Test Marker Duke PT 12 2022

3 tests Marker Duke PT 12.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
meremicheleprod

Sécurité à la descente, légèreté à la montée

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,82m | 75kg | Expert
Conditions du test : Test privé Expérience, 1 journée de ski à tignes. Principalement sur piste et à la descente. Neige douce
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé Expérience - Weekend freerando & Marker Duke PT 16

Points forts

sécurité à la descente, facilité du changement de mode, poids, conception

Points faibles

durabilité du système à confirmer, style

Contexte et conditions du test : 

Ce test a été réalisé dans le cadre d'un test privé Expérience organisé par Skipass et Marker. Ce fut un vrai régal et je tiens à remercier les organisateurs (coté Skipass comme coté marker) pour le parfait déroulement du week-end.
Nous avons été accueillis au spa le samedi soir pour faire connaissance entre skipasseurs, très vite, j'ai compris qu'il s'agissait là d'une bonne bande de passionnés de ski. S'en est suivi une soirée conviviale dans un cadre magnifique, à l'hôtel des Suites situé en plein cœur de Tignes Val Claret. 

Coté matériel, j'ai eu la chance de tester les nouvelles Marker Duke PT 12 sur des skis Volkl Blaze 94 en 179 avec une paire de chaussure Dalbello Quantum Free 110. Tout ce matériel était nouveau pour moi et d'une manière générale je fut très satisfait de tous les produits car j'ai réussi à m'y habituer très vite comme si j'avais toujours skié avec.
Coté météo-nivo, le temps était au beau fixe toute la matinée donc nous en avons profité pour tester le mode descente. Ensuite, un petit voile est arrivé, nous permettant de basculer en mode montée après le repas. 
Le peu de neige nous a obligé a rester principalement sur la piste sauf pour tester le mode montée de la fixation dans un petit coin de paradis hors des pistes. Voici donc mon avis sur les fixations : 

A la descente : 

Ces fixations sont clairement faites pour performer à la descente. Avec leur système de verrouillage type alpin, rien ne laisse apparaitre qu'il s'agit d'une fixation de randonnée. Les pins sont cachés sous la butée avant et le débord de la chaussure vient se glisser sous celle-ci. Une fois la fixation chaussée, on se sent en parfaite sécurité pour enchainer les virages à grande vitesse y compris dans la neige trafolée ou sur piste.
Le DIN 12 permet un réglage suffisant pour tout skieur qui ne cherche pas à faire de la pente raide ou sauter des barres. Si tel est le cas, la PT16 devrait largement faire l'affaire.
plusieurs réglages sont possibles pour ajuster sa chaussure à la fixation.
En conclusion, cette fixation peut parfaitement être utilisée comme une fixation de ski alpin pour les jours ou les cuisses sont trop lourdes pour monter. Elle est donc parfaitement adaptée à tous types de descentes.

La manipulation : 

Pour ceux qui ne connaissent pas le système de la Marker Duke PT, la principale démarcation de celle-ci par rapport à la concurrence est que la butée avant s'enlève pour laisser place à une fixation low tech classique.
Apres une rapide démonstration et quelques essais au chaud, il est extrêmement simple de basculer du mode descente au mode montée. 
Pour la butée avant, il faut appuyer sur le loquet de mise en mode randonnée pour libérer les pins de la butée. Ceux-ci apparaissent donc avancés pour que le talon soit libéré de la butée arrière. La butée avant va ensuite pouvoir se retourner sur le ski, en tirant sur deux oreilles métalliques, la butée avant est dans votre main prête à être mise dans le sac.
Pour la butée arrière, il suffit de tirer une barrette pour verrouiller le stop ski en mode marche.
Apres deux essais, la manipulation prend moins de 30 secondes par ski. Les matériaux utilisés semblent être de bonne facture, ce qui laisse présager une durabilité et une fiabilité du produit importante. 
Je trouve ce système très intéressant pour des randonnées relativement courtes (<1000m) ou des marches d'approches lors de journées de ski alpin. En revanche je le trouve moins intéressant pour de longues randonnées ou lors d'itinéraires comprenant plusieurs montées et descentes. Hélas, il faut quand même supporter le poids et l'encombrement des butées dans le sac. 

A la montée :

Une fois la butée avant mise dans le sac, il est grand temps de mettre en route l'hélico bon'app (les jambes). Il est alors très confortable de randonner avec ces fixations, étant habitué à du matériel plutôt lourd, je n'ai pas du tout été gêné par le poids de la butée arrière. Je trouve que la fixation se fait très bien oublier, aucun point d'accroche. Je m'imagine assez aisément réaliser des randonnées d'environ 1000m de dénivelé avec. Une cale est également disponible pour les montées plus raides.
Tout laisse à penser qu'il s'agit d'une fixation de randonnée classique

En conclusion : 

Je trouve cette fixation très intéressante pour tous les skieurs qui souhaitent engager à la descente et se sentir en sécurité. Cette fixation est clairement orientée pour la descente mais le système permet également de passer une agréable montée. Le système de basculement d'un mode à l'autre est simple et semble fiable.
En résumé, j'ai eu l'impression d'avoir une fixation alpine à la descente et une bonne fixation de randonnée à la montée. Tout ce dont je recherche.

Pour qui ?

tous randonneurs privilégiant la descente plus que la montée.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire