Test Stockli Stöckli Stormrider 105 2020

2 tests Stockli Stöckli Stormrider 105.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9,5/10
Matiouf

Performance dans un gant de velours

Stockli Stöckli Stormrider 105
Avis sélectionné
Profil du testeur : 59 ans | 1,85m | 85kg | Expert
Taille testée : 188
Acheté : 600€ en magasin
Conditions du test : Tout temps toutes neiges.

Points forts

Touché de neige, ratio Perf / facilité.

Points faibles

Peut être un peu trop rayonné au talon, et encore... Excellent dans cette taille pour de la polyvalence en terme de neige et de terrains. un 195 serait sympat dans les grandes faces...

 

Le Stormrider 105 en 188 à une géométrie classique comportant une spatule progressive, un talon plat carré et un léger de taper devant. Le rayon est de 22,5m il est globalement de 25m, mais ils ont rajouté de la largeur et donc du rayon au talon par rapport aux modèles précédents. Les extrémités sont bien souples en longitudinal, plus rigides en torsion. Le reste du ski est assez ferme mais loin d’être barre à mine. Je les skis montés à la marque qui est bien à l’arrière comme j’aime avec des Technica Mach 1 en 130, ce qui donne un combo cohérent, mais une pompe plus souple passerait aisément.

Sur Pistes, le ski carve bien, mais pas la peine d’aller chercher trop devant pour initier la courbe, le ski est assez neutre dans cette zone, vaut mieux rester plus centré. L’arrière est plus rayonné et permet de bien boucler les courbes. Quand le terrain est un peu dégradé le ski tient toujours le pavé malgré ses extrémités souples qui filtrent sans vibrer. Sur la glace l’accroche est bonne pour le gabarit.

En hors pistes, son domaine :

+ Tout d’abord sur neige dure, pas de surprises, le ski est sain et accroche bien, il va pouvoir filtrer les irrégularités sans blocage si on met en dérive, On préfère un ski plus droit dans ce registre mais la souplesse des extrémités et le côté neutre de la spatule compensent un rayon un peu court surtout de l’arrière.

+ En neige de printemps, c’est un régal on peut couper, le ski ne bronche pas et on peut varier les rayons et boucler à souhait, et si on veut hop une dérive pour calmer le jeu ou raccourcir plus la courbe pour changer de rythme en fonction du terrain. C’est génial et ça tient la vitesse.

+ En neige fraîche bien lourde tant que ça glisse ça passe même dans les neiges les plus lourdes, la souplesse des extrémités jouant à plein, le ski déjauge et se déforme sainement pour tourner sans bloquer, la aussi un régal. Un ski qui rend bonne les neiges les plus pourries !!!

+ En poudre, le ski déjauge très bien et tient tous types de courbes, mais mériterait un peu plus de taille pour tirer droit. Il est à la fois assez stable et joueur. Un peu étroit dans l’ultra légère, il excelle quand la neige fraîche est un peu densifiée. Dans la cartonnée, il s’en sort très bien, la spatule neutre étant un aide précieuse, le ski n’est pas piégeux, il n’ancre pas de la spatule. Par-contre, un peu trop rayonné de l’arrière c’est là qu il va ancrer un peu, mais de l’arrière ça reste gérable et peu piégeux.

+En traffole à un rythme modéré c’est très agréable et doux, à rythme élevé, le ski est un peu souple, il n’a pas l’effet bulldozer, mais un certain amorti.

Voici donc un bon ski de freeride, prêt à affronter toutes les conditions avec un excellent toucher de neige et d’une rare douceur alors qu il peut charger raisonnablement. Sur pistes il s’en sort très bien malgré une spatule peu incisive qui fait son homogénéité en dehors des jalons.

Pour qui ?

Un ski à tout faire pour freerideur, mais aussi un ski de poudre pour tout skieur du plus performant à l'amateur en herbe. Il suffit de jouer sur la taille.
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire