Test Dynafit Denali 2017

2 tests Dynafit Denali.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 6,5/10
biof
Par biof

Pour randonneur contemplateur

Dynafit Denali
Avis sélectionné
Profil du testeur : m
Taille testée : 176
Conditions du test : Toutes neiges, sur une semaine

Points forts

Tolérant, maniable, résistance

Points faibles

manque de performance lorsque l'on prend de la vitesse
manque de caractère

Test des ski Denali de chez Dynafit pendant une semaine avec de la poudre fraiche en début de semaine puis petit à petit cartonnée, trafolée.

Je ski sur piste et freeride depuis que je sais marché, j'ai fait de la rando à ski pendant mon enfance. Je me suis remis au ski de rando avec cette paire de Denali empruntée à un ami.

Entre 700 et 1’800m de D+/- par jour

Ce ski propose un rapport poids/ ligne de courbe intéressant, 1265g en 1m76 pour une ligne de courbe de 115-97-130 avec double rocker.


En montée, son poids est un avantage non négligeable, sa largeur ne me pose pas de problème ni pour m’insérer dans les anciennes traces de montée, ni dans les dévers (j’avais un peu peur de souffrir au niveau de la cheville dans ces situations mais pas tout, la largeur n’est pas du tout un handicap).

Mes conversions sont un peu rouillées au début de la semaine, mais se font sans peine après quelques jours.

Présence d’une entaille en haut du ski, qui permet de coller les peaux de phoque dynafit directement bien centrées sur le ski et de les retirer sans déchausser après un peu d’entrainement.


Pour ce qui est de la descente, c’est un ski très tolérant, pardonne les erreurs mais de ce fait il manque un peu de caractère et ne pousse pas à la vitesse.

En grosse poudre, le ski déjauge bien, maniable, mais sa souplesse le rend un peu pataud.

En forêt ce ski est un vrai régal, ne poussant pas à la vitesse et avec comme domaine de prédilection les petites à moyennes courbes, on zigzag en toute sérénité entre les arbres, un vrai jeu d’enfant. Il accepte relativement bien les changements de neige.

Lorsque la neige est transformée, cartonnée, trafollée, là encore il fait le traff, il reste maniable et agréable à condition de toujours skier lentement.

Sur piste, à nouveau sa seule limite est la vitesse. Il accroche bien sur la neige dure sans perdre de maniabilité, mais dès qu’on pousse un peu la vitesse ça flotte, l’adhérence diminue et tout de suite ça devient beaucoup moins agréable.

 

Pour ce qui concerne la résistance du ski, je pense pouvoir dire qu’il n’y a pas de soucis à se faire à ce niveau-là.

Mon ami sort avec plus d’une centaine de jours par an avec depuis 2017 et ils sont encore comme neuf ! Sa semelle frittée graphite est super résistante, tout comme la peinture !


En résumé, un bon ski pour tout randonneur contemplatif cherchant un ski tolérant, maniable, à l’aise sur toutes les neiges et pente à condition de ne pas le pousser du côté de la vitesse. 

Pour qui ?

Randonneur contemplateur cherchant à se faire plaisir sans vitesse

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.