pas bougé ! Ils ont mis un renfort en cuire à cet endroit, ce qui augmente clairement la résistance du gant face au frottement de la poignée du bâton. Black Diamond n’a pas mis les coutures à l’extrémité des doigts ce qui, comme ils le disent, permet d’éviter une usure anticipée. Il y a un petit plus, une petite dragonne vers le bout des doigts sur le dessus du gant (cf les photos) qui est vraiment pratique ! Je les accroche au mousqueton sur ma hanche quand j’ai besoin d’utiliser mes mains pour le téléphone, écrire ou autres.

Pour ce qui est de l’imperméabilité, c’est vraiment pas mal du tout ! De toute évidence, je ne me suis pas amusé à les porter quand il pleut à grande eau… (lorsque c’est le cas, j’ai des sur-gants Black Diamond faits pour cela.) Mais je les ai portés dans le genre de conditions où on a à faire à des grosses variantes de températures. Comme par exemple, lorsqu’en bas des remontées mécaniques le temps est très humide et sans vents, mais au sommet, c’est la tempête et ça gèle tout sur son passage. C’était le TOP ! J’étais super bien dedans alors que tous les collègues n’en menaient pas large.

J’ajoute que le sur-gant monte plus haut sur l’avant-bras que la plupart des gants. Selon le tenu que je porte, je peux le glisser en dessous de la manche de ma veste si celle-ci est assez large. Mais si ce n’est pas le cas, pas de soucis, vous pouvez mettre le sur-gant (le sous-gant est plus court.) par-dessus la veste, il est assez large pour cela, il suffit ensuite de resserrer l’élastique de celui-ci et plus rien ne passe ! Par contredites au revoir aux petits coups d’œil à la montre.

- LE SOUS-GANT : 

Il est accroché au sur-gant par un scratch tout autour du poignet. L’index est séparé, je trouve que ça facilite la dextérité. Il y a une isolation PrimaLoft Gold au dos de la main et de la polaire High-Loft sur la paume. L’intérieur est super cosy avec sa petite moumoute qui garde vraiment bien au chaud. Je vous rassure le gant ne garde pas l’humidité, vous n’aurez donc pas les mains moites. Je vous ai mis en photo le gant retourné pour que vous vous rendiez compte de l’usure de la moumoute à l’intérieur aux bouts des doigts. Étant droitière, j’ai forcément usé un peu plus l’intérieur du gant de cette main (l’autre n’a rien.), donc parfois, je ressors des petites peluches, mais pour moi cette usure est, je dirais normal vu la fréquence à laquelle je les porte.


CONCLUSION : ces moufles sont vraiment d’excellentes qualités ! Un coup de cœur pour moi. Je les recommande aux personnes qui souffrent de la maladie de rénaux (comme les gants chauffants représentent un gros budget, c’est une bonne alternative). J’ai déjà payé des gants bien plus chère qui faisait pâle figure à côté. Ce sont des moufles faites pour les basses températures, les tempêtes ainsi que les conditions difficiles. 

Pour qui ?

Pour ceux qui vont profiter de la neige, peu importe la météo qu'il fasse un froid polaire ou lorsque les éléments se déchaînent !
10/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Imperméabilité
Respirabilité
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire