La météo montagne du jeudi :  Déjà l'automne ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

La météo montagne du jeudi : Déjà l'automne ?

Météo montagne
Météo du 27 août 2020 pour toutes vos activités en montagne dans les prochains jours

De l'été à l'automne

Que se passe-t-il ?

Après un début août très chaud, des conditions plus variables sont donc en places depuis la semaine dernière. On alterne ainsi entre coup de chaud plus bref, et températures de saison. Mais le temps demeure très sec, au cœur d'un été déjà marqué par un déficit pluviométrique notable. Tout ceci en raison des hautes-pressions qui sont bien en place sur le pays. 

Mais les centres d'actions, que sont anticyclones et dépressions, évoluent pour cette fin de semaine. Explications :

La carte ci-dessus représente ces centres d'action pour la journée de dimanche. On remarque que les hautes-pressions qui se seront déjà rétractés vers l'Ouest vendredi (autour de 1015-1020 hectopascals) se décalent ici vers le Sud-Ouest de l'Irlande tandis que les basses-pressions (autour de 1000 à 1005 hectopascals) viennent elles se positionner sur l'extrême Sud de la Scandinavie mais aussi sur le Sud de l'Italie (elles seront, pour vendredi et samedi, un peu plus à l'Ouest).
Sur le flanc Est des hautes-pressions et sur le flanc Ouest des basses-pressions : les vents soufflent de secteur Nord. Un air humide, et surtout beaucoup plus frais, va donc descendre de l'Atlantique Nord jusque sur le pays progressivement entre vendredi et lundi.

Dès lors, les cartes ci-dessous représentant l'anomalie des températures vers 1350 mètres, permettent de se rendre compte de ce changement de masse d'air.

On passe, de jeudi à une masse d'air souvent conforme à la saison (et même bien chaude sur un quart Sud-Est du pays) à une masse d'air très fraîche pour la période pour dimanche avec des températures situées 4 à 8 degrés en-dessous des moyennes

Avant-cela, ce sont des passages perturbés qui sont attendus dès vendredi tandis que la fraîcheur restera ensuite bien en place donc. Ainsi, les premiers frimas automnaux arrivent avec "un peu" d'avance. Et oui, en météorologie et climatologie l'automne ne débute pas le 21 septembre mais bien le 1er septembre ... soit dans quelques jours maintenant !

Un risque de neige en altitude ?

On vous a parlé ; de précipitations durant plusieurs jours et d'un rafraîchissement sensible. Bien évidemment vous êtes nombreux à vous poser la question fatidique qui pourrait être la conséquence de tout cela : va t'il neiger en montagne ces prochains jours ? 

Et bien par endroits oui. Là où le rafraîchissement interviendra alors que les précipitations ne se sont pas évacués, des flocons pourront s'inviter en haute-montagne (mais probablement pas plus bas) pour le week-end. Mais ne vous attendez pas à 45 cm de neige à 2300 mètres ....
Nous détaillons tout cela de suite dans votre traditionnelle prévision par massif. 

Prévision par massif 

Alpes du Sud : 

Cap au Sud pour débuter ces prévisions, puisque le Sud des Alpes pourrait être le seul secteur à profiter d'un temps relativement correct pour cette toute fin de semaine (comprenez les journées de vendredi, samedi, dimanche ...).
En effet, en lien avec le courant de Nord évoqué précédemment qui se met en place dimanche cette journée pourrait être relativement appréciable au prix d'un bon vent de Nord, rafraîchissant sur les sommets. Les paquets nuageux alterneront avec des éclaircies et pourront tout de même donner quelques averses, surtout proche de l'Isère et de la Savoie. Mais en après-midi les averses sont rares et les éclaircies prédominent. 
Avant cela, le temps est bien perturbé dès la fin de matinée vendredi et pour la journée de samedi. Les pluies seront très fréquentes, et parfois orageuses, touchant fréquemment les Hautes-Alpes. C'est en effet sur ce département que le cumul de précipitations s'annonce le plus important comme la carte ci-dessous en témoigne.

La neige ne devrait pas descendre sous les 2800/3000 mètres mais le cumul s'annonce très conséquent au-delà de 3200/3400 mètres sur les Ecrins (plus de 50 cm de neige fraîche)

Côté températures c'est la douche froide puisque les maximales ne dépasseront pas les +18 degrés vers 2000 mètres vendredi puis +13 degrés samedi et +7 degrés dimanche. Vers 1000 mètres on peut s'attendre à +24/+25 degrés vendredi, +21/+22 degrés samedi puis +18/+20 degrés dimanche.

Alpes du Nord :

Profitez-bien de ce jeudi bien ensoleillé et estival ! Les conditions vont en effet très rapidement évoluer.

Vendredi matin ne sera pas partout agité puisqu'un ciel voilé sera de mise dans les vallées intérieures tandis que le plafond nuageux s'épaissit déjà sur les Préalpes où les précipitations débuteront juste avant la mi-journée. Elles s'intensifieront et se généraliseront à l'ensemble du secteur en cours d'après-midi, adoptant parfois un caractère orageux.

La journée de samedi s'annonce elle aussi bien perturbée et humide avec de très fréquentes averses et un rafraîchissement qui se poursuit. Il y a tout de même une incertitude sur l'intensité et la chronologie précise des averses. Quelques éclaircies pourraient même s'intercaler sur les vallées de l'Ouest de la région, mais difficile de parler de créneau de beau temps.

La journée de dimanche sera vraiment automnale avec de courtes trouées en plaines et vallées, mais de très nombreux paquets nuageux accrochent encore les massifs se délestant de petites averses (en particulier côté Préalpes et Haute-Savoie).

La limite pluie-neige, après avoir été située vers 2800/3000 mètres samedi après-midi, pourrait descendre un peu vers 2400/2600 mètres. Mais difficile d'envisager un saupoudrage plus bas au vue de l'isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) qui ne devrait pas s'abaisser en-dessous des 2800/2900 mètres comme la carte ci-dessous en témoigne.

Ceci-dit, on pourrait atteindre les 25-35 cm de neige vers 3400/3500 mètres en Vanoise ou 3200 mètres sur le Mont-Blanc et même 40 cm vers 3800 mètres sur ce massif

Côté mercure donc, prévoyez les polaires voire les pulls puisque les maximales ne dépasseront plus vers 1000 mètres les +20/+23 degrés vendredi, +16/+19 degrés samedi et +14/+17 degrés dimanche ! Vers 2000 mètres le mercure pourrait plonger vers +15 degrés vendredi, +10 degrés samedi et +6 degrés dimanche ! La matinée de lundi s'annonce d'ailleurs très fraîche avec de petites gelées blanches possibles dès 2100/2300 mètres.

Pyrénées : 

C'est vite vu pour ce massif : le temps sera pourri durant ces trois journées de vendredi-samedi-dimanche. Aucun créneau de beau temps n'est envisagé même si quelques éclaircies, timides, pourront être observées et que des phases d'accalmie (peu durables) seront possibles entre les averses très fréquentes. 
En effet, les pluies qui démarrent dès vendredi matin par l'Ouest de la chaîne ne vont cesser de se réalimenter. Elles pourront produire ensuite des phénomènes orageux en cours d'après-midi côté Cerdagne/Capcir tandis qu'elles deviennent plus intermittentes ailleurs. 
Ces averses très fréquentes se maintiennent donc ensuite samedi et dimanche avec souvent du brouillard en montagne et une ambiance particulièrement automnale. 

Il pourra neiger dimanche dès 2200/2300 mètres sous ces giboulées, voire 2000/2100 mètres sous une forte averse et l'on attend jusqu'à 15 cm de neige vers 2900/3000 mètres pour cette journée !

Côté températures c'est bien évidemment la dégringolade puisque l'on attend vers 1500 mètres +14/+17 degrés vendredi, +10/+13 degrés samedi mais pas plus de +6/+9 degrés dimanche !

Massif-Central :

Même si le cumul de précipitations, notamment samedi et dimanche, s'annonce ici moins important ; les averses vont se succéder ces trois prochains jours sur le massif. Comme pour les Pyrénées, cela démarrera dès vendredi matin avec une perturbation pluvio-orageuse qui balaiera le secteur d'Ouest en Est. 

Elle s'évacuera en nuit suivante l'on assistera alors samedi et dimanche à un temps variable, entre nombreux bancs-nuageux et petites éclaircies, mais souvent sec le matin. Durant les après-midi, les nuages reprennent de l'ampleur et les averses se font à nouveau fréquentes adoptant parfois timidement un caractère orageux. Notons que la partie cévenole pourra profiter de moments de soleil plus francs dimanche mais au prix d'un fort vent de Nord-Ouest.

Les températures seront ici aussi en baisse constante ces trois prochains jours après l'ambiance encore très estivale présence ce jeudi. Ainsi, les maximales atteindront vers 1000 mètres +17/+20 degrés vendredi, +15/+17 degrés samedi et +15/+19 degrés dimanche du Nord au Sud.

Notons l'absence de neige sur ce massif pour cet épisode, en raison des sommets peu élevés (on n'atteint même pas ici les 1900 mètres).

Vosges et Jura : 

Dès demain vendredi, et comme illustré sur la carte ci-dessus, les conditions seront un peu différentes d'un massif à l'autre. En effet, l'on remarque très bien que pendant que le Jura subit de fréquentes précipitations, les Vosges elles sont plus à l'écart du système perturbé et n'essuient que quelques averses.  Mais le temps sera partout bien nuageux. 
Un répit pourrait être présent samedi avec des averses qui sont relativement intermittentes sur ces deux massifs et même quelques moments de soleil avec quelques heures au sec possiblement et une absence de précipitations durables. Précipitations qui devraient reprendre beaucoup plus fréquemment, par l'Est cette fois-ci, pour la journée de dimanche tandis que ici aussi l'ambiance devient particulièrement automnale.
En effet on atteindra vers 1000 mètres, +17 à +20 degrés vendredi et samedi mais pas plus de +14 à +18 degrés dimanche sous des nuages omniprésents ! Pas de neige en vue sur ces massifs, peu élevés, en revanche.

En bref, vous l'aurez aisément compris : ce n'est pas le meilleur weekend pour gagner le plein air, ce sera sans-doute même le pire depuis le début de l'été puisque le risque de précipitations est pratiquement généralisé chaque jour à l'ensemble des reliefs. Grâce à notre bulletin vous pouvez tout de même prévoir quelques, courtes et relatives, périodes d'accalmie sur le massif de votre choix.

Les premiers frimas automnaux sont là .... Est-ce qu'ils annoncent une arrière saison très maussade ? Difficile à dire pour l'instant, tout peut changer très vite ! Bonne balade à toutes et à tous malgré tout ... et couvrez-vous ! L'imperméable et la polaire seront vos compagnons indispensables ces prochains jours.

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
2 commentaires
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.