Test Lange XT3 tour pro 2022 2022

3 tests Lange XT3 tour pro 2022.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
HerveC

Pour envoyer avec des pieds fins :)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,83m | 95kg | Confirmé / expert | Genay
Acheté : 700€ en ligne
Conditions du test : Beau temps, neige de printemps
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Lange XT3 Tour Pro 2022

Points forts

Légères, rigides, bon débattement (pour la gamme)

Points faibles

Etroites, chères, obligation de monter avec le collier ouvert ...

Important :

Ce test n'est pas définitif, avec la crise sanitaire et des chaussures livrées en fin de saison, il faudra le compléter l'année prochaine

Warning :

Ce test de chaussure est mon ressenti, les chaussures étant pour moi l'élément le plus personnel en ski, ce sont nos pieds qui doivent dicter le choix de cet élément essentiel au plaisir qu'on trouve sur la neige. Souffrir des pieds en skiant tue le plaisir.

Le skieur :

Randonneur occasionnel (mais forcé en 2021...), sans prétentions à la montée, cherchant à se faire plaisir à la descente, 95kg (saletés de confinements) et 1.83m.

Chaussures testées en Avril 2021, dans de la neige de printemps plutôt molle (7Lx).

Le contexte :

J'ai gagné le test privé de Mars 2021 pour ces chaussures. J'avais remplacé mes Scott Superguide Carbon de 2016, qui étaient trop larges pour mes pieds, et aussi trop grandes par des Atomix Backland carbon qui finalement me faisaient mal aux pieds et pas progressives du tout, puis par des Atomic Hawx Ultra XTD 130 2019. J'ai testé ces chaussures avec des skis Salomon MTN Lab (184 cm / 115mm au patin) montés Vipec et des Blizzard 0G95 en 185 montés Salomon MTN Tour.

Les chaussures :

Ces chaussures sont à classer dans la catégorie "chaussures alpines avec pin" ... la chaussure est une 4 crochets, flex annoncé de 130. On n'est pas dans du chewing-gum ! La qualité percue est très bonne, la couleur est un clin d'œil à la gamme Race de Lange :) La sensation au pied est très proche d'une pure alpine, avec une très agréable sensation de légèreté. On est à moins d'1.5kg par pied ... la largeur de la coque est donnée pour 99mm, sans doute moins (chausson neuf bien sûr !) car ça me semble moins large que mes Atomic annoncés à 98mm ! Le levier pour le passage ski/rando est simple à utiliser, mais je préfère un système comme la XTD d'Atomic avec un gros levier externe. La bouclerie est très "douce", on est dans le haut de gamme là ça se sent. C'est moins allégé que sur l'Atomic où on voit qu'il y a moins de matière, pour gagner quelques grammes :) Tout se manipule bien avec les gants c'est l'essentiel.

Le chausson semble épais, et très peu préformé ... est-ce qu'il impose un passage au four ? On verra ... Un scratch est présent pour tenir plus ou moins la languette en place, étrange, ça n'inspire pas une confiance totale ... mais des lacets sont également livrés.

En essayant au chaud, je me trouve _TRES_ compressé, beaucoup plus que dans mes Atomic XTD... ça fait peur pour l'essai sur neige...

Elements techniques :

Indice de flex : 130
Largeur métatarse (mm) : 99
Power strap (mm) : 40 mm
Nombre de crochets : 4
Bouclerie : Alu micro-ajustable
Construction coque : Grilamid Dual Core Light
Position marche : Oui : manuelle
Type de semelle : Rando norme ISO 9523
Inserts Low Tech : Oui
Chausson thermoformable : Complet
Poids (en g) la paire : 1520
Pointures disponibles : Du 25 au 28.5 MDP
Autres technologies :

- Semelle touring en gomme Vibram
- Boucle avant réversible
- Active Power V Lock -53° ROM

Sur la neige :

Sortie aux 7Lx sans prétention, il a fait chaud les jours précédents, et on ne s'est pas levé à 5h non plus :)

La neige est dure quand on part, mais elle se transforme vite au soleil. A la montée, je sens une liberté de pied plus grande que dans les Atomic, pourtant les 2 modèles annoncent un débattement très proche. Par contre, toujours le même point négatif de ces chaussures type portefeuille : impossible de fermer un tant soit peu les 2 crochets du haut sans réduire le débattement à quelques degrés ... c'est là qu'on voit tout l'intérêt des montages comme des Atomic Backland qui permettent de garder une précision à la montée en fermant les boucles du haut, garantissant une tenue en dévers surprenante. Là avec les XT3 tour Pro, vu qu'on doit tout garder ouvert, quand on trace dans la poudreuse, on est certain d'avoir plein de neige dans la chaussures comme ça m'arrive avec les Atomic XTD ... pas top !

La montée se passe sans problème mais je sens mon pied serré .... trop serré et au bout de quelques centaines de mètres de D+, cela se transforme en gène de plus en plus difficile à supporter ... le pied est écrasé latéralement, et ouvrir les boucles du bas ne change pas grand-chose … enfin à la pause de midi je peux retirer mes pieds de ces tenailles ! Bonne nouvelle cependant : aucune ampoule à déplorer :)

Pour repasser les pieds dans les chaussures, j'ai passé le pied dans les chaussons puis ai pu rentrer dans la coque sans soucis. A vérifier par temps froid, car la rigidité de la chaussure va rendre le chaussage assez pénible avec un plastique froid ... Pour cette opération, je pense que le lacet optionel aurait encore facilité la chose, car là le scratch gène un peu (il dépasse et du coup se décroche quand on rentre le chausson dans la chaussure ...

A la descente, dans cette neige tranfo, j'ai retrouvé des bonnes sensations, et là on sent des chaussures précises, réellement rigides, pas de grosse différence avec mes alpines en flex 120. La chaussure est très progressive, on n'a pas de point dur qui bloque tout le flex quand on pousse sur les languettes. Agréable, comme j'aime :)

Pour la marche, les semelles semblent avoir un bon grip, il faut cependant éviter de trop les user sur le bitume ... c'est relativement tendre !

En conclusion :

Est-ce une chaussure que j'aurais acheté en magasin ? Clairement non car elles semblent trop fines pour mon pied. Et le prix pique un poil, on est sur un modèle freerando haut de gamme qui fait payer très cher ses prestations, on est aussi cher voir plus cher que la majorité des autres chaussures de cette gamme freerando rigide. MAIS je n'ai pas encore fait thermoformer cette paire de chaussure ... et là il me semble que c'est indispensable, juste à voir le chausson est près peu préformé. 

Rendez-vous donc l'année prochaine pour un 2eme test de ces chaussures prometteuses mais qu'il faut choisir avec soin et personnaliser de manière pratiquement obligatoire ...

Pour qui ?

Le pied fin qui cherche une chaussure de freerando rigide

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire