Test JetBeam HC20

1 test JetBeam HC20.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
mik
Par mik

Frontale puissante et abordable

Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,72m | 60kg | Expert | Viry
Acheté : 75€ en ligne
Conditions du test : Randonnées nocturne, tout temps.

Points forts

Tarif
Puissance
Compacte et légère
Batterie intégrée

Points faibles

Bouge un peu quand ça secoue
On aurait aimé un peu plus de lumens, mais à ce tarif on ne peut pas tout avoir

Vu qu’il n’y a pas encore de rubrique frontale dans les tests, je me permets de le poster ici.

Pour ceux qui travaillent la journée et qui adorent skier, pratiquer le soir ou tôt le matin est une alternative pour assouvir sa passion. Malheureusement à cette époque il fait nuit, et avoir une frontale devient une obligation. Particularité du ski, on prend rapidement de la vitesse et atteindre 50kmh est chose très courante. Cela représente une allure de 14 mètres par secondes. Il devient alors important d’avoir une lampe qui porte suffisamment, avec un faisceau large, pour pouvoir anticiper les obstacles et autres mouvements de terrains.

La Jet Beam HC20 est une frontale de 800 lumens théoriques (puissance max théorique de la Led), une puissance qui commence à devenir intéressante pour skier à des vitesses élevées. Le gros avantage de ce modèle est son tarif, on le trouve à 60 euros sur le net.

En statique, elle se présente comme une frontale compacte, pesée 120 grammes, ce qui est léger pour une lampe de cette puissance. La batterie est intégrée (certaines frontales ont des batteries déportées). Il y a 3 modes de différentes puissances, et un mode stroboscope.

A l’utilisation elle s’avère plutôt confortable, le bandeau réglable maintien bien la lampe sur la tête. Testée aussi en running, elle bouge un peu, mais rien de rédhibitoire. Son poids relativement faible permet de ne pas fatiguer les cervicales, chose qui peut arriver avec les grosses frontales à batterie arrière.

Côté éclairage, le faisceau est plutot stable, ce qui est rassurant. En montée, le mode d’éclairage le plus faible est suffisamment puissant pour voir ce qui se passe aux alentours, env. 15/20 mètres de portée utile.

Une fois dans la descente, passage aux choses sérieuses, avec le mode pleine puissance qui va avec. La portée du faisceau devient vraiment intéressante. Comparée aux frontales bas de gamme ou typé course à pieds, on est dans un autre univers. Pour donner un exemple concret, la distance max d’eclairage (celle ou on commence à discerner les choses) est comparable à la longueur d’un terrain de football. L’eclairage utile (quand on commence à bien reconnaitre les mouvements de pentes et autres obstacles) pourrait lui être comparé à la largeur du même terrain de football. On peut donc skier à des vitesses intéressantes, vraiment sympa !

Côté autonomie,elle tient sur des randos de 2h30, avec la montée en mode éco, et la descente en mode pleine puissance. Par contre il est impératif, pour sa sécurité, d’avoir une batterie de rechange, et une autre petite lampe, au cas ou.

Côté défauts, un peu plus de lumens auraient été appréciables, mais pour ce prix on ne peut pas tout avoir.

Pour résumer, cette frontale est une vraie bonne surprise pour qui veut skier la nuit en mode rapide. Si vous optez pour ce modèle, prévoyez d’acquérir une batterie de rechange et le chargeur, souvent proposés en option pour 15 euros de plus .

Pour qui ?

Pour ceux qui skient la nuit, et qui cherchent une lampe performante et abordable
9/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire