La météo montagne du jeudi : Quel temps après la canicule ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

La météo montagne du jeudi : Quel temps après la canicule ?

Météo montagne
météo du 13 août 2020 pour toutes vos activités en montagne dans les prochains jours
Thomas.Blanchard
Photos :
vignette : meteociel

Une canicule durable qui se termine

L'épisode caniculaire que nous vous annoncions lors de notre dernier bulletin prend progressivement fin. 

Ce jeudi matin, à l'heure de la rédaction de ces lignes, on ne trouve plus aucun département en vigilance rouge et "seul" une petite vingtaine de départements du Nord-Est du pays se trouve en vigilance orange. Elle devrait être levée d'ici ce soir ou au plus tard demain matin. 
La canicule aura donc duré entre 6 et 8 jours en fonction des secteurs, et seules les régions littorales (y compris le pourtour méditerranéen grâce au vent marin) y ont échappé. Si peu de records absolus de chaleurs ont été battus, des records mensuels de chaleurs sont tombés pour les maximales mais surtout côté minimales. C'est surtout pour ces minimales, en particulier du bassin parisien aux Hauts-de-France, et sur la durée que cet épisode a été assez remarquable ... sans atteindre l'exceptionnel août 2003. La capitale française, Paris, a tout de même vécu sa deuxième semaine la plus chaude de son histoire météo depuis le début des relevés ... après la semaine du 6 au 12 août 2003.
Mais alors, pourquoi changeons-nous de conditions ?

La carte ci-dessus représente l'anomalie de températures observée en altitude, vers 1350 mètres, sur une échelle relativement grande. Le rouge témoigne de valeurs supérieures à la moyenne, quand le bleu représente les valeurs inférieures. 

On remarque donc que ce jeudi, des températures plus conformes à la saison ont déjà gagné le Sud-Ouest du pays quand les fortes chaleurs se décalent progressivement vers le Nord-Est (Angleterre, Allemagne, Bénélux). C'est donc par l'Aquitaine que le thermomètre s'abaisse. 

Ce contraste de masse d'air favorise par ailleurs le développement d'orages. Ils ont été très nombreux et parfois violents hier sur une bonne moitié Ouest du pays, jusqu'à l'Ile de France, et toucheront plutôt ce jeudi le Massif-Central, la Bourgogne, l'arc alpin ainsi que la France-Comté. 

Ensuite ? Nous y reviendrons, par massifs, plus en détails dans la seconde partie de cet article ; mais les conditions s'annoncent très mitigées. Des fenêtre de beau temps seront tout de même observées, d'où l'intérêt de développer dans le détail la prévision. 
Nous allons en effet, ces prochains jours, être sous l'influence d'une petite dépression (bien visible sur la carte ci-dessous, autour de 1010 hectopascals, et représentée par la plage de couleur plutôt jaune) sur le proche-Atlantique. 

A l'avant de celle-ci, les vents soufflent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et donc en provenance du Sud-Ouest. Ces vents vont très rapidement piloter une masse d'air à nouveau chaude pour la journée de samedi, voire dimanche sur l'extrême Est du pays, sans atteindre les excès caniculaires de ces derniers jours. 

Mais elle va aussi permettre le développement de nouvelles salves orageuses ... prudence donc !

Prévision par massif :

Alpes du Nord :

Après de nombreux orages, dès cette après-midi et pour la soirée de jeudi, attendus sur le massif : la canicule se termine

Ainsi, demain vendredi, la masse d'air devient plus respirable partout (les +30 degrés ne seront plus atteints qu'en très basses-vallées, sous 400 mètres) et les conditions s'annoncent très variables. Des bancs de nuages traîneront en effet à basse et moyenne-altitude le matin le long des Préalpes, puis évolueront en nombreux mais petits cumulus pour l'après-midi sur l'ensemble des reliefs. Ils apporteront des zones d'ombre et pourront donner quelques gouttes anecdotiques. Ces nuages se partagent donc le ciel avec des éclaircies, parfois belles notamment en vallées intérieures. 

Samedi sera la journée à prioriser. Le soleil dominera largement et pleinement, et les cumulus de l'après-midi seront assez discrets sauf le long de la frontière italienne côté Haute-Maurienne où l'on peut attendre un petit orage en fin de journée. Partout ailleurs : soleil et temps bien sec donc. 
Les températures repartiront à la hausse puisque les maximales atteindront vers 1000 mètres +26 à +30 degrés et +17 à +21 degrés vers 2000 mètres. 

Ces valeurs seront également atteintes dimanche ... mais à l'avant d'une dégradation. Il faudra donc partir assez tôt pour profiter de la montagne en toute quiétude. 
En effet, après le soleil de la matinée, des voiles nuageux élevés feront leur retour en cours d'après-midi et surmonteront des cumulus sur les massifs. Ils pourront donner quelques averses orageuses, dès 14h/16h, en montagne avant probablement une dégradation orageuse plus marquée et généralisée en soirée et nuit suivante. Elle pourrait toucher l'ensemble des massifs. La carte ci-dessous représente en effet des averses assez généralisées dès 18h/19h. 

Alpes du Sud : 

Le soleil règne en maître vendredi en matinée. Ce devrait être également le cas en après-midi mais quelques bourgeonnements nuageux viendront prendre place, plutôt le long de la frontière et pourront donner de rares averses orageuses en fin de journée.

La journée de samedi s'annonce ici aussi splendide et bien chaude avec un risque d'averses, en fin de journée, vraiment cantonnée à la bordure de l'Italie. Les températures atteignent en effet +23 à +27 degrés vers 1500 mètres. Ce sera là-aussi le cas pour la journée de dimanche puisque l'on attend le même type de conditions que dans les Alpes du Nord voisines.

Une dégradation progressive, va en effet se mettre en place en cours d'après-midi. Elle n'épargnera que peu de massifs et donneront pas mal d'averses orageuses, très nombreuses et parfois marquées, à partir de 15h/16h et jusqu'en soirée. Bref, partez tôt !

Pyrénées :

Attention aux averses, voire aux orages. En montagne les journées de vendredi et samedi s'annoncent très bien ensoleillées et particulièrement agréables, le mercure atteignant +27 à +31 degrés vers 1000 mètres et +19 à +23 degrés vers 2000 mètres. 

Durant les après-midi, les cumulus bourgeonneront et quelques averses sont possibles avec de l'orage noyé dans la masse. Ce devrait être surtout le cas sur le centre de la chaîne, vers la Haute-Garonne ou l'Ariège. 
Changement de temps pour la journée de dimanche ...

La carte ci-dessus laisse en effet présager de quelques averses dès la matinée. En effet des nuages traîneront à moyenne-altitude, notamment vers le piémont, tandis qu'il faudra gagner le fond de la chaîne (proche de la frontière, ou côté Catalogne) pour profiter de bons moments de soleil en matinée. 

En après-midi on retrouvera partout des cumulus, mais aussi des éclaircies, qui donneront quelques averses pouvant toucher l'ensemble de la chaîne avec un petit aspect orageux (moins présent que sur les Alpes). 
Les températures seront en légère baisse puisque les maximales devraient atteindre les +20 à +25 degrés vers 1500 mètres.

Massif-Central :

De mieux en mieux ... Après les nombreux orages de jeudi après-midi, parfois violents, de la grisaille résiduelle s'attardera sur l'Ouest et le Nord du massif vendredi matin mais les sommets émergeront des nuages. Cette grisaille se dissipera, ou plutôt évoluera en petits cumulus, pour l'après-midi sous des températures agréables (+29 degrés maximum vers 1000 mètres). 

La journée de samedi s'annonce elle splendide du matin au soir avec une absence totale d'averses et des cumulus assez rares, tandis que la chaleur demeure supportable (jusqu'à +30 degrés à 1000 mètres). 
Et il faudra en profiter ... En effet les conditions vont devenir bien instables en cours de journée de dimanche.  Déjà en matinée quelques nuages arrivent par l'Aveyron et le Cantal. Ils se multiplient rapidement et deviennent menaçants dès la mi-journée. Le risque d'averses orageuses sera ici assez précoce puisque des orages sont attendus dès 11h/12h. Ils pourront toucher l'ensemble du massif et seront susceptibles de se maintenir en après-midi, voire en début de soirée, avec des phénomènes assez violents qui ne sont pas exclus

Après des minimales relativement élevées, le mercure sera en chute à l'arrière de ces orages.

Vosges et Jura : 

Comme indiqué sur la carte ci-dessus, des averses seront encore là demain vendredi. Elles circuleront rapidement mais devraient être assez nombreuses. Entre ces averses, des éclaircies sont possibles. Les températures elles seront en chute par rapport à la veille (fin de la canicule) ne dépassant pas les +22 à +26 degrés vers 1000 mètres.
Ici aussi c'est la journée de samedi qui s'annonce la plus agréable puisque l'on ne devrait plus parler d'averses et que le soleil dominera largement. On notera tout de même la présence quelques nuages résiduels entre 900 et 1500 mètres pour le décor, et apporter de courtes zones d'ombre. 

Bonne nouvelle pour les pratiquants de ces massifs, le beau temps devrait être ici plus durable dimanche. Le soleil de la matinée résistera en mi-journée, voire une bonne partie de l'après-midi surtout sur les Vosges où l'aggravation nuageuse puis pluvieuse ne devrait intervenir qu'après 16h/17h. Côté Jura on surveillera quelques nuages instables dès 15h environ. 
Ces deux jours, samedi et dimanche, verront des températures estivales de saison avec jusqu'à +25/+28 degrés vers 1000 mètres d'altitude. 


En bref il faudra jongler, après la canicule, entre les salves orageuses et les francs moments de soleil pour bien profiter de votre weekend. Nous vous recommandons donc, comme souvent, de partir bien tôt effectuer votre sortie surtout pour les nombreux pratiquants qui sont attendus du côté des Alpes dimanche. L'aggravation de la fin de journée/soirée pourrait être brutale et marquée. 

Soyez-donc vigilants ... et à la semaine prochaine pour un nouveau bulletin.

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
2 commentaires
stephane@meteo-formation.fr

inscrit le 09/08/20
Merci Thomas pour ce bulletin météo toujours aussi bien rédigé. J'aime bien aussi travailler avec les météogrammes pour visualiser les différentes couches nuageuses. Ici un exemple des hautes pyrénées avec un météogramme de luz saint sauveur. Sous l'influence de cet air froid d'altitude, on voit bien avec le modèle IFS le régime d'averses en fin de journée de vendredi samedi et dimanche. C'est un peu la même chose avec GFS. AROME est anormalement sec pour les pyrénées pour vendredi par rapport à ARPEGE 0.1°. Je partirai plutôt sur un compromis entre ARPEGE 0.1° et AROME pour vendredi avec un peu plus d'averses mais qui restent faibles au final.
A bientôt
stephane@meteo-formation.fr
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.