Test Petzl Altitude 2018

8 tests Petzl Altitude.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
BOOZ
Par BOOZ

Minimaliste

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,66m | 58kg | Expert
Acheté : 65€ en magasin
Conditions du test : Sorties ski de rando sur glacier et sorties alpi

Points forts

Léger, compact, porte-broche à glace sur les tours de cuisse

Points faibles

Assez inconfortable, boucles porte-matériel rudimentaires

L’année dernière, exit mon vieux baudard d’escalade limé qui ne grimpait plus depuis longtemps et qui se contentait de m'accompagner sur la glace. Place au fameux Petzl altitude, un baudrier où tout est pensé pour alléger le poids.


Ses avantages ?

  • Il est super léger (150 g) et très compact. Lors des marches d’approche en alpi, alors que le sac est souvent blindé, ce gain de place est très important.
  • Il dispose de 4 boucles porte-matériel mais ça, ce n’est pas exceptionnel.
  • Chaque tour de cuisse dispose d’un passant pour  maintenir une broche à glace. C’est un vrai plus parce qu’avec mon ancien, il fallait bidouiller pour éviter que les broches ne pendouillent.
  • Les tours de cuisses peuvent s’ouvrir ce qui permet d’enfiler le baudrier sans se déchausser. Bien pratique.
  • La boucle de serrage est facile à ajuster. C’est le même système que sur les autres baudriers Petzl.


Des inconvénients ?

  • Je ne le trouve pas très confortable à porter. J’ai un S/M et je sens des frottements un peu dérangeants entre les jambes. Manque de cuisse ? ;) Peut-être, mais c’est aussi sûrement dû au fait qu’il n’y a pas la possibilité de régler la ficelle élastique qui relie les tours de cuisse au dos de la ceinture (ce n’est pas une sangle comme sur les baudriers d’escalade).
  • Pendu dans le vide, il n’est pas très confortable non plus. On le sent bien lors des rappels un peu longs. La ceinture n'est absolument pas rembourrée. C'est le prix de la légèreté.
  • Les boucles porte-matériel ne sont pas très pratiques et on ne peut pas beaucoup en mettre dessus. C’est un peu embêtant quand on fait une course qui nécessite tout un attirail à portée de main.


Résultat des courses :

  • C’est un baudrier minimaliste qui convient très bien au ski de randonnée. Par contre, pour l’alpinisme, il est assez inconfortable et manque d’ergonomie. Je suis plutôt content de mon achat mais je pense qu’il y a encore moyen de l’améliorer.

Pour qui ?

Pour le skieur qui veut un baudrier hyper-light

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire