Test Arva neo 2014

7 tests Arva neo.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
JeanPoney

DVA très efficace mais pas assez confortable

Profil du testeur : 35 ans | 1,84m | 65kg | Expert | Charvonnex
Acheté : 200€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions, y compris réelles.

Points forts

Efficacité, simplicité, manipulation.

Points faibles

Portage

Il s’agit du DVA que j’ai choisi pour remplacer mon vieux modèle analogique. J’avais été séduit par la largeur de recherche de 60m (le top à l’époque) et les bons résultats en recherche lors des tests. 


Il m’accompagne toujours depuis et j’ai pu le tester aussi bien lors d’entraînements que lors d’une vraie situation.


Il est simple mais clair dans sa lecture, facile à manipuler avec des gants (essentiel en Janvier si l’on doit garder ses moyens pour ensuite pelleter) et très efficace en recherche.


Peut-être même un peu trop efficace lorsque des personnes viennent sur la zone d’accident en oubliant de basculer leur DVA en mode recherche, comme j’ai pu le vivre lors d’une recherche réelle. Les signaux parasites sont alors captés de loin. Mais cela est plutôt rassurant quand à la capacité de l’ARVA à attraper le premier signal.


Une légère latence est à signaler lors du marquage d’une victime en situation de multi ensevelissement, mais quelques secondes de pause permettent à l’appareil de se recalibrer.


Comme tous les ARVA, le simple fait de le porter implique de l’allumer (le contact se fait en fixant la sangle ventrale), ce qui évite un oubli fatal. 


Le vrai axe d’amélioration se situe au niveau du confort de portage: deux simple sangles Qui ont tendance à vriller au lieu de vraies larges bretelles comme sur d’autres modèles. Cela a été corrigé sur la deuxième génération. 

Pour qui ?

Tout freerider ou randonneur cherchant un DVA efficace.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire