Test Marker Tour F10 2011

7 tests Marker Tour F10.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Mafiaverde

Bonne première fix de rando

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,75m | 75kg | Expert | Marseille
Acheté : 220€ en magasin
Conditions du test : pistes damées, en poudreuse fraîche, en traffolée, sur de la moquette, de la croute infame et du carreau.

Points forts

fix alpine
poids pour ce type de fix

Points faibles

système de vérrouillage
point de rotation en mode rando

J'ai passé plusieurs saisons à randonner et skier sur les fixations Marker Tour F10 sur les pistes damées, en poudreuse fraîche, en traffolée, sur de la moquette, de la croute infame et du carreau.

Le passage en mode ski et rando a pris un peu de temps pour se familiariser. Lorsque de la neige vient se mettre dans les rails à la montée, cela peut devenir très galère de repasser en mode descente. C'est un truc que j'ai rapidement vu, un jour à -15 degrés sur une crête venteuse où un changement rapide était une question de survie. Au final je me suis retrouvé à devoir pisser sur mes fixs pour virer la glace! 

Cela semble être le seul inconvénient majeur que je peux trouver avec la Marker F10 et la seule raison pour laquelle je peux tolérer ce mécanisme c'est parce que c'est lui qui les rend si solides. Une fois que vous les avez verrouillées pour skier, il n'y a aucune chance qu'ils ne sortent du mode ski lorsque vous descendez, c'est la confiance que j'aime avoir.

On peut quand même noter un peu de jeux en torsion si on cherche à en faire à l'arrêt mais cela ne se ressent pas en skiant.

Aussi, le point de rotation de la fix est relativement déporté en avant des orteils ce qui fait que le mouvement de marche n'est pas le plus naturel, surtout si l'on compare avec une fix type low tech. Cela se ressent bien quand on commence à fatiguer sur une rando un peu plus longue.

De temps en temps, vous pouvez paresseusement ne pas tirer la boucle de cuir jusqu'au bout (et le levier vers le bas) lorsque vous essayez d'engager le mode rando. Si vous faites cela, vous remarquerez que la fixation n'aligne pas le talon avec la butée à l'arrière et ne sera pas aligné avec les cales de montée. C'est un problème facile à éviter, mais assurez-vous que la liaison est entièrement déverrouillée lorsque vous passez en mode tour.

En conclusion, pour des fixs compatibles avec des chaussures alpines, les Marker Tour F10 (ou F12) sont certainement le meilleur choix. Ceci étant, maintenant qu'il existe la King Pin, Vipec, Dynafit Radical ST2 offrant une sécurité égale et un poids largement inférieur, à part le porte monnaie, rien ne devrait vous en éloigner.

Pour qui ?

freerideur qui débute la rando

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire