Test Dynastar Mythic 97 2018

27 tests Dynastar Mythic 97.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Dynastar Mythic 97
alex.g

Un bon ski pour la rando et freerando.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,84m | 75kg | Expert
Taille testée : 184
Acheté : 600€ en magasin
Conditions du test : Une semaine de ski de rando en Norvège dans les Alpes du Lyngen. Conditions de neige variées.

Points forts

- Ski joueur et facile
- Léger à la montée
- Accroche sur neige dure

Points faibles

- Le prix

En mars dernier je partais pour une semaine de ski dans les Alpes du Lyngen, en Norvège. Je ne voulais pas prendre le risque de partir avec mes vieux Camox Freebird polyréparés, fallait-il encore trouver leurs remplaçants.

Je voulais un ski facile à skier et permissif qui tolère les erreurs de fatigue après la montée. Rapidement je me suis tourné vers les Dynastar Mythic97. D'une personne à une autre les avis étaient assez différents. Le gros reproche que je retrouvais sur internet ou dans mes connaissances, la fragilité du ski et notamment des problèmes de planches qui délaminaient (sur les premières versions). Sur les conseils de Cédric Pugin (skieur Dynastar), je décide de faire confiance aux différents tests qui n'en disent que du bien. Il me confirme également que les problèmes de solidités sont réglés et qu’on peut même skier sur les cailloux avec… (la preuve en image avec la vidéo « Défi : Faire du ski sur les cailloux ! »).

A la montée, le Mythic97 est relativement léger malgré ses 97 au patin (1450kg – 177cm). Le ski offre une bonne accroche et ce même dans les devers. Le ski est bien équilibré et même en 184cm on déroule les conversions sans problème.

A la descente, pas de surprise, le Dynastar est facile à skier et joueur. Une fois les peaux rangées, le Mythic ne demande qu’à jouer entre le boulot norvégien. Sur neige fraiche la spatule travaille bien, ça déjauge et les 97mm au patin portent bien.

Le ski reste malgré tout assez rigide pour offrir une bonne accroche sur neige dure. Un ensemble sécurisant qui encore une fois ne demande qu’à jouer avec le terrain. Un pilotage performant que ce soit sur des virages courts ou des grandes courbes.


En conclusion une semaine où j’ai pris beaucoup de plaisir à skier les Dynastar et ce, même les jours de fatigue. Une vraie révolution après mes Camox freebird de 2016… Question fragilité, le caillou norvégien n’est pas venu à bout du Mythic97 malgré quelques touches. Un bon ski pour la rando et freerando.


Le seul point négatif que je pourrais trouver au Dynastar Mythic 97, c’est le prix.

Pour qui ?

Pour les randonneurs ou freerandonneurs qui cherchent un ski joueur qui passe partout.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire