Test Fritschi Tecton 12 2018

5 tests Fritschi Tecton 12.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
Lapin38

Parfaitement dans le programme mais un point à corriger

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,75m | 75kg | Avancé | Grenoble
Conditions du test : en voyage, à la maison ; en alpin, en rando ; en hiver, au printemps ; en poudre, neige dure, moquette, trafolle.
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé : fixations à inserts Tecton

Points forts

chaussage ultra-facile
tenue exceptionnelle
plus pratique et plus légère qu'une KingPin

Points faibles

blocage montée moyennement efficace

[les photos suivent bientôt]

Très content d'avoir été choisi par Skipass pour ce test (merci Fritschi pour le matos), ça tombait à pic je cherchais quelque chose à monter sur mes Kästle TX 107 pour faire une paire qui ne soit pas trop fade en alpin et bien poilue en rando !
Skiées avec mes Quadrant et les Roxa du test privé, en rando et en alpin.

A la maison :

Livrées avec les freins et même des petits embouts en plastique de couleur à mettre sur la butée et les cales pour s'appairer avec dieu sait quoi (ses chaussures, son pantalon...). On a le gout du détail chez Fritschi !
Montage hyper facile, comme une alpine. 40mm de réglage (comme beaucoup d'autres fixs de rando), ça laisse de quoi les prêter aux collègues ou changer de pompes.

L'ensemble fait bien plastique mais bon, c'est le compromis classique pour limiter le poids d'un produit techniquement plus avancé que les autres modèles de rando.

En montée :

Plus légère que la KingPin de 300g : ça part bien.
Le chaussage est déconcertant de facilité, on se surprend presque à ne plus regarder son pied en chaussant. Non pas que le reste des low tech soient infernales, mais là réellement, on met son pied en butée à l'avant et on appuie. Pour chausser en pente raide ça fait plaisir...

La montée se fait à plat par défaut (et vraiment à plat, pas avec un angle négatif comme les low tech classiques) et les cales sont facilement accessibles au bâton. La 1ère cale est un peu plus basse que sur une Guide, à peine en dessous d'une Speed Turn, personnellement ça me va bien. La deuxième n'a pas de sens dans une pratique normale mais Fritschi n'a pas voulu s'aliéner les compétiteurs et les débutants, on ne peut pas leur en vouloir.

Attention, il est indispensable de monter le levier de la butée sous peine de déchausser rapidement : il y a un interrupteur sur la butée qui vient l'ouvrir quand la chaussure le touche (pour pouvoir déchausser verticalement en plus de latéralement). Et sans monter ce levier, à la 1ère conversion ça s'ouvre.

NB : je dis "monter le levier" et pas "bloquer la butée" car malheureusement, le blocage n'est pas à 100% efficace. Il m'est arrivé deux fois, dans des conversion très raides (contre-pente en neige meuble), d'ouvrir la butée malgré le levier relevé. Heureusement j'ai pu rattraper mon ski les deux fois !
Pour limiter cet effet il faut vraiment prendre soin de tirer le levier jusqu'au dernier clic, mais même là il y a des déchaussages intempestifs. C'est un point à régler pour Fritschi. Même si la fix ne s'adresse pas à des randonneurs fous qui bouffent 250000m de D+/an, on ne badine pas avec la sécurité à la montée : perdre un ski peut être gravissime.

Transition montée/descente :

En parlant des fous de rando, les manips vont les satisfaire : comme pour les low tech normales, il n'est pas nécessaire de déchausser pour rechausser. Il suffit de pousser la fix en arrière (au bâton) - ce qui libère les stop-skis - puis de l'ouvrir (au bâton ou avec l'autre ski) et on chausse. Les peaux peuvent s'enlever facilement une fois les skis chaussés en mode descente (en mode montée aussi bien sûr, mais avec des longs skis de freerando je trouve ça plus dur).

A ce titre, le mécanisme est vraiment bien pensé : tout gérer avec la talonnière permet de limiter les petites pièces ou divers leviers comme sur la KingPin et donc d'éviter que de la glace se mette dedans. Et ça permet de tout gérer au pied et/ou au bâton, contrairement au levier de la KingPin qui se trouve sous le pied.

A la descente :

Rien à dire. On se croirait sur une fix alpine. La talonnière glisse sur son rail, la sensation de tenue est phénoménale. J'imagine qu'avoir une talonnière fixe au lieu de rotative comme les low tech classique participe au feeling. N'étant pas ingé méca je me garderai bien de chercher le pourquoi du comment mais les sensations sont là. Dans les gros appuis et les petits sauts, transmis directement au ski sous le pied sur toute la surface du talon, on ne sent aucun flou. Il y a sûrement un petit effet psychologique... pour en être sûr, il faudrait que je reperce mes Kästle pour y mettre des low tech classiques. Je le ferai quand le ski sera rincé :)

Transition descente/montée : (pour être tout à fait exhaustif)

Pas la peine de s'exploser les mains à remettre la talonnière en mode montée (le retour de ressort entre les positions ouverte et fermée claque très fort) : il suffit de déchausser par l'avant. Ensuite le talon sort facilement de la talonnière en pivotant le pied autour du talon. Il ne reste plus qu'à mettre la talonnière en position verticale et voilà - souvent les stop-skis n'ont même pas bougé, la manip est minimaliste !

En conclusion :

Pour peu que l'on trouve une paire de ski et une paire de chaussures à tout faire (sans aller dépasser les 1500m de D+), c'est la fix idéale : suffisamment légère et bien pensée pour ne pas être un calvaire à la montée, et suffisamment sérieuse pour se croire sur une fix alpine à la descente. Un compromis qui ne concerne pas grand monde (quelqu'un en camion par exemple, ou pour une paire de voyage qui permet de faire de tout) mais auquel la Tecton répond parfaitement.

Reste le blocage de la butée à corriger !

Pour qui ?

Celles et ceux qui veulent une fix à tout à faire, idéale voyage (si tant est qu'ils aient trouvé des skis et des chaussures à tout faire).
8/10
Facilité de chaussage
Facilité de réglage/compréhension du système
Style/Look
Finitions
Durabilité/solidité
Rapport qualité/prix
Changement de mode montée/descente

commentaires

2 commentaires
chamaco32
Statut : Confirmé
inscrit le 12/11/10
Stations : 4 avisMatos : 1 avis
Dommage que tu n'es pas mis de photos...
0
chamaco32
Statut : Confirmé
inscrit le 12/11/10
Stations : 4 avisMatos : 1 avis
...Tu n'aies pas mis...
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire