Test Salomon MTN LAB 2017

14 tests Salomon MTN LAB.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
ppouet

La rando dans toute sa largeur

Salomon Mtn Lab 
Profil du testeur : 45 ans | 1,84m | 75kg | Avancé | Corbelin
Taille testée : 184

Points forts

Poids plume magré la largeur

Points faibles

Perso j'aurai presque préféré une taille au-dessus

Qui dit rando dit bien souvent ski ni trop long ni trop large, c'est même souvent e que l'on entend autour de nous.

C'est plutôt vrai dans l'esprit rando pure, je veux dire balade à la montagne et sans chercher les performances à la descente. Maintenant il y a un autre esprit (pas si nouveau que ça) qui est de sortir des sentiers battus, monter avec des peaux pour aller chercher la fraiche vierge et immaculée et dont le plaisir ultime sera la descente, et en envoyant du lourd si possible. on a mis un nom commercial là-dessus, mais comme je disais ce n'est pas nouveau, il y a toujours eu des gens pour mettre des fix de rando sur des ski lourd et rigidifier des chaussure de rando.

De nos jours pas de bricolage, le matos évolue et il y en a pour tous les goûts.

Adeptes de rando/balade, passez votre chemin ce ski n'est certainement pas pour vous. Par contre si vous voulez de la portance et un ski qui a du caractère malgré un poids plume, foncez !

Au final tout est une histoire de pratique, de gabarit et de niveau. Certains le trouverons beaucoup trop large quand d'autres diront qu'ils auraient pu exister en plus long. Comme je disais, chacun ses goûts.

Souvent quand on parle de ski freerando on reste encore un peu lourd malgré l’effort des constructeurs l’alléger, mais là on a réellement le poids d’un ski de rando avec des aptitudes freerando.

Bien sûr, en dévers sur la neige dure on risque de regretter un peu la largeur des skis, ou tout simplement pour faire la trace devant ; mais quand arrive le moment de la descente c’est quand même autre chose d’avoir 115 sous le patin que 80mm.

Enfin tout est une question de plaisir, à chacun son truc ; j’ai fait mon choix, à vous de faire le vôtre.


Pour qui ?

Celui qui privilégie la descente à la montée, et encore il n'y a pas de grosse concession à faire

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire