Test Salomon MTN Carbon S3 2019

3 tests Salomon MTN Carbon S3.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
HerveC

Leger mais peuvent etre améliorés

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,83m | 94kg | Expert | Genay
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Beau temps

Points forts

Légers, règlage de la longueur simple

Points faibles

La dragonne pourrait être plus pratique

J'ai trouvé ces bâtons d'occasion, je ne voulais pas trop mettre dans une paire en carbone alors que j'ai une tendance à casser mes bâtons.

Premier test en statique : ils sont légers, le grip apporté par la mousse est bon. Ce grip d'ailleurs forme la poignée et se prolonge plus bas pour une utilisation en rando. La dragonne est dessinée pour une bonne prise en main, sans surépaisseur sous le gant dans la partie qui est fixée à la poignée. Le réglage de la longueur se fait via un système classique de levier qui inspire confiance. La rondelle montée sur pivot ce qui devrait améliorer la poussée en mode rando. Le bâton semble assez souple, je crains pour la solidité, on verra à l'usage ...

En test condition réelle, cette dragonne fait le job mais sans plus. Il aurait été bien vu qu'on puisse la détache à la manière de leki du de poignée. Là elle permet se détache lors d'un choc, mais ce n’est pas aussi pratique que le système leki (qui doit sans doute être propriétaire ...). De plus, la dragonne quand on l'ajuste ne permet pas de retirer son gant facilement, en rando c'est un peu pénible quand on veut utiliser la mousse sur toute sa longueur (mais à relativiser car finalement je n'utilise les dragonnes que rarement en rando sauf sur du plat pour faire comme en ski de fond ..)
La partie mousse sous la poignée n'est pas très longue, je trouve mes Komperdell Contour Titanal 2 plus pratiques avec une grande partie recouverte de mousse (https://www.skipass.com/tests/baton/komperdell_contour-titanal-2/2017_24868.html).
Le réglage est pratique et fiable, pas besoin de reprendre la longueur dans la journée.
Pour ce qui est de la rondelle, elle est assez large, permet de ne pas mesurer l'épaisseur du manteau neigeux à chaque poussée sur les bâtons (cf. bâton alpin avec une rondelle plus petites d'une pièce de 2€ ...), mais cette rondelle sur pivot donne une sensation étrange en virage coupé : j'ai pris l'habitude de laisser trainer mon bâton intérieur sur la neige, mais là on sent que la rondelle tourne sur elle-même et donne l'impression d'avoir une roulette dans la neige ... Pour la souplesse, rien de particulier à dire en usage, on oublie que c'est du carbone ... et ma chute à ski n'a pas mis à mal les bâtons.

Un point à noter : la taille de la rondelle ne facilite pas la manipulation des cales de montée en ski de rando (la rondelle tourne), et demande à bien regarder ce qu'on fait quand on veut déchausser ses fix alpines, surtout les rossignol avec la bouteille proche de la chaussure de ski (je n'utilise jamais un ski pour déchausser mes fix ... quelle horreur !)

Pour finir, je suis content des bâtons mais je n'aurais pas payé plein tarif pour l'avoir. Dans la même gamme j'aime les dragonnes des leki pour le côté pratique.
Un point un peu négatif : la rondelle est solidaire des bâtons, il ne sera pas facile d'utiliser ces bâtons en mode été en retirant juste les rondelles ...

Pour qui ?

Un skieur en quête de légereté...

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire