Test Dynafit Manaslu 2017

6 tests Dynafit Manaslu.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Dynafit Manaslu

Un excellent compromis entre ascension et descente !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,87m | 80kg | Avancé | Villeurbanne
Taille testée : 182
Conditions du test : Un gran ciel bleu, mais une neige de printemps verglacée.

Je me suis procuré cette paire de ski pour une sortie rando prévue avec les collègues, au pic blanc du Galibier. Il y a presque 1000m à faire et le matériel choisi (son poids notamment) commence à avoir un impact non négligeable sur le déroulement de la sortie.

Avec le nom que Dynafit a donné à cette paire, le casting devrait être le bon normalement !

L’instant culture

Le Manaslu est le huitième sommet le plus haut du monde. Situé au Népal, il culmine à 8163 mètres. Ce n’est qu’au bout de la cinquième tentative que les premiers alpinistes arrivent à son sommet, en 1956. Plus personne ne tentera l’expérience avant 1971.

Même s’il existe aujourd’hui 9 voies ouvertes menant à son sommet, il reste considéré comme l’un des sommets de plus de 8000 mètres les plus dangereux du monde.

Présentation des skis.

Coté skis les chiffres sont intéressants également, les cotes sont de 123/90/108, ce qui est plutôt large pour un ski typé rando, mais le poids reste raisonnable avec une paire annoncée à 2780g.

Niveau design c’est plutôt sympa, la décoration laisse entrevoir le carbone au niveau tip, mais sans faire trop « race ». On retrouve sur les skis le contour d’un félin de profil mêlé à une déco en hommage au Népal et à son fameux sommet : un croquis de la montagne, le nom de celle-ci, ainsi que sa traduction en Népalais, … Pour ma part j’aime beaucoup, même si certains pourront penser que c’est kitch.

Coté semelle un rappel du félin de profil est fait, ça n’apporte rien à la glisse certes, mais c’est sympa.

Sut le tip il y une entaille permettant de fixer les peaux adéquats. Ce n’est vraiment pas beau cette entaille, mais c’est plutôt pratique pour les peaux.

Les skis sont équipés en Look HM 10 demo.

L’ascension

Et c’est parti pour au moins 1000m de dénivelé positif, et oui comme le premier parking était plein à notre arrivée nous avons dû descendre presque 150m plus bas avant de pouvoir se garer…

L’ensemble est vraiment léger, les premiers pas mettent en confiance directement. Il y a un léger cambre sous le ski, rien d’énorme mais il faut bien plaquer son poids sur le ski avant d’essayer d’avancer le pas suivant, sous peine de glisser de quelques centimètres à cause de la faible surface en contact.

Au final la montée s’est bien passée, j’avais peur que la largeur de 90 soit handicapante sur les traversées en devers, mais ce ne fut pas le cas. Le ski reste bien en place, je n’ai pas senti de torsion particulière.

La descente

C’est à ce moment normalement que je vais pouvoir profiter pleinement de toutes les capacités de cette paire de ski. Et c’est parti et c’est … pas terrible ! J’ai clairement un gros manque de confiance dans ces skis, les appuis dans les virages ne sont pas francs … en tout cas au début. Au final la confiance revient, mais c’est relativement dur d’appuyer sur un ski que l’on sent à peine sous le pied, il y a un réel apprentissage à réaliser avant de les maîtriser.

Je n’ai pas pu les tester sur beaucoup de types de neiges, au menu : descente verglacée clairsemé de fines plaques de neige de printemps. Je n’étais réellement pas en confiance de descendre là-dedans avec ces skis. Et pourtant une fois mes marques prises ce ne fut pas si terrible que ça. Pour des skis de randos ils sont plutôt costauds et réactifs. De plus le rocker est plutôt contenu et le talon est assez plat ce qui offre pas mal de contact et donc de la stabilité, et pas mal de contrôle, finalement.

Je n’irais pas jusqu’à dire que l’on peut faire du grand carving avec, mais pour enchaîner une série de virages serrés, ils répondent présents sans problème !

Conclusion

C’est une bonne paire de ski de rando. Ils sont tout à fait prêts à vous emmener sur les dénivelés les plus importants, mais à la condition que la descente soit également importante à vos yeux. Si ce n’est pas le cas leur largeur ne représentera rien d’autre qu’un handicap à la montée. Dans l’autre cas, sa largeur (et son flex) vous permettront au contraire d’apprécier la descente de manière aisée et rassurante, après un certain temps d’adaptation tout de même.

Pour qui ?

Les randonneurs qui veulent prendre autant de plaisir à monter 800, 1000, 1500m, qu'à les descendre.
7/10
Accessibilité
Confort montée
Confort descente
Performance montée
Performance descente

Points forts

Le poids contenu malgré ses mensurations.
Avec de la pratique je pense que l'on peur vraiment envoyer à la descente !

Points faibles

Difficile à prendre en main pour la descente, il faudra apprendre à les apprivoiser !

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire