FWT : Bimboes victorieux, Turdell champion du monde
2000*1045px

FWT : Bimboes victorieux, Turdell champion du monde

Retour sur la quatrième du Freeride World Tour, vendredi à Fieberbrunn en Autriche
Texte Loïc Giaccone
Photos FWT - Jérémy Bernard
Vidéo FWT
Texte Loïc Giaccone
Photos FWT - Jérémy Bernard
Vidéo FWT
Retour sur la quatrième du Freeride World Tour, vendredi à Fieberbrunn en Autriche
.

Déjà quatre étapes du Freeride World Tour ont eu lieu cette saison, dont deux la semaine dernière à trois jours et quelques centaines de kilomètres d'intervalle. La dernière a vu un français gagner haut la main, Mickaël Bimboes, tandis que le système des points fait qu'un champion du monde est d'ores et déjà sacré, le suédois Kristofer Turdell. Vous n'avez pas tout suivi ? Voici le récap, histoire d'être à jour avant la grande finale de Verbier, prévue pour la fin du mois de mars. 

Previously, on The Freeride World Tour

La première étape aurait du se dérouler au Japon, à Hakuba, mais les conditions météorologiques en ont décidé autrement. On vous raconte tout ça ici : 11 jours au Japon 1/2 et 11 jours au Japon 2/2

Du coup, l'équipe a emmené tout le monde à Kicking Horse pour la deuxième étape prévue au calendrier. C'est le canadien Logan Pehota qui l'a emportée

Comme les conditions étaient bonnes et qu'ils avaient une belle face à disposition, l'organisation du Freeride World Tour a enchainé une étape de "rattrapage" du Japon, toujours à Kicking Horse. Cette fois, c'est le russe Ivan Malakhov qui monte sur la première marche du podium, prenant à ce moment également la tête du classement général. 

Malheureusement, il s'est blessé ensuite au genou lors d'un crash, et il ne peut pas continuer. L'étape de Vallnord, en Andorre, se fait donc sans lui et verra la victoire de Kristofer Turdell. Avec deux podiums dont une victoire, il prend la tête du classement général.

Et nous voici le vendredi 9 mars à Fieberbrunn en Autriche, pour la quatrième étape du Freeride World Tour, à l'issue de laquelle a lieu le "cut" : seuls une certaine partie des athlètes continueront l'aventure à Verbier et sur le Tour en 2019. A noter que Logan Pehota est absent du départ, s'étant blessé lors de sa chute à Vallnord. 

La face

La compétition a eu de nouveau lieu sur la face "Wildseeloder", 610m de dénivelé et des portions très raides dans la partie haute. Le départ des hommes était au sommet, celui des femmes un peu en-dessous à gauche sur la crête. La face est remplie de neige cette année, offrant de nouvelles possibilités :

Ajoutez des photos (2020px)

Replay complet

La compétition a été retardée par un jour blanc persistant qui aura un peu gâché le spectacle. Finalement, les organisateurs ont tout de même donné le top départ, avec les snowboardeuses (1h16min sur le replay ci-dessous), puis les skieuses (1h52), les snowboardeurs (2h33) et les skieurs (3h12).

Marion Haerty (encore) victorieuse

Deuxième à passer, Marion pose son run et prend la tête du classement. Les autres filles n'arriveront pas à la dépasser, jusqu'à l'autrichienne Manuela Mandl, sa principale adversaire, qui prendra la deuxième place. La russe Anna Orlova complète le podium. C'est donc une nouvelle victoire pour la française (déjà gagnante l'année précédente à Fieberbrunn), et sa première de la saison sur le Tour. Ses impressions, à chaud :

"Les conditions n'étaient pas évidentes, on ne voyait pas grand chose et la neige nous a réservé pas mal de surprises. Je suis bien contente de revenir sur la première marche du podium, et d'avoir enfin pu rider ce petit couloir au début de ma ligne qui me fait de l'oeil depuis ma première année sur le Tour. Je me suis faite un peu peur avec une plaque qui est partie sous mes pieds, mais ça s'est finalement bien passé !"

Marion est désormais à la deuxième place du classement général, tout va se jouer à Verbier...

Ajoutez des photos (2020px)

Lorraine l'emporte

Au tour des skieuses de s'élancer dans la face. On se rend assez bien compte des difficultés des rideuses à skier une face à la neige changeante, dans des conditions de visibilité moyennes. Cela ne les empêche pas d'assurer le show... La championne du monde de l'hiver précédent, l'autrichienne Lorraine Huber, s'impose avec son style alpin, ultra-propre et posée sur ses skis. 

Une autre autrichienne bien connue des services, Eva Walkner, prend la deuxième place. Eva est un peu moins "clean" que Lorraine, mais elle engage vraiment... Cela ne doit pas être facile à départager pour les juges. 

L'américaine Rachel Croft (en photo ci-dessous) prend une troisième place méritée avec un beau run, notamment une sortie de la partie haute à grande vitesse. On savait depuis son straight hallucinant à Kicking Horse qu'elle sait et aime aller vite... 

Ajoutez des photos (2020px)

Gigi Rüf s'offre un World Tour

En snowboard, c'était le podium des Wild Card ! Gigi Rüf, invité sur le Tour cette année, s'offre une belle victoire. C'est un autre rider invité pour cette étape qui prend la deuxième place, l'allemand Elias Elhardt, suivi du leader du classement général, l'autrichien Thomas Feurstein (photo ci-dessous)

Ajoutez des photos (2020px)

La bataille pour Verbier

Sur les 21 riders au départ, seulement 13 pourront jouer la finale sur les pentes du Bec des Rosses, à Verbier. Il fallait donc engager aujourd'hui, et dans des conditions pas faciles. La visibilité s'est légèrement améliorée, mais la neige était clairement changeante : on l'a bien remarqué dès le premier run, avec Loïc Collomb-Paton

Ce dernier s'offre une belle ligne sur la partie droite (vue spectateurs) de la face, après un saut "obligatoire" pour aller chercher une "lip" permettant de poser un tricks, ici un 36. A la récep, on voit qu'il pose sur de la neige transformée... Toute cette partie a malheureusement pris le soleil la veille, et sera la cause de quelques mauvaises réceptions et quelques crashs (notamment Felix Wiemers). Après un backflip supplémentaire posé avec un "little bit of a backseat" comme disent les commentateurs, il score à 75 points.

Ajoutez des photos (2020px)

On aura noté, en vrac (comme d'hab', pour le détail on vous laisser voir le replay) : la retraite de Stefan Hausl avec un magnifique tir en haut de la face (neuf saisons sur le Tour !), les crashs malencontreux de Yann Rausis et Sam Lee (au même endroit), la double de Turdell (que se mettra aussi Barkered), la ligne originale de Rodney (pléonasme ça), et enfin le saut hallucinant de Mickael Bimboes, avant dernier rider à partir, qui "gape" le couloir du bas. 

Il prend ainsi une première place méritée, devant Kristofer Turdell et Georges Rodney. C'est un beau come-back pour le français, qui a travaillé dur ces derniers hivers sur le Freeride World Qualifier pour arriver à revenir sur le Tour (il y était en 2014, avec une troisième place à Chamonix)

Turdell Champion du monde

Avec ce troisième podium (second ici, premier à Vallnord et troisième à Hakuba/Kicking Horse) et le forfait des deux riders qui auraient pu l'inquiéter (Pehota et Malakhov), Kristofer Turdell est sacré champion du monde avant même de courir la finale à Verbier : il a assez de points au classement général pour ne pas être inquiété, même en cas de chute. Son run à Fieberbrunn :

Podiums et résultats

Voici les résultats complets de l'étape de Fieberbrunn, et les quatre podiums des quatre catégories :

Ajoutez des photos (2020px)

Classement général

Les classements des quatre catégories à l'issue de la compétition. En vert, les riders qui passent le "cut" et continueront l'aventure à Verbier, mais aussi sur le FWT 2019 :

Ajoutez des photos (2020px)

3 commentaires

usaddict
Statut : Gourou
inscrit le 02/07/09
Stations : 12 avisMatos : 9 avisPhotos : 1 photos du jour
Turdell jouait le titre a verbier l'an passé avec leo slemett et loic donc c'est un titre mérité cette saison
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Salomon.C
Statut : Expert
inscrit le 28/01/15
Stations : 1 avisPhotos : 3 photos du jour
Sympa pour Turdell mais dommage pour le suspens..
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Rideur38
Statut : Confirmé
inscrit le 03/03/06
Oui je suis bien d'accord, Turdell n'a pas volé son titre. Par contre je ne sais pas si les juges ne se sont pas un peu plantés dans leurs calculs en mettant Rodney "que 3ème car si Turdell ou Bimboes font 3eme, ils passent le cut, alors que seules une 1er ou 2nd place qualifiées Rodney...Pour moi il mérite sa place dans les 12, par son niveau bien sûr, mais aussi pour le spectacle qu'il est capable d'offrir. Dommage.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire