Test Völkl 90Eight 2019

17 tests Völkl 90Eight.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Völkl 90EIGHT
bkkaset

90eight % confort

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,85m | 72kg | Avancé | Mulhouse
Taille testée : 184
Acheté : 500€ en magasin
Conditions du test : Neige douce, petite couche de faiche

Points forts

Accessibilité, confort, rebond.

Points faibles

Manque de caractère.

Petit protocole du test :

Chaque ski a été essayé face un autre ski de la même gamme. (ici Bonafide).

Le test a eu lieu lors de la session des tests de Val d’Isère dans des conditions de neige étonnamment bonnes. J’ai skié les lattes sur le même parcours/même conditions (passages pistes Solaise puis Pisaillas pistes hp) pour essayer de me faire un avis subjectif le plus objectif possible enfin vous me suivez quoi :-).

Me concernant : 1.85, 72 kg, plutôt sportif et plutôt adepte des skis à la construction « classique ».

Allons y passons aux affaires !

Prise en main et design :

Je venais pour tester les Mantras nouveaux, mais ils venaient de partir. Monsieur Volk me propose donc de skier le 90 eight « un super ski que tout le monde adore ». Ben allons-y alors.

En main, le ski est léger et fin ! Je n’ai pas fait la photo mais un pote avait pris un salomon typé course et bien la baguette bleue était bien plus épaisse que la grosse wurst ! Le cambre est classique, avec des rockers qui commencent assez bas sur les spatules . Le flex est assez souple surtout en spatule.

Niveau design, Volk veut la jouer sobre mais pour moi cela ne fonctionne pas c'est un peu triste. Affaire de gout donc !

Es geht los !

Sur la neige :

Piste :

Le ski est très facile à prendre en main, il est léger sous le pied et pas exigeant pour un deutshmark. Cette légèreté lui permet de se montrer agile et il se laisse conduire très facilement. Ce n’est pas lui qui va dicter son rythme ou sa trajectoire.

Sa souplesse, son « pop » lui donne un côté sympa dans les enchaînements de virages moyens. Aucun problème pour le mettre en dérapage et le skier tranquillement.

Mais dès que l’on appui un peu pour accélérer et prendre plus d’angle cela se gâte un peu. Le ski manque de puissance et d’accroche (attention je n’ai pas trouvé la limite du ski, c’est simplement on se dit ça peut décrocher) et surtout quand la vitesse augmente il se montre moins précis : le ski vibre un peu, les appuis ne sont pas assez francs on ne se sent pas sur un rail.

Les sensations sur pistes sont correctes pour qui veut un léger et facile permettant de skier toute la journée sans se battre avec ses lattes.

HP :

Premiers essai de la journée, on a pu passer sur un passage pas tracé. Le ski permet de se faire plaisir, il y a du rebond, c’est ludique et ça sort vite de la neige.

Quand il y a un peu de traces ça secoue plus mais la spatule gomme bien le terrain. Là encore un ski pour aller à la cool mais dans de la neige fraîche il permettra de se faire plaisir.

Freestyle :

Pas essayé, et même si ce n’est pas le programme, les adeptes de la catégorie pourront en tirer quelque chose avec sa légèreté.

En bref :

Le 90 eight n’est pas un mauvais ski. C’est un ski qui permettra de se faire plaisir sur une journée sans se griller et qui permettra de se faire plaisir avec une paire.

Sur piste, tant que la neige reste douce il sera bon et permettra de varier les conduites. En hp, son rebond lui permettra d’avoir de très bonnes sensations. En trafolle la spatule travaille bien.

Mais ce ski n’est pas pour un skieur qui veut avoir un peu plus répondant sous les pieds et qui va vouloir chercher la performance.

Un ski confort avant tout, pour plaire au plus grand nombre.

Ma note/ comparatif :

Ma note de 7 est donc en rapport avec mes attentes pour un ski. Ces Volks ne sont pas mauvais, mais je pense que chez Volk le mantra est plus en rapport avec ce que je cherche (ou le bonafide testé peut après par exemple).

Dans la gamme ski accessible, le Head Kore m’avait laissé un meilleur souvenir.

Pour qui ?

Skieur intermédiaire à bon cherchant une paire pour se faire plaisir sans se battre avec ses skis.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire