Test Scott Cosmos Tour 2020

4 tests Scott Cosmos Tour.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
Paprika@GR

Pas aussi convaincu que mes camarades

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,72m | 71kg | Expert | Marseille
Acheté : en magasin
Conditions du test : Beau temps, tout type de neige, pente douce et raide

Points forts

Poids pour sa rigidité
Bonne transmission
Personnalisable

Points faibles

Marque vite
Points de compressions / frottements sur mon pieds

Habituellement je skie avec des Fischer Travers, c'est léger, plutôt confortable mais la transmission n'est pas la meilleure (juste un scratch à l'avant). En vu d'un 2e achat j'ai testé une paire de Scott Cosmos III en blanc. Je cherche une chaussure au poids modéré (2kg5 - 2kg6 max la paire histoire de pouvoir bien monter), mais avec plus de rigidité et une transmission plus précise. On me propose une jolie paire, qui a l'air assez lourde au premier abord (ce qui inspire de la solidité et de la confiance) mais qui une fois chaussée reste suffisamment maniable et légère pour avaler du dénivelé. J'accepte, et c'est parti pour une journée rando dans les Alpes du Sud.


  • La fiche technique :


- taille testée : 26

- poids : 1400g la chaussure 

- largeur des pieds : 103 mm max 

- débattement du collier en mode marche : 60°

- chausson thermoformable

- coque en Grilamid avec 4 boucles de réglage et un scratch


Globalement une chaussure prévue pour le confort des pieds avec quelque chose de volumineux et des possibilités de personnalisation.


  • Le look : 


Personnellement j'aime la couleur blanche / jaune, ça reste flashy (on aime ou on aime pas), mais ça marque très vite. Attention aux coups de carres sur les chaussures si vous ne voulez pas ruiner le joli blanc trop rapidement. 


  • Alors, cette montée?


Effectivement la chaussure reste ok niveau poids, on est pas sur du ultra-light, mais la montée se fait bien. La largeur du chausson le rend confortable mais laisse possible pour les pieds étroits un petit battement qui peut vite se transformer en frottement : le thermoformage sera alors obligatoire sous peine de voir son pieds se recouvrir d'ampoules. Le maintien au niveau de la cheville est agréable, voir même trop important, avec des compressions sur certains points (également un peu au niveau du tibia). Il faudra trouver les réglages adaptés.

Concernant le mode marche, il est très agréable. Le débattement est largement suffisant pour se promener jusqu'au front de neige, et en montée on est à l'aise au niveau du mouvement. Par contre, je l'ai trouvé difficile à chausser, mais ce n'était pas le cas de tous mes amis qui l'ont testé aussi.

Après 1000 mètres de dénivelés, on se sent relativement bien. Pas de douleur sur la voute plantaire (chausson confortable), peut être un peu de compression sur certains endroits, des ampoules à cause du jeu sur mon pieds droit (mais c'est évitable). Globalement plutôt positif.


  • Qui de la descente :


Le passage en mode descente se fait facilement. Le gros point fort de la chaussure c'est la sensation très proche d'une chaussure alpine. La transmission est excellente, et la rigidité permet d'être très précis dans les appuis, y compris en avant. Petites courbes, grosses courbes, pente raide glacée ou petite neige de printemps, tant que vos cuisses tiennent les chaussures suivront votre volonté.


  • Mon avis sur ces chaussures :


J'aurais aimé pouvoir tester le thermoformage afin d'enlever les petits frottements et les petits compressions qui m'ont gêné. Avec cela, je pense que la chaussure est parfaite pour son programme de free-rando, pour prendre des dénivelés assez important sans subir la descente. Un bon produit pour un bon programme !

Pour qui ?

Free-randonneur qui ne veut pas faire de concession sur la descente, mais ne pas avoir des enclumes aux pieds
7/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix
Débattement
Accroche sur terrain difficile (glace/pierre)

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire