Test Arva Evo 5 2021

2 tests Arva Evo 5.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
bkkaset

Il a tout d'un grand!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,85m | 72kg | Avancé
Acheté : 250€ en magasin
Conditions du test : Une saison entière

Points forts

Compact et léger
Facile à utiliser
Marquage et group check
La fonction sur avalanche
Prix

Points faibles

La mise hors tension

Le DVA Arva Néo 5 est un outil facile à utiliser et à comprendre. Il est intuitif en mode recherche et se montre  précis lors des entraînements. C'est donc un bon DVA milieu de gamme avec une portée de 50 m et 3 antennes.
Il est également très compact et léger ce qui est un plus (on peut le mettre dans sa poche après avoir utilisé la sangle fournie).


Le seul point à "améliorer" à mon sens est son système de mise hors tension (mais c'est sécurisant une fois intégré).


Test réalisé sur une saison de ski de randonnée, en entraînements seulement ;-) .

Arva Néo 5 : léger et complet

Ce qui interpelle dès que l'on prend ce DVA en main, c'est sa petite taille et sa légèreté. C'est très agréable. Il vient livré avec une sangle élastique qui une fois installée permet de le ranger dans une poche (perso une poche pectorale dans ma salopette).

Il est alimenté avec une pile AA fournie (le DVA vous indique la batterie restante) donc il est facile de prévoir un remplacement.

Il pèse moins de 170 g . Il faut se rendre compte que c'est moins que la plupart des smartphones actuels.

Il se compose d'une partie principale avec un écran pour les infos,un bouton "mark" très visible et un slider qui permet la mise en route émission/réception et off. C'est très intuitif sauf la mise en off nous y reviendrons.

Mode "send" : simple comme hello

C'est tellement facile à comprendre que même mon fils de 3 ans y  arrive;-).  Il suffit de pousser le slider vers le bas d'un cran et zou on passe en mode "send" ou émission en bon franglais. Le Dva vous indique alors la batterie restante, vous propose de faire un "check group" (à valider avec le "mark") et zou y a plus go skiing like a king. Simple isnt it?

Il n'y a pas besoin pour passer en émission d'appuyer sur le bouton de verrouillage mais simplement de descendre le slider. Il faut savoir que le "clic" se fait facilement tient le slider en position. Après aucun risque de ne plus être en émission car même si le slider revenait à passer sur off votre DVA ne serait pas encore éteint et donc toujours en mode émission.

Mode "search" : celui que personne ne veut à avoir à utiliser

Pour passer en search il faut appuyer légèrement sur le bouton du slider et actionner vers le bas. Cela se fait facilement même avec des gants.

Ensuite la recherche est des plus intuitive. L'écran vous donne une direction et une distance. Arrivé à 3m, vous passez en recherche en croix et vous pouvez marquer la victime. Si vous allez dans le mauvais sens une flèche vous indique de faire demi-tour.

Pour moi les 50m sont respectés et lors des entrainements l'arva fut précis et rapide même face à des ortovox bien plus chers (mais qui montent à 70 m). Si l'arva détecte des interférences il réduira sa portée.

Il y a un mode sur-avalanche : en mode recherche toutes les 8 minutes l'arva va vous demander d'appuyer une fois sur "mark" pour continuer la recherche (avec un bip) si vous ne le faites pas (car vous venez de prendre une deuxième lame, ou si vous aviez oublié de le remettre en "send" après un exo) vous serez rebasculé en émission automatiquement.

Le point à améliorer (mais c'est pour votre bien) : le passage en off

Pour éteindre l'appareil on pourrait croire qu'il suffit simplement de glisser le slider sur off. Eh bien non! En fait pour éviter que par erreur (ce qui semble peu probable vue la course crantée du slider) vous passiez en off alors que vous deviez être en émission, il faudra après avoir glissé sur off appuyer sur "mark" (ce que l'appareil vous propose).

Ce point est très bien pour des notions de sécurité : impossible donc de ne pas être en émission dès que le slider est actionné une fois.

Mais c'est un peu contre intuitif pour le cerveau. Une fois j'ai donc laissé le DVA allumé 3 jours dans mon sac. Au final pas très grave mais à savoir.


Pour conclure : un petit DVA intuitif, léger et performant


Je recommande grandement ce DVA léger, performant et très facile à utiliser. Sa portée de 50 m n'est pas un frein pour moi, mais il est certains que des modèles plus chers vous offriront plus sur ce point là. Pour le reste, il a tout d'un grand!




Pour qui ?

Tout le monde, bon DVA milieu de gamme simple à utiliser

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire