Test Millet Trilogy hybrid alpha 2021

1 test Millet Trilogy hybrid alpha.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Légère et très chaude

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,85m | 76kg | Avancé | Lyon
Acheté : 200€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions d'hiver, des chaudes journées ensoleillées au galère où tu pars de nuit et tu ne vois que du brouillard pendant des heures.

Points forts

Légère,
Peu encombrante,
Liberté de mouvements,
Très chaude.

Points faibles

Très, voir trop chaude,
Prix.

La gamme Trilogy représente ce que Millet sait faire de mieux et vu le prix de cette polaire, on espère que la promesse sera tenue !

Programme (je cite Millet) : alpinisme / ski-alpinisme / tous les jours (le look montagne au quotidien, avec un jean et des chaussures d’approche).


Aspect technique

Cette polaire est composée de plusieurs matériaux (technologie hybrid) afin d’apporter de la chaleur à certaines zones bien spécifiques, tout en limitant le poids de l’ensemble.

On se retrouve donc avec un patchwork pesant 465g composé de « polartec alpha » (isolation en polyester), recouvert d’une membrane de « toray air stretch » (tissu déperlant et résistant en polyamide) et d’un tissu léger et respirant en polyester, laine et élasthanne.

Traduction en français : on a très chaud sur le torse, chaud sur le dessus des bras et des épaules (zones également déperlantes) tandis que le dos, le dessous des bras et la zone taille / hanche bénéficient d’un tissu léger, respirant et élastique, le tout pour un poids (et un volume) plutôt contenu.

Pour finir, on retrouve 2 poches sur la poitrine, 2 poches standard au niveau de la taille, 1 capuche et une ouverture zippée sur le devant pouvant s’ouvrir par le haut ou le bas.


Aspect visuel

Je n’ai pas grand-chose à dire à ce niveau, très honnêtement l’ensemble est parfaitement assemblé, les coutures sont nettes, pas un fil qui dépasse, le zip principale coulisse comme dans du beurre, les fermetures des poches également.

La qualité Millet semble être au rendez-vous.

On retrouve un immense logo sur le bras gauche au couleur de la gamme Trilogy. Un logo un peu plus discret ne m’aurait pas gêné, là on est un peu sur du « hey regardez, vous avez vu le logo, j’ai une trilogy !! »

Ceci dit concernant le logo, c’est un écusson brodé et je préfère 1000 fois ça au thermocollé que j’ai sur ma gore-tex, qui n’arrête pas de se décoller malgré 2 passages SAV (mais ça c’est une autre histoire).


Aspect pratique, ce qui va bien

Pour poser les conditions d’utilisation, j’utilise principalement cette polaire en ski de rando et alpinisme lorsqu’il fait froid et certaines fois dans la vie de tous les jours.

En ski-rando : à la montée je n’ai rien par-dessus et à la descente j’ajoute une gore-tex. T-shirt manche longue synthétique en dessous. Sac à dos et des fois baudrier.

En alpi : idem pour la montée, mais pour la descente pas de gore-tex (sauf si mauvaises conditions), et toujours un t-shirt manche longue en dessous. Sac à dos et baudrier.

Vie de tous les jours : je la porte seule ou sous une veste, la plupart du temps avec un sac à dos.

En parlant de vie, j’arrête de te raconter la mienne et je passe à cette fameuse polaire.

Je commence avec une première sortie mitigée : il ne faisait pas assez froid… J’ai donc été contraint d’ouvrir en grand la veste et de bloquer les ouvrants sous les bretelles du sac à dos, car j’avais l’impression de cuire à l’intérieur. Pas très pratique…

Tu l’as compris, l’apport de chaleur est important. Trop d’ailleurs pour moi lors de ce premier test.

Nouvelle sortie prévue, -5° annoncé au départ, c’est parti pour un nouvel essai.

Comme à chaque fois, on se dit qu’il faudrait qu’on baisse le chauffage en arrivant sur site pour s’habituer. Comme à chaque fois, le chauffage est réglé à 20° et peu importe comment on s’habille, on se les pèle sévère en sortant de la voiture…

Ceci-dit le temps de faire quelques mouvements, la chaleur arrive assez vite et on se sent bien très rapidement avec cette veste. L’apport devient rapidement conséquent et à part lorsque qu’il y a beaucoup de vent, on est obligé d’ouvrir un peu pour aérer.

Un petit mot sur l'ouverture du zip central par le bas : c’est ultra-pratique, le cou reste au chaud et on ventile par le bas.

J’ai rarement utilisé la capuche car je préfère un bonnet light, mais cette dernière est plutôt ajustée. On aime ou on n’aime pas, mais quand on la mets, on a chaud. Elle reste plutôt fine et s’intègre facilement sous mon casque.

Une fois en route, cette polaire se fait complètement oublier, elle est légère et ne m’a jamais gêné dans mes mouvements. Au niveau du taillant elle est plutôt proche du corps, bien ajustée.

Les poches sont assez généreuses, on peut y glisser ses gants, son bonnet, quelques barres de céréales, … Je mets le téléphone dans le pantalon, mais il rentrerait aussi bien dans la veste.

Ce sera finalement ma veste de prédilection pour toutes les sorties froides ou en mauvaises conditions.


Ce qui va moins bien…

Malgré ce tableau plutôt positif il y a quand même quelques bémols…

Le matériau principal en stretch commence à pelucher. A ce jour ce n’est qu’esthétique, mais du coup j’ai des doutes (j’espère non fondés) sur la longévité… L’usure se voit principalement sur le bas de la poitrine, au niveau de la sangle du sac à dos et/ou de là où il y a le baudrier. Je n’ai par contre noté aucune usure sur les épaules au passage des bretelles, mais le matériau est différent.

Je n’ai eu aucun problème avec les coutures jusqu’à présent, mais je constate l’apparition de fils par ci par là et j’espère que ce n’est pas un signe annonciateur de mauvaises nouvelles…

La fermeture « ultra pratique qui s’ouvre aussi par le bas », a une fâcheuse tendance à s’ouvrir toute seule sur une dizaine de cm… Du coup il faut régulièrement la refermer et ce n’est pas toujours pratique ni esthétique… Dommage.

Avec la capuche sur la tête je ne ressemble à rien du tout. OK ce problème n’est pas peut-être lié uniquement à la veste, mais malgré tout la capuche est moche.


Bilan

Cette polaire est un très beau produit, confortable et réellement efficace. Si tu es frileux(se) et/ou que tu sors également quand il fait froid ou mauvais, cette polaire saura t’accompagner partout. Elle agira en 2 temps sur tes performances : avec 465g tu ne l’a sentira pas et avec -300€ tu seras un peu plus léger(e) !

Blague à part, le haut de gamme et la qualité ont un prix c’est sûr (les matériaux, l’innovation, le temps de recherche, … ça ne sort pas du chapeau), mais n’étant pas tous les jours sur le terrain comme un professionnel, ce que j’espère à ce prix c’est de pouvoir profiter de la technicité de cette veste pendant de nombreuses années.

Pour l’instant ça semble bien parti, au bout d’une 1 saison la veste a très peu vieilli, je ne constate finalement que de légers défauts esthétique (peluches et fils), rien de plus. 

Pour qui ?

Cette veste est pour tout le monde : -> si vous avez le budget profitez en, -> si vous n'avez pas le budget mais que vous êtes tous les jours sur le terrain, économisez et profitez en.
9/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Qualité de la fermeture éclair
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire