Test Cimalp Vinson 4 2020

1 test Cimalp Vinson 4.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
serrecheskier

Performante à faible coût

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,77m | 72kg | Expert | Lyon
Acheté : 249€ en ligne
Conditions du test : Pluie, vent, froid et soleil

Points forts

Stretch, renforts kevlar, efficacité membrane, nombreuses poches

Points faibles

Solidité en question (écritures imprimées effacées)

C’est après un trek dans les montagnes du Kirghizistan et avant un périple dans les steppes du nord de la Mongolie (affichants entre 0 et 5°) qu’il m’a fallu trouver une veste gardant la chaleur me permettant d’avoir une certaine aisance de mouvement tout en protégeant du vent et de la pluie. 

La perspective de faire de plus en plus de randonnée à ski m’a poussé à chercher une vraie veste ultrashell pouvant servir de troisième couche dans toutes les activités outdoors. 

Après un tour sur le web me permettant de constater les prix trop élevés pour mon budget de certaines marques (dont j’aurais été ravi sur la plan esthétique au moins), j’ai décidé de me lancer dans la comparaison des valeurs techniques au niveau étanchéité et respirabilité pour trouver une veste performante sur le papier et à moindre coût. 

La veste cimalp s’est imposée avec des caractéristiques techniques parmi les plus intéressantes du marché et un prix très correcte de 249€. Il me tardait alors de l’essayer sur le terrain. 

C’est d’abord (avec l’aide d’une complice) dans la steppe mongole que j’ai pu l’essayer, aux portes de la Sibérie, où son efficacité pour protéger du vent s’est démontrée. L’isolation est parfaite, et la veste légère permet de bouger aisément. 

Le second test se passera en ski de randonnée, après une montée avec des températures agréables, la veste tenant parfaitement dans le sac une fois repliée. Agréable à la descente, elle permet encore une fois de se sentir bien au chaud et à l’abri de l’extérieur quand le vent se manifeste (elle a également fait ses preuves une journée en alpin en présence de vent). 

Pour l’étanchéité elle a été testée sous des trombes d’eau pendant la coupe du monde de biathlon et celle ci est assez satisfaisante (presque pas mouillé sous la veste après 2h de pluie). 


Pour conclure : une veste légère, permettant de bouger aisément, respirante à souhait et offrant une membrane très efficace contre le vent et la pluie. Tout ce qu’on demande à une troisième couche. Seul élément à confirmer, la solidité et la longévité à l’usage. 

Pour qui ?

Les randonneurs et skieurs, passionnées de montagne qui aiment se sentir léger
8/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Qualité de la fermeture éclair
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire