Test Zag Ubac 89 2021

1 test Zag Ubac 89.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Un ski de montagne bon dans tous les domaines

Zag Ubac 89
Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,82m | 73kg | Expert | Grenoble
Taille testée : 176
Conditions du test : Toutes conditions toute neige
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Skis Zag Ubac 89

Points forts

parvient à être bon en poudreuse tout en étant rassurant en neige dure et raide

Points faibles

Le revers de la médaille : le rocker est assez grand pour un ski visant ce programme. L'accroche est donc moins franche

Mille mercis à ZAG et Skipass de m’avoir permis de tester ces skis. Je pense que je ne vais pas être très original dans mon avis élogieux envers ce ski, puisque ce modèle est actuellement en rupture de stock : victime de son succès !

Ce ski est le petit frère du UBAC 95, modèle rando phare de ZAG. Contrairement à la gamme adret, plutôt axé montée, la gamme Ubac recherche avant tout une bonne skiabilité, afin d’apprécier au mieux sa descente. Ceci se ressent quelque peu sur la balance.

En effet, alors que le Zag Adret 88 en 174 pèse 1,03 kg, l’Ubac 89 pèse 1,27 kg en 176 (le ski bien sûr). Sur cette gamme de ski autour de 90 mm au patin, on retrouve par exemple le Dynastar M-Vertical qui pèse 1,2 kg en 180 ou le Orb freebird, à 1,375 kg en 173 cm. Le poids de ce nouveau ZAG est donc plutôt dans la moyenne basse de sa catégorie, ce qui est une bonne chose si on cherche à faire pas mal de d+.

Ce ski est un peu plus typé montagne que l’UBAC 95 ou que la gamme Slap, même si ZAG n’oublie pas ses racines freeride avec un rocker avant prononcé pour ce type de ski. En somme, on obtient un ski volontairement tout terrain, avec l’objectif d’être rassurant quand la pente se raidit tout en étant ludique quand le terrain devient plus vallonné. Le rayon est de 20 m, un peu moins grand que le M-Vertical mais quand même assez important dans cette catégorie.

D’autre part, détail qui n’en est pas un pour certain, le design est bien travaillé et très sympa ! Les couleurs sont très bien choisies.

Enfin, j’ai trouvé l’équipe ZAG très sympa. Le SAV est bien assuré. J’ai également pu les avoir au téléphone pour discuter du matos à utiliser avec ce ski et j’ai trouvé qu’ils étaient de très bon conseil.

Sur le terrain, je vous préviens, j’ai été dès le départ très content du comportement de ce ski, quel que soit le terrain.

A la montée :

Très agréable, c’est plus sympa que d’avoir 95 au patin ! Outre la légèreté, je trouve qu’on a plus de maniabilité. Cela permet d’avoir moins de porte à faux sur neige dure. Néanmoins, sur neige gelée, le rocker peut déstabiliser puisque l’appui n’est pas très précis à l’avant. Heureusement les lignes de cotes assez tendues du ski permettent de contrebalancer ce phénomène.

Utilisation neige dure pente raide :

Très bonne accroche, très homogène ! Les lignes de cotes tendue, donnant un rayon assez important, mettent en confiance : le ski tient bien sur la carre et est réactif. La bonne rigidité du ski permet d’avoir des appuis précis. Encore une fois, le rocker n’est pas très utile dans cette pratique, mais il n’est pas trop gênant je trouve, car très progressif. Je l’ai testé dans plusieurs couloirs raides, en neige froide avec bon grip ou bien en moquette de printemps.

En sortie printemps :

C’est pour moi un très bon ski pour faire des belles bambées de printemps, avec la volonté de skier de la moquette toute la journée. Dans ces conditions, le ski est vraiment bon je trouve. Grâce à sa rigidité, il est très rassurant lorsque la moquette est à poil ras. Au contraire, lorsque le décaillage est plus prononcée, le rocker permet de ne pas être pris en défaut en cas de zone de neige trop ramollie. Le caractère joueur du ski donne envie d’enchainer.

Sur piste :

Bon, cette année c’était quand même pas simple de skier sur des pistes damées ! J’ai quand même réussi à faire quelques sections pour tester. On retrouve en fait le comportement décrit dans les deux paragraphes précédents. On a un ski stable et très joueur, qui donne envie d’attaquer et d’enchainer les courbes sur la carre. Le ski accroche bien tout en étant plutôt joueur avec un bon rebond. Le passage carre à carre est très bon.

En sortie poudre :

Ce n’est pas la paire que je prendrais lorsque je fais des sorties poudre uniquement, je l’ai néanmoins testé sur ce type de sortie pour me faire un avis complet sur le ski. Je classe également dans cette catégorie toutes les sections de poudre / gobelets qu’on croise dans les orientations protégées lors de nos belles bambées. J’ai été agréablement surpris des bonnes sensations procurées par l’Ubac 89 dans ce type de neige. Le ski flotte bien avec une spatule un peu plus prononcée qu’un vertical 88 mais un peu moins qu’un orb freebird de Black Crows. C’est surtout le rocker très progressif qui permet de bien déjauger et qui assure une bonne flottaison au ski. On est jamais pris en défaut, et même si on ouvre un peu moins la courbe qu’un pur ski freerando, on se fait quand même bien plaisir !

En trafolle et neige cartonnée / croutée… Enfin en neige pourrie quoi :

Eh oui, le ski c’est pas uniquement de la belle moquette ou des champs de poudre à perte de vue, on passe forcément par les fonds de vallons défoncés, des parties cartonnées par le vent etcetera. C’est du ski combat dans ce cas, ou tout du moins un peu moins de plaisir. Ce ski homogène fait alors très bien le job. La spatule découpe bien le relief, le ski ne vibre pas trop et ne prend pas en défaut son propriétaire. Ca ne vaut pas un vrai paquebot, mais on n’aura pas peur de se faire les croisés à chaque virage.

En conclusion, on obtient donc un ski montagne que j’ai trouvé très bon quelle que soit la neige rencontrée. Le compromis montée / descente est bon je trouve, on peut faire pas mal de d+ tout en profitant de la descent. 

Pour qui ?

Tous les skieurs voulant faire de grandes bambées pour pouvoir faire de belles descentes, quelles que soient les conditions

commentaires

2 commentaires
mathilde_rusty
Statut : Expert
inscrit le 04/11/02
Stations : 1 avisMatos : 3 avis
Bambée.... Je note! Je vais pouvoir me faire passer pour une vraie savoyarde!
0
derriensbuck
Statut : Gourou
inscrit le 30/10/09
Matos : 24 avis
Haha, je suis pas savoyard mais c'est quand même le type de sortie que je préfère !
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire