Test Millet Pulse 34 2019

1 test Millet Pulse 34.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
mart!

Un sac multi-activités

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | m | Avancé | Hautaget
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : Utilisation pendant 1 an et demi en randonnée (1 à plusieurs jours), trail, VTT, alpinisme, ski de rando et par tout temps.

Points forts

- Nombreux accessoires
- Design
- Confort de portage en randonnée
- Robustesse

Points faibles

- Imperméabilité
- Pas de choix de tailles
- Poids annoncé vs. Poids pesé

Contexte :

Je recherchais un sac « à tout faire », un sac léger et robuste, fonctionnel et simple d’utilisation pour la randonnée, le « trail » et l’alpinisme, voire le ski de rando. J’ai opté pour le sac Millet Pulse 34, un bon compromis à prix raisonnable. Voilà 1 an et demi que je l’utilise régulièrement sur ces 4 pratiques, ainsi que sur des sorties en vélo.


Caractéristiques du sac :

Pour 120 €, on a un sac multi-activités de 34L pour 900 grammes annoncés. Il est tout particulièrement conçu pour le fast-hiking et les randonnées légères de quelques jours.

Ce sac à une forme tubulaire, ce qui permet d’avoir des grandes amplitudes de mouvements. Il se referme à l’aide d’un rabat (dans lequel sont inclues 2 poches, une filée à l’intérieur et un vide-poches à l’extérieur) et d’une boucle. Il comporte une fermeture sur les ¾ de sa longueur pour pouvoir accéder au fond de sac et un élastique pour pouvoir y bloquer veste imperméable ou tapis de sol par exemple. Sur les côtés du sac, on retrouve 2 poches stretch ainsi que 2 sangles de compression de chaque côté. Le sac est aussi doté de porte-bâtons, de 2 sangles sur le dessous du sac et d’un système compatible avec une poche d’hydratation. On retrouve également 2 petites poches sur la ceinture. Quant au dos, il est rigide et équipé de la technologie PULSE™ : autrement dit, il est très proche du corps et aéré.


Passons au test terrain :

Voici mes ressentis :

Ce qui me plait avant tout sur ce sac, ce sont les nombreux accessoires. Millet a réussi à faire un sac assez léger (sans pour autant être ultra-light) avec de nombreux accessoires. Je l’ai cependant pesé à 1024 grammes… Les nombreuses sangles et autres accessoires à l’extérieur du sac permettent cependant d’agrandir son volume en plaçant à l’extérieur du sac du matériel qui ne craint pas, des skis de rando ou des raquettes peuvent éventuellement être fixés à l'extérieur du sac (usage occasionnel par contre). C’est un sac « personnalisable » en quelques sortes.

Côté praticité, j’ai trouvé son portage très confortable jusqu’à 11kg. Le dos est légèrement incurvé pour se placer près du corps. Ainsi, il suit tous nos mouvements. La ceinture et les bretelles est en mousse souple, ce qui me faisait peur au départ pour le portage. Au final, j’ai trouvé ça bien plus confortable que sur certains autres sacs de la même gamme !

Par contre, c’est un sac qu’il faut remplir au plus juste de sa contenance. Je m’explique : quand on le remplie trop peu, les sangles latérales de compressions sont nécessaires et font le job pour éviter que la charge ne se balade. Mais à l’inverse, la boucle principale qui attache le rabat est beaucoup trop courte, elle requiert un volume suffisant pour ne pas qu’elle soit complètement détendue ! Pour pallier à cela, j’ai donc du effectué un renfort sur le support de la boucle (voir photo) pour pouvoir passer la sangle dans le porte-piolet et la raccourcir : dommage de devoir faire du bricolage alors que cette boucle aurait simplement pu être placée plus bas…

Les matières semblent robustes (Polyamide 100D) et ne m’ont jamais fait défaut, même après une bonne utilisation et de l’abrasion. Par contre, il faut absolument prévoir une raincover, sous peine de retrouver ses affaires mouillées après une petite pluie ou quand la neige vient à fondre.


En pratique :

C’est un sac qui fait parfaitement l’affaire en randonnée légère sur plusieurs jours ou pour de l’alpinisme ou du ski de rando à la journée. C’est le compagnon idéal pour ces activités. En revanche, je l’ai utilisé sur pas mal de sorties sur plusieurs jours, nécessitant donc d’emporter de quoi manger et dormir, et il comporte plusieurs défauts, notamment au niveau des sangles. Lors des secousses répétées, les réglages des bretelles ont tendance à se défaire, on se retrouve obligés de faire des nœuds pour éviter tant bien que mal de le régler toutes les 5mn. De plus, même si le portage est près du corps, les boucles des bretelles ont tendance à faire légèrement mal au niveau des côtes pendant la course : forcément ce n’est pas une conception type « gilet » comme pour le trail.. !

On aurait aussi apprécié des tailles différentes pour s’adapter au porteur. La ceinture est presque un peu trop petite à ma taille par exemple.


Conclusion :

Pour conclure, j’ai été globalement satisfait de ce sac : assez robuste tout en ayant un poids raisonnable et de nombreux accessoires, il convient très bien à la pratique du ski de rando ou de l’alpinisme. C’est un sac « à tout faire » qui reste malgré tout à améliorer au niveau polyvalence des activités et des pratiques. 

Pour qui ?

Aux pratiquants de fast-hiking, de vtt de ski de rando (occasionnel) ou d'alpinisme.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire