Test Zag H 112 2018

3 tests de skis Zag H 112.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
Zag H 112
ramtsv

Efficacité maximale

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,88m | 88kg | Expert
Taille testée : 195
Acheté : en magasin
Conditions du test : Poudre, trafole et un peu de damé souple Fix et chaussures d'alpin (Salomon STH et X120)

Skis testés une journée aux Grands Montets 

Taille : 188 puis 195 

Fix et chaussures d'alpin (Salomon STH et X120)

Moi : 188 cm - 85-90 kg suivant les jours - bonne condition physique (ancien compétiteur amateur en boxe thai)

entre 15 et 35+ jours de ski par saison depuis 30 ans 

CONCLUSION à la fin pour la version abrégée

Après être passé des dizaines de fois devant le centre de test ZAG des Grands Montets, je décide de découvrir cette marque qui m'intrigue depuis longtemps. Pour l'anecdote, j'ai récupéré une paire de Zag abandonnée près des poubelles il y a quelques années mais etant donnée la taille c'est ma soeur qui en a profité. 

Super accueil, mais il ne reste plus grand chose en grande taille, et alors que je visais des skis typés backcountry me voilà parti avec un H112, LE ski freeride de la marque à la réputation bien établie. Intimidé par son image de ski sérieux, je pars avec un 188 cm. Un beau shape qui promet l'efficacité : rocker avant tendu , talon plat, montage plutôt reculé et long rayon

Premier test timide sur piste souple : bon ça va, ca va vite, ça tourne large, ça renvoie  mais on est loin de la barre à mine incontrolable ... et pourtant je suis habitué aux double spatules plus joueurs, genre Atris ou Faction 3.0 ... Il suffit de rester bien sur l'avant et de pas imaginer slider ses courbes et on profite d'une superbe accroche et d'une belle relance

Autant donc jouer le jeu jusqu'au bout et faire le barbu, je repasse vite par le shop Zag pour échanger le 188 pour un 195 et demander des fixs serrées de façon plus adaptée au programme que je commence à entrevoir. 

Alors là c'est un autre monde ! Déja visuellement le ski est massif et plus imposant que ce que je skie d'habitude... Il pèse son poids aussi ... mais bon on n'est pas là pour frimer dans la benne ; il est temps de basculer sur les itinéraires HP, d'autant que la neige tombe de plus en plus dru. La bonne journée est en train de se transformer en journée exceptionnelle !! 

Et là : INCROYABLE ! TUERIE ! on dégomme vraiment le terrain en grandes courbes à mach 3 . Rarement un ski m'aura donné une telle impression d'efficacité et de puissance. Ca décoiffe vraiment mais en confiance, sans traitrise, et on se met à réduire le nombre de virages ...

Très stable sur les sauts droits, dans le mouvement, le poids décourage un peu les tentatives de rotation ou autre  et de toutes façons, pas le temps pour les fioritures, il s'agit d'aller vite et dans la pente...                                         Allez cette face , en trois courbes ça doit passer ?! Ca passe ! et là une droite? Ca passe aussi ! et là? ça paaaaassse ...pas! énorme gadin, j'y ai perdu mes mouffles et cassé un baton ... mais franchement ça valait le coup !

Un peu calmé quand même (le lendemain je ne pouvais plus bouger) j'essaie de skier plus finement, d'analyser. Le mode d'emploi n'est pas traitre : bon appui languette, poids placé et ne pas hesiter à mettre de l'angle et des gros appuis et c'est le bonheur assuré tant qu'il y a de la place. Les courbes sont longues (rayon de 30 m de mémoire) mais imperturbables, le rocker gomme toutes les variations de terrain sans destabiliser le ski. Dans la poudreuse qui commence à s'accumuler, on déjauge vite et on reste en surface. La mise en dérive est possible mais pas evidente et on ne peut pas survirer  en slide comme sur des shapes newschool. 

A la fin de la journée il faut bien rentrer par des passages plus étroits. Le poids du ski + son très long rayon naturel+ la fatigue accumulée avec ce ski quand même bien rigide transforment les derniers metres de la journée en épreuve mais quel pied avant ça !

CONCLUSION  : Une arme dans son domaine, les grandes courbes rapides en tout terrain. Superbe toucher de neige, accroche en toute neige, stabilité parfaite, c'est un ski qui pousse à se dépasser. En contrepartie, il faut skier sérieux, concentré et dans un pur style freeride et accepter un poids conséquent.. Pour cette raison ce ne sera jamais une paire unique pour moi, mais définitivement une deuxième ou troisième paire dans mon quiver de rêve et je ne manquerais pas une occasion de le reskier.


PS :  les photos sont des captures des videos du portable de ma copine, donc plutot prises sur le chemin du retour et elles ne rendent pas justice au potentiel du ski 


Pour qui ?

Skieur déjà solide (sans être forcément monstrueux) Idéal pour le freerideur "à l'ancienne" ou en complément de skis plus joueurs
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Superbement efficace en grande courbe sur tous les terrains
Stable
Gomme le terrain
"Pousse au crime"
Parfait dans son style

Points faibles

Pas fait pour tourner court
Lourd
Pas joueur (mais ce n'est pas ce qu'on lui demande)

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire