La météo montagne du jeudi : Canicule ... même en montagne !

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

La météo montagne du jeudi : Canicule ... même en montagne !

Météo montagne
météo du 30 juillet 2020 pour toutes vos activités en montagne dans les prochains jours

La Météo du Jeudi -de l'été-

Chaque jeudi de l'été, nous vous exposons la situation météo dans les différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties du week-end sur les sentiers de nos belles montagnes (randonnée, trail, vélo ou bien encore escalade).

Dans ce huitième article, nous allons bien évidemment vous parler longuement de cette canicule remarquable qui se met en place et qui n'épargnera pas les reliefs. L'occasion de vous proposer nos prévisions de températures. Mais on n'oubliera pas également nos habituelles prévisions, côté ciel, sur chaque massif.

Mise en place de la canicule

Si nous insistions lors de notre bulletin de la semaine dernière, sur un mois de juillet 2020 particulièrement sec ; nous avions également évoqué l'absence de canicule depuis le début de la saison estivale en lien avec des températures plutôt conformes à la moyenne.

Mais tout cela est en train de changer depuis quelques jours, et ce changement de temps s'accentue sensiblement ce jeudi. 

La première véritable canicule de la saison se met en effet en place. Elle est liée à l'arrivée de hautes-pressions, bien ancrées sur le pays, mais aussi à cette dépression (champ de pressions autour des 990 hectopascals) au large de l'Irlande qui fait office de "pompe à chaleur". En effet, sur le flanc Est de cette dépression, les vents soufflent en provenance du Sud et font donc remonter une masse d'air originaire d'Afrique du Nord.

La carte ci-dessous représente le positionnement de ces centres d'actions : 

Une situation relativement classique mais qui, au cœur de l'été (nous sommes durant la semaine, en moyenne, la plus chaude de l'année) et dans un contexte de réchauffement climatique va permettre aux températures d'atteindre des valeurs très remarquables. Il faudra attendre dimanche pour voir véritablement une masse d'air beaucoup plus normale, voire fraîche sur le Nord de l'hexagone, prendre le relais en lien avec le retour temporaire d'un courant d'Ouest d'origine atlantique.

Mais d'ici là on attend en plaines jusqu'à +38/+41 degrés sur le Sud-Ouest du pays jeudi, puis sur le centre et l'Est du pays vendredi et enfin autour de la Méditerranée samedi. Voici un aperçu des modélisations de températures maximales sur la France rien que pour vendredi ...

Conséquence sur les massifs

En montagne voici côté, mercure, ce qui vous attend jour par jour ...

Ce jeudi après-midi : 

Le pic de chaleur touche donc en priorité les Pyrénées et le Massif-Central, mais déborde déjà sur les Alpes. 

On attend vallées, vers 600/900 mètres : +32 à +36 degrés sur les Pyrénées, +30 à +33 degrés dans le Massif-Central et +30 à +34 degrés en fonction du versant dans les Alpes. Vers 2000 mètres le mercure s'envole jusqu'à +23 à +26 degrés le long de la chaîne pyrénéenne !

Demain vendredi : 

Les minimales ne descendent pas sous +15 à +20 degrés sur les versants de basse-montagne du pays, ou encore +12 à +15 degrés vers 2000 mètres. Ces températures seront évidemment un peu plus basses en zones très encaissées.
Les maximales atteignent elles leur paroxysme vers le Massif-Central, les Alpes et le Jura cette fois tandis qu'elles baissent un peu sur les Pyrénées (mais l'on relève encore +24 à +27 degrés vers 1500 mètres environ). Sur les massifs pré-cités on relèvera donc +31 à +35 degrés vers 1000 mètres et +22 à +25 degrés vers 2000 mètres.
La nuit suivante s'annonce tropicale dans les massifs si vous souhaitez la passer dehors, inutile de prévoir le sac de couchage grand froid !

Samedi :

On ne descendra pas en effet, à l'aube, sous les +15 à +20 degrés sur les versants de 2000 à 1000 mètres d'altitude. 
En journée, ce sont les Alpes du Sud qui rencontreront les valeurs les plus élevées puisque l'on attend sur ce massif +33 à +36 degrés vers 600 mètres, +26 à +30 degrés vers 1500 mètres et jusqu'à +20 degrés à 2500 mètres.

La carte ci-dessous, modélisant la température attendue à l'air libre vers 1350 mètres, permet en effet de mettre en évidence ce décalage des valeurs élevées vers l'extrême Sud-Est du pays pour cette journée :

Pour autant on pourra encore relever, avant la pluie (nous y reviendrons dans la dernière partie de cet article), +27 à +32 degrés vers 1000 mètres dans les Alpes du Nord et +25 à +30 degrés toujours vers 1000 mètres dans le Jura ou le Massif-Central.
Dimanche la masse d'air deviendra respirable partout puisque l'on n'atteindra plus les +28/+30 degrés en montagne vers 1000 mètres hormis très localement sur l'extrême Sud de l'arc alpin.

Et côté ciel

Ces fortes chaleurs vont-elles rythmer avec grand soleil durable ? Non, ou plutôt pas partout. Projections par massifs :

Alpes du Nord : 

Du soleil, des orages, et un changement de temps ... voilà le programme.
Ce jeudi est en effet une très belle (et déjà très chaude donc) journée d'été bien ensoleillée. Mais, en seconde partie d'après-midi et surtout en début de soirée, des orages vont éclater en montagne notamment vers les hauts-massifs savoyards qui seront les plus exposés. En raison de la chaleur accumulée, ces orages pourront être très localement violents

Vendredi sera une journée pleinement ensoleillée mais il faudra donc être à 4000 mètres d'altitude pour ressentir un semblant de fraîcheur ...
Samedi, le temps devient lourd. Le soleil continue de dominer aisément en matinée puis des nuages instables se montrent au-dessus des sommets en après-midi. Ils finiront par donner des averses orageuses, surtout côté Haute-Savoie cette fois, en seconde partie d'après-midi et jusqu'en soirée. 
Dimanche le temps change plus franchement avec cette chute du mercure, mais également des conditions bien plus nuageuses voire humides sur le Nord de la Savoie, de l'Isère et l'ensemble de la Haute-Savoie avec quelques pluies possibles le matin comme en après-midi (représentées sur la carte ci-dessous). Le soleil devrait en revanche être bien plus présents vers le Dauphiné, le Sud de la Vanoise, la Maurienne ou la Haute-Maurienne.

Alpes du Sud :

Après le beau soleil de la matinée, des orages peuvent également éclater ce jeudi après-midi sur les Hautes-Alpes, ils seront déjà bien plus rares demain vendredi et vraiment très localisés. Le beau temps, très estival, sera d'ailleurs de la partie pratiquement partout (sauf vers les Ecrins donc avec ce risque d'orages seulement en fin de journée). 
Samedi, on peut s'attendre comme pour les voisins du Nord à des développements nuageux en cours d'après-midi après le grand soleil de la matinée. Ils seront susceptibles de provoquer quelques averses orageuses un peu plus généralisées que la veille en montagne. 

En revanche, dimanche s'annonce ici comme une très belle journée ensoleillée. Mais, comme souvent, un risque orageux très résiduel concernera la partie frontalière de l'Italie en cours d'après-midi et le massif du Mercantour. 

Pyrénées :

Les journées de jeudi et vendredi, caniculaires donc, seront très bien ensoleillées sur la chaîne. Les développements nuageux des après-midi sont limitées bien que l'on surveillera quelques petites cellules orageuses très isolées ce jeudi soir vers le Béarn/pays-basque puis demain soir sur le piémont ariégeois voire catalan. 

Samedi et dimanche le temps évolue avec donc le retour d'une atmosphère respirable mais également des bancs-nuageux à basse et moyenne-altitude (qui évolueront en cumulus l'après-midi) tandis que le soleil régnera plus aisément en fond de chaîne malgré là-aussi ces quelques cumulus sur les pentes l'après-midi et un risque d'une averse de fin de journée limité mais présent. 

Massif-Central :

Attention aux orages. La chaleur favorisera là-aussi l'éclosion de quelques cellules orageuses en seconde partie d'après-midi sur l'Est du massif ce jeudi (Loire, Haute-Loire, Nord-Ardèche) puis sur l'extrême Nord-Ouest du massif vendredi après-midi de manière très localisée comme la carte ci-dessous le modélise.

A part cela, le soleil dominera très largement. Samedi et dimanche, on conserve un temps majoritairement ensoleillé sous des températures retrouvant les moyennes de saison (voire un peu en-dessous dimanche) mais l'on observera également des passages-nuageux plutôt élevés. Ils pourront être nombreux et d'allure instable samedi après-midi avec un risque d'averses orageuses assez étendu sur le massif. 

Vosges et Jura : 

Grand soleil et fortes chaleurs pour jeudi et vendredi. On notera seulement, de manière très isolé, un risque orageux marginal sur l'extrême Sud de l'arc jurassien ce jeudi soir

Ici également changement de programme samedi. Après le beau soleil de la matinée, des développements nuageux donneront des averses en après-midi côté Jura (voire de l'orage). Ces averses seront bien plus rares côté Vosges et le soleil pourrait continuer à dominer assez facilement jusqu'en fin de journée.

On retrouvera en revanche dimanche un temps bien plus nuageux sur ces deux massifs avec des éclaircies qui seront rares, plutôt présentes en après-midi cette fois, et de probables averses sans doute assez nombreuses le matin puis plus intermittentes en après-midi ... et il fera presque frais pour la période !


Bref, inutile de vous faire un dessin ce qui ressort du bulletin c'est qu'il va faire extrêmement chaud dès ce jeudi et jusqu'à samedi voire dimanche très localement. Cette chaleur surprendra par son intensité également en montagne. Privilégiez des sorties très matinales (avant 09h/11h !) ou alors à très haute-altitude, ou secteurs très ombragés. Gare au coup de chaud, aux insolations et autres problématiques en lien avec des épisodes caniculaires ... une vigilance météo est en cours sur les Alpes du Nord et l'Est du Massif-Central donc grande prudence

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.