Test Black Diamond Jet Force Halo 28 2015

4 tests Black Diamond Jet Force Halo 28.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Checco

Bon sac durable et confortable, petites choses a améliorer

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,77m | 63kg | Avancé
Acheté : en magasin
Conditions du test : un peu toutes/ 4 saisons de rando et freeride

Points forts

confort
facilité de manipulation (meme le replier c’est axpliqué dans les dessins sur le sac)
finition solide

Points faibles

Volume interne un peu petit
Volet gauche qui s’ouvre
Porte piolet avec sangle pour la tete du piolet un peu petite (pas adapté a tout type de piolet)
Poids (pour longues rando)

L’hiver 2014/2015 j’ai décidé de m’équiper d’un sac airbag, vue l'utilité (la saison passée un des mes potes a été emporté par une plaque et il remercie son sac airbag!).

Les sacs “électriques” début 2015 venait a peine de sortir sur le marché ici en Italie et un magasin le proposait a 750€.

Comme le prix n’était pas si loin de la moyenne des sacs avec cartouche je me suis lancé.

Après 4 ans je suis très content de mon achat, même si le sac a quelques points faibles.

Le sac est très bien fait, la construction est robuste (après plus de 100 journées et pas mal de neige, frottements , etc. il est encore parfaitement étanche), bref un sac de qualité.

J’ai trouvé très bien fait le système de portage avec les sangles qui coulissent derrière et permettent au sac de bouger tout seul a la descente. Les sangles de l’harnais sont très confortables mais robustes et durables.

On trouve tous les accessoires qu’on utilise normalement:

- poche externe pour pelle, sonde, peaux, couteaux

- porte piolets

- porte ski diagonal

- porte casque

- poche principale (accessible que en enlevant le sac)

- ….le systeme airbag!

C’est très confortable a la descente même si ça reste un peu plus haut sur le dos que mon sac normal. C’est très bien pour le freeride en station comme dans les randos a la journée.

Pour ce dernier cas on arrive a mettre dans/sur le sac ce qu’il faut pour une rando classique chez moi (alpes maritimes italiennes):APS, Veste goretex, gants de réserve, gourde, carte, polaire, masque, casque,… saucisson et fromage!

Pour certaines itinéraires piolet et crampons. Dans ce dernier cas l’espace intérieur est un peu trop petit (pas comparable aux sacs 28 lt classiques) et, si on force un peu trop, le volet gauche qui ferme le ballon va s’ouvrir (voir photo).

C’est facile de le remettre a sa place (c’est comme la dernière opération quand on referme le ballon après l’ouverture).

Pour les plus longues rando (>1500m D+) le poids va se faire sentir a la fin de la journée par rapport a d’autre sac airbag plus légers, mais je trouve que le Halo est bien confortable.

Le systême de portage des skis est très solide et la sangle supérieure est cousue directement a la structure du sac. Comme ca ne déforme pas le compartiment de l’airbag, même avec des skis lourds. Par contre impossible de transporter une corde a l’extérieur de façon classique, soit les skis en forme de A.

J’ai testé l’ouverture par temps froid a la fin d’une rando de plus de 10h et fonctionnement impeccable, ouverture en moins de 4 sec avec skis sur le sac. une fois pas saison je m'entraine a le déclencher, comme on peut le faire plusieurs fois.

Je doutais que la poignée était facile a tirer vite avec des gants mais en réalité ça marche nickel.

En septembre 2015 BD a apporté une modification du firmware du système électronique. J’ai reçu un e-mail avec les instructions pour le renvoyer chez Pieps. Dans 15 jours j’avait mon sac mis a jour…et une frontale comme cadeau. Super SAV!


Pour qui ?

Skieur freeride en station et freerando qui veut du matériel fiable avec lequel soit facile de s'entraîner, même si un pau plus lourd de la moyenne.
9/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire