Test G3 HighBall 2013

1 test G3 HighBall.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Calixte

Un fat fiable et solide mais...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,84m | 65kg | Avancé | Grenoble
Taille testée : 185
Acheté : d'occasion
Conditions du test : Seulement les jours de poudre, mais je suis au final passé (presque) de partout et par toutes météos.

Points forts

Solidité
Puissance
Pivot en poudre
Accélération

Points faibles

Tire trop long sur la carre
Manque de déjauge pour la largeur
Moins bon que la concurrence

Contexte de l'achat

Après avoir revendu une paire de Movement fly Swatter (125 au patin) qui était trop large pour mes 65kg je cherchais un nouveau ski de poudre d'occasion similaire mais dans les 115 au patin. Je suis tombé sur ce ski, assez mal documenté en France (on trouve des informations sur TGR, le skipass Américain) et je l'ai donc acheté monté de fixations Marker Jester demo.

Le ski

Taille : 185cm

Lignes de cotes : 140-116-127 mm

Rayon : 27m

Profile du ski : Spatule avant, long rockers/cambre légèrement inversé, rocker/spatule arrière (voir photos)

Le ski est relativement rigide, notamment grâce à des plaques en titanal.


Le Test

En poudre j'ai été déçu. Certes le ski est large et il sort du manteau, mais il fait presque aussi bien que d'autres skis avec 100mm au patin. Néanmoins il a une meilleure capacité d'accélération grâce à son cambre plat/ses rockers bas (qui lui même ne tiens pas la concurrence face aux "vrais" cambres inversés comme les 4frnt ou les Bodacious). Il n'a pas tendance à "freiner" à haute vitesse contrairement aux skis avec des gros rockers (les fsbc) et il pivote bien à basse vitesse grâce au talon relevé. En gros il est un compromis pour aller en face ouverte comme en forêt mais malheureusement on trouvera des concurrents qui font aussi bien voir mieux de partout.

En trafolle (souple) le ski s'exprime bien, il passe à travers les tas sans broncher et il absorbe bien, il permet d'aller assez vite sans trop se mettre en danger. Il est trop large pour faire un derby en condition normales, mais dans les rares cas de grosses chutes dans la nuit (Derby de la meije 2019) ce serait assurément un bon choix. 

Sur piste c'est dérapage obligatoire, la rayon étant trop long pour carver à vitesse raisonnable (pour mon humble niveau).

En neige dure c'est de la survie ou presque, il n'y a pas grand chose à en tirer... Peut être que ça tiendrai bien avec les carres aiguisés comme un slalom mais ce n'est pas ce qu'on lui demande.

Dans les cailloux le ski n'est pas mauvais, la semelle est solide et les réparations tiennent bien. C'est une bonne paire pour les pistes fermées en début de saison :)

Pour les amateurs de rando/freerando on mesure environ 2kg par skis, autrement dit on est dans le "léger", ce qui rend un montage polyvalent envisageable (shift, tecton, vipec, kingpin...).

Le montage

Comme je l'ai dis, ils sont montés en marker jester démo, ce qui permet de modifier le centrage. Ainsi j'ai d'abord essayé un montage assez centré, proche de ce que j'ai sur mes fsbc mais le ski manquait de spatule. J'ai donc reculé ce qui a réglé le manque de longueur en poudre mais sur piste j'ai perdu tous le grip. En gros je n'ai pas trouvé de bon compromis qui me convenait, surtout qu'il n'y avait pas de côté joueur que je voulais... Du coup je l'ai gardé 1 saison et maintenant que j'ai son remplaçant (down countdown 2 2012) je l'ai revendu.

Pour qui ?

N'importe qui cherchant CE compromis entre un ski de poudre et de trafolle.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire