Test Millet vantaa gtx 3L 2020

2 tests Millet vantaa gtx 3L.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Zougou91

Polyvalent avec un léger manque d'aération

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,82m | 65kg | Avancé | Lyon
Acheté : 175€ en ligne
Conditions du test : Neige et vent

Points forts

Polyvalence
Imperméabilité
Finition

Points faibles

Aération

Anciennement équipé d’une veste ultra-légère (205gr) de la marque Radys, je cherchais un complément plus costaud et surtout plus résistant aux intempéries de montagne : Pluie, neige, vent etc…

L’utilisation visée sera principalement le ski de rando, l’alpinisme classique et la randonnée.

Mes attentes se sont portées sur la technologie Gore-Tex qui reste une référence pour ce type de produit. En effet, de nombreuses marques ont essayé de s’inspirer de cette technologie sans grand succès du moins sur le plan de la réputation. Ma veste légère est par ailleurs annoncée à 30 000mm d’imperméabilité mais prend l’eau au bout de quelques minutes … décevant.

Malheureusement, la qualité, ça se paye CASH ! Il est rare de trouver une veste Gore-Tex de qualité à moins de 450 euros même sur internet. Un tel investissement, ça fait réfléchir, surtout que je visais un Gore Tex Pro pour plus de respirabilité.

Par hasard, je tombe sur une offre pour la Millet Vantaa GTX 3L de 2020 à 175 euros (!). Ce n’est pas exactement ce que je recherchais mais pour ce prix ce n’est pas grave, je fonce.


Premières impressions :


Dès l’ouverture du colis, je vois que la veste est bien différente de mon ancienne. Elle taille (très) grand en M pour mon gabarit de 1m82 pour 65kg surtout au niveau des manches et du volume des épaules/pecs. A cet instant, je regrette presque de ne pas avoir pris une taille S par peur que la veste soit petite avec plusieurs couches dessous.

La veste donne une impression d’être « cartonnée » et fait un bruit assez étrange ce qui est perturbant au départ. Ceci est dû à la membrane Gore-Tex ce qui sera le cas sur toutes les vestes avec cette technologie.

Les finitions de la veste paraissent solides et de bonnes qualités ce qui me parait important pour résister aux différents frottements lors des sorties montagne.

La veste possède deux poches latérales zippées grandes et profondes placées dans la partie haute afin qu’elles soient accessibles avec un baudrier.

Seul bémol que je remarque se situe au niveau des aérations qui sont très courtes par rapport aux autres Gore-Tex du même « niveau ». En effet, elles ne remontent pas sur les bras et sont donc particulièrement basses. En me renseignant, je comprends que cet élément a bloqué de nombreuses personnes ce qui a rendu peu populaire ce modèle de la marque Millet. Je comprends donc pourquoi j’ai réussi à trouver un tel prix pour cette veste.

Annoncée à 520gr, la Maanta GTX 3L reste à un poids correct. Ce n’est ni la plus légère, ni la plus lourde.

A première vue, Je suis plutôt satisfait de cette nouvelle veste et j’ai surtout hâte de la tester sur le terrain.


Sur le terrain :


Dès les premières sorties en ski de randonnée, nous avons le droit à des chutes de neiges abondantes et humides. Je m’en réjouie car ceci va permettre de skier dans de la bonne neige mais surtout de tester ma toute nouvelles Gore-Tex.

A la montée, malgré la respirabilité de la veste, j’ai vite chaud. J’ai tendance à chauffer très très vite avec toute type de matériel et peu importe l’activité ce qui ne remet pas en cause la respirabilité de cette veste. Cependant, je me rends vite compte que les courtes aérations latérales ne sont pas super accessibles et manquent de longueur pour faire rentrer l’air et le froid.

Je suis rapidement impressionné par l’imperméabilité de la veste. La neige se pose sur la Millet, se transforme en goute et coule le long de la Vaanta. Après plusieurs jours sous la neige, je n’ai jamais été mouillé ce qui vient justifier, à mes yeux, la réputation d’imperméabilité de la membrane Gore-Tex. Un vrai plaisir !

Idem pour le vent qui ne passe jamais à travers la veste ce qui empêche cette sensation de froid terrible lorsque l’on arrive sur un sommet avec les premières couches humides de transpiration.

La taille en M que je trouvais particulièrement grande dans mon salon est acceptable grâce aux fermetures sur les poignets et au cordon de serrage du bas de la veste.

Je ne la sors pas dans toutes mes sorties montagne car je privilégie ma veste plus légère en cas de sorties chaudes comme nous le vivons en ce début d’année 2021.

Cette Vaanta GTX 3L reste une arme pour affronter les conditions difficiles d’hiver et d’altitude.


Conclusion :


Je suis très satisfait de ma Vaanta GTX 3L qui est vraiment un « game changer » dans toutes mes sorties montagne. Elle protège de la neige et du vent ce qui permet de profiter totalement des activités extérieures peu importe les conditions. Un petit hic tout de même pour les ouvertures d’aération sous les bras qui la rende moins respirante que de nombreuses concurrentes. Elle sera destinée aux passionnées de montagne qui cherche un produit de qualité et surtout une grande polyvalence.

Pour qui ?

Tous les pratiquants de montagne qui cherchent un produit polyvalent et adapté aux conditions extrêmes

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire