Test Arva Néo + 2019

4 tests Arva Néo +.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10

Évolué, accessible, tarif maîtrisé

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,66m | 60kg | Avancé | Le Vésinet
Acheté : 259€ en ligne
Conditions du test : Entraînement/test en début de saison. Une dizaine de sorties en janvier/février 2019

Points forts

Simplicité, ergonomie générale, portée du signal et rapidité de la recherche. Confort et praticité du holster. Prix maîtrisé

Points faibles

Encombrement (très) relatif

Lors d’un exercice d’entrainement avec le CAF en début de saison, j’ai pu tester différent modèles en situation, allant de l’entrée de gamme (arva evo4, ortovox zoom+) au haut du panier (mammut barryvox S) en passant par l’intermediaire (arva neo+, ortovox 3+, pieps DSP).

Ce DVA milieu de gamme est apparu être un bon compromis en termes de prix et de fonctionnalité.  Son utilisation est simplissime et, à la condition de ne pas le découvrir le jour où l’on en a besoin en conditions réelles, je ne vois pas comment on peut se mélanger les pinceaux avec. Toutes les fonctions attendues pour ce genre de produit sont présentes : marquage multivictimes, contrôle check, alerte demi tour, basculement automatique en mode émission en cas d’immobilisation/suravalanche. La portée du signal se situe dans la fourchette haute (70 mètres selon la fiche technique), comparable au modèle de référence barryvox de mammut. La vitesse de rafraîchissement des informations sur l’écran rétro éclairé m’a paru plus rapide que sur certains autres appareils, notamment l’evo4 du même fabricant ou le pieps DSP, permettant d’aller droit au but en suivant la flêche au pas de charge lors des exercices de recherche. La recherche en croix est précise et le signal sonore clair. Le holster fourni tient bien autour du buste, est facilement ajustable et parfaitement sécurisé pour éviter la mise à l’arrêt involontaire ou la chute de l’appareil. En mode recherche, un leash élastique permet de tenir le DVA devant soi sans avoir à enlever le holster complètement ce qui est particulièrement ergonomique pour le jour où il ne faudra pas perdre de temps dans l’urgence ou pour faire un group check vite fait avant d’engager la descente.

Seul défaut notable : l’encombrement relatif du produit, notamment du fait de la coque plastique qui l’enserre quand il est porté dans son holster. Je le trouve en soi un poil plus épais que son homologue ortovox3+ dans la même gamme de prix, mais ce n’est pas rédhibitoire. Bien calé sur l’abdomen légèrement de côté, il se fait vite oublié au fil de la journée sans que l’on ressente le besoin de l’enlever (mauvaise idée) entre deux rotations au moment de la pause.

Acheté 259€ en ligne, il est bien positionné niveau tarif par rapport à la concurrence, tout en présentant certains plus plutôt réservés au haut de gamme à 350€ (portée, rapidité d’affichage des infos en recherche). Garantie 5 ans après enregistrement en ligne, le SAV arva a plutôt bonne réputation au passage. fabriqué en France pour couronner le tout.

Ne pas oublier de s’entrainer 

Pour qui ?

Tous ceux qui sortent des pistes balisées ouvertes et qui ont les moyens de mettre 30€ de plus que l’entrée de gamme pour profiter d’un bon niveau de prestation

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire