Test Lange XT3 tour pro 2022 2022

2 tests Lange XT3 tour pro 2022.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
NobruDude

Super pompe de (free)rando pour pieds (très)fins

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Conditions du test : Des conditions de fin de saison
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Lange XT3 Tour Pro 2022

Points forts

Poids
Bonne semelle accrocheuse
Bon débattement
Très grande précision

Points faibles

Chaussant trop fin
Inconfortable
Système de laçage du chausson ???
Prix

Ce retour s’inscrit dans le cadre des TP Skipass, je me dois donc de remercier avant tout l’équipe de Skipass, et aussi Lange, pour m’avoir confié la mission de tester ces pompes. Vraiment merci !

Il s’agit donc de chaussures de (free)rando de chez LANGE, les XT3 Tour Pro 130, et c’est le modèle 2022. Petit disclaimer, comme ce TP est arrivé tard dans la saison (20/21), je n’ai pas encore eu le temps de complètement tester ces grolles dans toutes les conditions. Ceci constitue donc une 1ère partie de mon retour, celui-ci sera complété quand j’aurai pu passer plus de temps les pieds dedans. J’ai donc pu les utiliser pour les dernières sorties de la saison, elles ont déjà vu des 3000s pyrénéens donc, et les conditions étaient plutôt du style printanières, à savoir des neiges un peu béton le matin, qui s’assouplissent et qui deviennent de la soupe en début d’après-midi.

Aussi, c’est avec une paire de Majesty Supernova SL, et des fix Dynafit Vertical FT12 que j’ai testé tout ça !

Alors de quoi s’agit-il exactement : la marque italienne s’engouffre ici dans un segment du marché qui adresse en gros les skieurs de freeride qui se sont mis à la rando, soit parce qu’ils ont (trop ?) regardé les épisodes de Bon Ap’, soit par nécessité pour bien rallonger les saisons (voire même, en ce qui concerne l’hiver 20/21, pouvoir tout simplement skier). Ces skieurs, dont je fais partie, n’ont pas pour seul objectif, comme certains mangeurs de graines, de monter, mais aussi, et surtout, de descendre, à fond, et quelle que soit la neige ! L’idée est donc d’avoir des chaussures précises et rigides, mais bien moins lourdes que des pompes de ski « normales »… et avec un débattement à la montée pas trop dégueulasse pour ne pas se fatiguer. On parle donc, pour ce segment, d’un compromis entre des chaussures de rando ultra light avec un très gros débattement, mais inskiables, et des enclumes de ski alpin très précises, mais pas adaptées à la rando.

Ce que j’ai apprécié….

Le poids : ces pompes, comme le montre la photo sur la balance de cuisine toute neuve, pèsent 1 545g en 26.5… c’est dans la moyenne pour des chaussures de ce type (même quasi exactement le même poids que les Fischer Ranger Free 130). On est donc sur des chaussures légères, on ne se fatigue pas trop à la montée, et quand il faut les trimballer sur le sac (voir photos), on survit !! Un bon point donc. Aucun souci pour enquiller du D+ avec ça.

Le débattement : il est annoncé à 53°, ce qui est déjà bien, mais j’ai franchement été impressionné par le bon déroulé en mode montée… on peut « allonger la foulée » sans problème, c’est assez agréable. On retrouve ça quand on marche avec (sans les skis), on peut presque avoir une démarche naturelle.

Semelle : j’ai pu marcher un peu en mixte glace/rocher, et même faire quelques pas en II+ avec, l’accroche du Vibram est bonne, et les crampons dessinés dessous permettent aussi de ne pas déraper, un bon point quand on sait qu’on finit souvent dans le mixte pour aller cocher le sommet !

La précision : le serrage dans la chaussure s’effectue avec 4 crochets et un gros strap, vous l’aurez compris, c’est précis et y’a rien qui bouge. Ceci, associé au flex de 130, donne une très grande précision dans la conduite du ski, j’ai été bluffé par cet aspect. J’ai l’habitude de skier des flex de 130, on peut dire que celui-ci est respecté, et il donne une vrai plus-value. Ceci est en particulier vrai quand vous skiez sur des parties glacées ou en béton armé, ça secoue mais c’est bien vous qui contrôlez, pas les skis. Un très bon point donc même si le flex est un peu direct (pas très progressif), mais ça ne me gêne pas.

A noter le chaussage dans les fix low-tech, je ne sais pas trop pourquoi, mais il est plus facile qu’avec mes autres pompes de rando.

Ce que j’ai moins aimé…

Le last : il est annoncé à 99mm (même s’il me semble avoir vu qqpart 97mm), c’est en général adapté à la morphologie de mes pieds… mais, là, c’est vraiment très très fin. Trop. J’ai fini toutes les sorties avec les pieds défoncés, mais surtout, elles me font mal, voire très mal au niveau du talon : l’impression d’un étau qui viendrait serrer derrière, entre le talon et la malléole. C’est très désagréable. Par contre, du coup, rien à dire au niveau de la malléole qui est d’habitude mon principal pb. En raison des restrictions sanitaires liées au Covid, je n’ai toujours pas pu les faire thermoformer, j’espère que cela va permettre d’arranger les choses, mais là, c’est vraiment difficile.

Le système de laçage du chausson : comme on le voit sur les photos, le chausson se ferme grâce à son propre strap, je ne suis pas sûr que ça change grand-chose, c’est plus chiant qu’autre chose parce que ça s’attrape partout… et, d’après le papier fourni avec les chaussures (cf. photo), il existerait un moyen de mettre des lacets pour être encore mieux tenu… mais le pb, c’est que les boucles nécessaires pour ce laçage n’existent pas sur le chausson (cf. photo). Ça, c’est vraiment pas terrible et doit être corrigé par Lange, ça fait un peu tâche.

A tester plus avant….

Le système de verrouillage : en apparence, le système extérieur est classique (voir photo), avec une languette assez longue (ça, c’est bien) qu’on monte ou qu’on descend… après il parait que ce mécanisme de verrouillage (Active Power V-Lock) est entièrement métallique, je ne sais pas trop ce que ça change, mais j’aimerais vérifier que rien ne se bloque avec la glace et/ou neige avant de valider totalement !

Le confort par grand froid : je n’ai eu, en cette fin de saison, que des conditions clémentes, il faudra que je les sorte dans des conditions un peu plus hivernales, pour voir comment elles se comportent.

Il faudra aussi que je skie un peu plus avec « à la descente » pour apprivoiser le flex, je complèterai le test en temps voulu, aussi sur l'aspect durabilité, difficile de se prononcer à ce stade, même si tout a l'air assez solide.


En ce qui concerne le look, même si c’est loin d’être le plus important, on est plutôt sur du design de pompes de race, avec un bleu assez vif… on aime ou on n’aime pas, moi, perso, je m’en tape !! En tout cas, on les voit, même dans la nuit (cf. photo d’un départ du refuge très matinal).

A noter (cf. photo) que le cramponnage ne pose aucun pb en tout auto (avec des Petzl Irvis Hybrid).

Enfin, il faut savoir aussi, même si pour moi, encore merci, ça n'a pas été le cas, que ces pompes sont chères, à 720 balles actuellement, ça pique un peu quand même !!


Conclusion / wrap-up

Une très bonne chaussure de freerando, légère, avec un débattement très intéressant, extrêmement précise, mais avec un chaussant très (trop ?) fin la rendant inconfortable, en tout cas avant thermoformage.


Update suite thermoformage

Suite à la réouverture du Vieux, j'ai pu faire thermoformer les chaussons pour la modique somme de 36€ (2x18€, tarif 2021). Après discussion et analyse avec le vendeur, la gêne était située à l'extérieur du pied, plutôt vers l'arrière. On a d'abord essayé des semelles pour voir si ça atténuait, mais non, au contraire. On a donc thermoformé.

Et j'ai pu aller essayer ça le lendemain avec une sortie à 1600D+ (j'ai d'ailleurs fait un petit article, ici). Et bien ça va beaucoup mieux, même si j'ai encore eu des ampoules (mais le pb vient plus de moi que de la chaussure !), je n'ai plus eu de sensation d'inconfort, ni mal aux pieds. Donc tout va bien, et je ne pense pas être assez expert pour dire que j'ai perdu en précision, pour moi, c'est parfait ! (j'ai rajouté la photo du thermoformage...en costard chez le Vieux !!)

Pour qui ?

Tout freerider au pieds très fins qui envoie le pâté à la descente !!

commentaires

2 commentaires
sunnyside_13

inscrit le 16/01/13
Merci pour ce test très complet compte tenu des circonstances. Effectivement, n’ayant pas eu la possibilité de tester les engins, je les trouve à priori pas données. À priori ce chaussant très fin me conviendrait bien car j’ai l’habitude des chaussures de race. Mais sans thermo-formage… c’est sûrement pas très agréable.
0
NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 44 avis
Alors, j'ai un update : depuis, je suis passé au Vieux et fait thermoformer... et j'ai pu faire une sortie à 1600D+, et ça va bcp mieux :D :D En fait, la gêne était sur l'extérieur du pied, plutôt vers l'arrière... vraiment très inconfortable en fin de sortie. Maintenant, tout semble aller bien :)... faut que je mette à jour le test :P
2
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire