La météo montagne du jeudi : Canicule ... acte 2 !

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

La météo montagne du jeudi : Canicule ... acte 2 !

Météo montagne
météo du 6 août 2020 pour toutes vos activités en montagne dans les prochains jours

La Météo du Jeudi -de l'été-

Chaque jeudi de l'été, nous vous exposons la situation météo dans les différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties du week-end sur les sentiers de nos belles montagnes (randonnée, trail, vélo ou bien encore escalade).

Dans ce neuvième article, nous allons (une nouvelle fois, décidément ce mois d’août démarre fort ...) vous expliquer quelles vont être les causes et les conséquences de la canicule qui est attendue et savoir si elle touchera également les massifs comme ce fut le cas la semaine dernière. Enfin, il sera intéressant de voir si ce coup de chaleur sera, ou pas, accompagné d'orages en montagne.

Le frais puis le chaud

Il a neigé ! Oui vous ne rêvez pas, la neige s'est invitée en haute-montagne sur l'arc alpin entre lundi et mardi. Et pourtant c'est bien la première véritable canicule de l'été qui avait marqué les esprits dans les médias en fin de semaine dernière. 

Cette incursion automnale, tout à fait classique à ces altitudes (au-dessus de 2200/2400 mètres) où il peut neiger tout au long de l'année a été très furtive et anecdotique ... En effet, un nouveau coup de chalumeau est envisagé dès jeudi.

Que se passe t'il ?

La masse d'air fraîche, apportée par un bref courant de Nord-Ouest entre lundi et mardi, est bien visible sur la carte de gauche ci-dessous.

Elle représente les températures vers 850 hectopascals (soit autour des 1350 mètres). On remarque bien mardi matin des plages de couleurs plutôt "vertes" sur une large partie du pays avec des valeurs proches des 8-10 degrés. La carte de droite modélise cette température à la même altitude mais on retrouve cette fois des valeurs rougeoyantes, autour des 20 à 24 degrés.

Bref, le mercure va donc gagner plus de 10 degrés et localement 15-17 degrés entre mardi dernier et vendredi/samedi où le pic de l'épisode de chaleur est attendu.

Ces valeurs, en altitude, sont relativement proches de celles observées lors du dernier pic caniculaire il y a ... 5 jours.

Cela va t'il durer ?

Le précédent épisode avait été, certes intense, mais relativement court puisqu'il avait duré seulement 2-3 jours, localement 4 jours. Il semblerait que cette fois cet épisode de fortes chaleurs soit beaucoup plus durable et puisse s'éterniser par endroits jusqu'à la mi-août.
La raison ? Regardez la carte en-dessous, représentant la situation météorologique globale en milieu de semaine prochaine. 

Une petite dépression (champ de pressions autour de 1010 hectopascals) est présente vers le Portugal. A l'avant de celle-ci, les vents tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre avec donc un flux de Sud chaud qui se maintient, ramenant toujours une masse d'air en provenance d'Afrique du Nord. Quelle conséquence ? Pour faire court : même si le pic de la canicule est bel et bien attendu entre vendredi et samedi, nous ne voyons cette fois pas le bout de cet épisode global de fortes chaleurs. Ce sera en particulier le cas sur la façade Est du pays en "sortie" de ce drain d'air très chaud. Entre les sommets bretons et jurassiens, les fortes chaleurs seront donc bien différentes !

Avec des journées très estivales dans les massifs

Pyrénées : 

La canicule débarque par le Sud-Ouest dès ce jeudi ... et touchera donc la chaîne dès aujourd'hui. Commençons tout d'abord par l'état du ciel : le temps sera pleinement ensoleillé ce jeudi mais aussi vendredi. Vendredi où l'on pourra tout de même rencontrer quelques petits cumulus sur les sommets. Mais le risque d'une averse de fin de journée sera vraiment très localisé et anecdotique.

Les conditions demeurent chaudes mais deviennent un peu plus instables samedi et dimanche. Il faudra donc partir un peu plus tôt, pour être au "frais" (très relatif) et éviter d'être pris par un orage de fin de journée qui pourra toucher l'ensemble des secteurs de la chaîne comme la carte ci-dessous (représentant les précipitations attendues) en atteste :

Côté mercure donc : chaud devant ! On attend du côté des maximales un pic vendredi avec +26 à +30 degrés à 1500 mètres et +19 à +22 degrés à 2500 mètres ! Si les valeurs baisseront un peu, de 2 à 3 degrés seulement, pour samedi et dimanche, elles resteront tout de même remarquablement élevées. Notons que la douceur nocturne sera également remarquable, sauf là où les orages auront éclaté la veille au soir évidemment. 

Massif-Central :

Il fera déjà bien chaud jeudi, mais c'est véritablement vendredi et samedi que le pic de l'épisode caniculaire est attendu sur le massif. On relèvera, ces deux jours, des maximales de l'ordre de +29 à +34 degrés vers 1000 mètres et jusqu'à +29 degrés vers 1500 mètres très localement. Les nuits s'annoncent ici aussi remarquablement douces (jusqu'à +15 degrés vers 1800 mètres) entre jeudi et samedi et il faudra vraisemblablement attendre dimanche/lundi pour voir le mercure retrouver des valeurs, toujours très élevées, mais à peine au-dessus des moyennes de saison ... au mieux ! 

Cette ambiance plus qu'estivale sera accentuée par un soleil qui régnera sans partage jusqu'à samedi après-midi (et donc un risque d'orages nul) avant que, ici aussi, quelques nuages instables n'arrivent par l'Ouest. Ils pourront se délester, de manière éparse, de quelques averses orageuses pour la fin de journée en particulier sur le centre du massif.

Après une très belle matinée très bien ensoleillée, le risque orageux fera son retour de manière assez généralisée dimanche après-midi. Privilégiez donc, pour cette journée, des sorties relativement matinales pour rester au frais et ne pas vous faire piéger par un orage intempestif.

Alpes du Sud : 

Une période estivale, de plus en plus chaude, mais particulièrement ensoleillée est en place et devrait bel et bien durer. On note même que le vent de Nord, assez désagréable et qui a causé quelques dégâts niveau incendie (certains massifs étaient même interdits d'accès par prévention), tombe ce jeudi. 

Pour faire simple : le soleil domine pleinement donc jeudi, vendredi, mais également samedi avec une chaleur qui s'accentue de plus en plus. Le "pic" d'intensité étant ici attendu pour ce samedi puisque l'on attend jusqu'à +28 à +34 degrés en vallées (900/1300 mètres), mais également +22 à +26 degrés vers 2000 mètres. La carte ci-dessous témoigne d'ailleurs d'un isotherme 0° (altitude où le zéro degré est atteint) grimpant jusqu'à 4800 mètres tout de même ...

Si les orages se cantonnent donc à la frontière italienne samedi soir, ils pourraient toucher un peu plus largement les pentes et sommets dimanche après-midi ... après une très belle mais chaude matinée. Le risque d'orages pour cette journée est donc assez étendu.

On est ici à l'extrême Sud-Est du pays. Il est donc très difficile de dire quand cette vague de chaleur va se terminer ... probablement pas avant le milieu de semaine prochaine au mieux. On comptera sur les orages de chaleur pour rafraîchir l'ambiance après qu'ils soient passés ... à suivre !

Alpes du Nord : 

Après donc le petit coup de frais, la douceur était déjà de retour mercredi après-midi. On parlera rapidement de fortes chaleurs ce jeudi (jusqu'à +34 degrés en vallées), puis de très fortes chaleurs voire de canicules dès vendredi et pour le week-end. Les températures maximales atteindront en effet jusqu'à +28/+32 degrés vers 1000 mètres, +22/+25 degrés vers 2000 mètres ou encore +6 degrés à 4000 mètres. Les nuits s'annoncent, à peine, un peu plus fraîches que celles observées lors du précédent épisode du weekend dernier.
Bonne nouvelle, vous permettant d'envisager des bivouacs sereins : aucun risque d'orage ou d'averses n'est présent jusqu'à samedi

Il faudra attendre la journée de dimanche, comme sur les Alpes du Sud voisines, pour observer une masse d'air suffisamment instable pour donner quelques orages isolés et anarchiques en cours d'après-midi voire jusqu'en début de soirée

La carte ci-dessous témoigne bien de ces cellules vraiment très localisées en fin de journée ...

Vosges et Jura : 

Même type de temps que sur les Alpes du Nord pour ces deux massifs. Difficile même de parler de fortes chaleurs ce jeudi puisque les températures seront tout à fait conformes aux moyennes de saison (+24 à +27 degrés pour les maximales vers 1000 mètres). 

On monte en revanche d'un cran vendredi et samedi avec jusqu'à +32 degrés attendus à cette altitude, valeurs assez élevées pour ces reliefs du Nord du pays. Bonne nouvelle, même si la sécheresse tant à se faire de plus en plus présente, un grand beau temps bien sec sous un ciel pleinement dégagé se fera ressentir ce jeudi mais également vendredi et samedi.

On surveillera, en journée de dimanche, également un léger risque orageux en cours d'après-midi après 14h/16h sur ce massif. Mais au vu de la chaleur ... nous vous conseillons ici aussi de partir bien tôt de toute façon. 

Ces recommandations sont une nouvelle fois valables à l'échelle du pays puisque ces fortes chaleurs peuvent évidemment faire du mal à l'organisme notamment en cas de manque d'hydratation. Un réveil très matinal, et une gourde bien remplie seront donc vos meilleurs amis ces prochains jours ... avant de surveiller les éventuels orages pour les fins de journées à partir de dimanche (et très localement samedi sur les Pyrénées).

Profitez-bien des conditions (presque trop...) estivales !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
2 commentaires
freeryan
Statut : Expert
inscrit le 12/02/05
Merci pour ce bulletin ce week-end on va voir si je passe au travers des orages attendus vers la frontière italienne dans le sud du pays :)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

stephane@meteo-formation.fr

inscrit le 09/08/20
Bonjour Thomas, bravo pour le site et super le bulletin météo. Ce que je regarde pour prévoir la météo à longue échéance, c'est avant tout la prévision d'ensemble. C'est un peu plus difficile à comprendre mais cela permet de quantifier l'incertitude et ne pas s'arrêter à un unique scénario déterministe météo. En résumé, je préfère savoir que sur les Alpes il y a 70% ou 20% par exemple d'avoir des averses ou des hauts géopotentiels... que de me fier à un unique scénario.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.