Test Wed'ze Boost 980 ST 2020

1 test Wed'ze Boost 980 ST.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Wed'ze Boost 980 ST
Shane Harrisson

De quoi se prendre pour Ingemar Stenmark (j’ai l’âge que j’ai)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 46 ans | 1,86m | 86kg | Avancé
Taille testée : 165
Conditions du test : Avril, Val Thorens, neige TRES dure le matin du 14 avril (-13°C la nuit)

Testeur : 45 ans, 86 kg (avec l’équipement – es 3 couches de vêtements, chaussures, sac ABS, DVA, pelle, sonde, dorsale, casque, masque… on doit facilement dépasser les 100 kg), 1,86 m

Skis : Salomon QST 118 185cm 2017, Salomon Warden 13, réglées habituellement à 8,5 / 9 pour du « toutes neiges ». En poudre, je suis plutôt sur 9,5.

Chaussures: Rossignol All Track Pro 130, 29,5 Mondopoint, 338 mm

Snowboard: Nidecker Ultralight 163 2013, Salomon Quantum Shadow 2019, -13/+13

Chaussures : Burton Imperial 2017 en 45


Skis testés

Wed’Ze Boost 980, lignes de cote en 165 122/66/107 R11.5 avec des Tyrolia demo réglées à 8.5-9.

Prise en main

D’entrée de jeu, ces skis courts (165) m’ont mis en confiance. 4 jours avant, j’avais testé les Salomon S-Race et malgré le fait qu’il s’agisse aussi de skis 100% piste à (très) forte tendance slalom, ces 2 paires n’ont rien à voir entre elles. J’ai, sur les Wed’Ze, trouvé mes marques après 100 mètres sans difficulté avec une bonne dose de niak en moi contrairement aux Salomon avec lesquels je ne suis jamais parvenu à trouver mes repères (trop typés course et trop rigides pour mes modestes cuisses).

Venons en core-business de ces lattes : la piste.

Sur le chemin des bulles et du télésiège, en schuss, ils ne vibrent pas peu importe la vitesse (que j’estime à un bon 50-60 km/h). Arrivé sur une piste propice, j’ai commencé à les exploiter en carvant « sévère ». Impeccable ! Ils ne sont pas exclusifs comme les Salomon et surtout, ils n’exigent pas une technique parfaite (ce qui est loin d’être mon cas).

J’ai donc pris un réel plaisir alors qu’au départ j’étais quelque peu réticent avant de les avoir chaussés peut-être échaudé par mon expérience 4 jours auparavant avec des skis de slalom.

La relance en sortie de courbe est vraiment bonne – malgré mon poids tout équipé (cf. ci-dessus), très progressive. Le simple basculement des épaules suffit (presque) à tout réengager et repartir dans l’autre sens. La vitesse de changement d’angle est bluffante. D’un autre côté, je skie « tous les jours » avec des 118 au patin, donc, ce ne peut être que… plus rapide, mais la sensation d’équilibre que cela m’a procuré fut vraiment appréciable. Je reconnais que je n’ai pas testé ni la trafole ni la poudreuse avec n’ayant pas eu envie de me battre pour en sortir.

Avec les prototypes 2020-2021, ce sont pour moi les skis de ce week-end de test qui auraient vraiment mérité qu’on s’attarde plus en longueur dessus car ils offrent une vraie personnalité et des performances de premier plan, avec une grande tolérance. « Malheureusement », la majorité des testeurs « guest » venaient plus pour le freeride que la piste et ces lattes pour moi méritent vraiment plus en termes d’intérêt.

Indépendamment de ça, ces skis ne sont quand même pas à mettre entre toutes les mains. Mon niveau est suffisant pour en jouir (mais par exemple, pas suffisant pour les Salomon S-Race qui sont beaucoup plus rigides et rapides dans leur relances). Je les destinerais à de bons skieurs qui cherchent à augmenter leur niveau sur piste (exclusivement) et qui cherchent à aller vite (sans que ce ne soit de la descente pure).

Avis général.

Une des meilleures surprises pour moi du week-end. Des skis avec une personnalité et un côté joueur et surtout ne nécessitant une technique de professionnel pour prendre du plaisir avec. Donc vraiment bien.

Améliorations ?

Je ne vois rien de spécial tant ils m’ont convaincu

Marketing, Sérigraphie…

Un bleu (oserais-je un bleu France), un peu de jaune fluo. Une vraie impression de faire, une fois chaussés, « pilote d’usine »

Les plus

Facilité de prise en main

Relances fantastiques

Mordant des carres très bon

Côté non-exclusif

Harmonie fix/skis et bonne rigidité d’ensemble

Les moins

Je cherche encore tant ils m’ont laissé un excellent souvenir. Je devrais racheter une paire 100% piste, je pense qu’ils seraient en haut de ma liste.

Pour qui

Ces skis se destinent à tout skieur (exclusivement) piste de bon niveau souhaitant encore progresser. Ce sont de vraies machines de guerre qui pour moi peuvent vous entraîner loin et pour peu que l’on s’applique à ce que l’on fait. Et également, ils se transforment en machines à plaisir dès qu’on les maîtrise.

Conflits d’intérêts

Je ne suis employé/rémunéré/sponsorisé par aucune marque relative au matériel testé (ici en l’occurrence, Wed’ze et Tyrolia). J’ai cependant été invité par Wed’ze à Val Thorens pour pouvoir tester en avant-première ces nouveautés 2019-2020 sans aucun engagement de ma part en termes d’avis/critique.

Pour qui ?

Ces skis se destinent à tout skieur (exclusivement) piste de bon niveau souhaitant encore progresser. Ce sont de vraies machines de guerre qui pour moi peuvent vous entraîner loin et pour peu que l’on s’applique à ce que l’on fait. Et également, ils se transforment en machines à plaisir dès qu’on les maîtrise.
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Aptitudes "tout terrain"

Points forts

Facilité de prise en main
Relances fantastiques
Mordant des carres très bon
Côté non-exclusif
Harmonie fix/skis et bonne rigidité d’ensemble

Points faibles

Je cherche encore tant ils m’ont laissé un excellent souvenir. Je devrais racheter une paire 100% piste, je pense qu’ils seraient en haut de ma liste.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire