Test Bca Float 22 2014

3 tests Bca Float 22.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
skaraB

Produit complet, simple, efficace

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,86m | 83kg | Expert
Acheté : 380€ en magasin
Conditions du test : Je skie avec ce sac depuis 5 ou 6 saisons au moins, soit environ 250 sorties, toutes neiges tous terrains

Points forts

Simple d'utilisation
Rechargement facile de la cartouche
Prix contenu (achat et révision)
Volume de chargement

Points faibles

Ergonomie pas idéale
Poids
Sans sous-cutale amovible

J'ai profité de bonnes réductions pour acheter ce sac au vieux campeur lorsqu'il est sorti en France il y a quelques années (de mémoire environ 380€ cartouche comprise).

Je voulais un sac Airbag fiable, facile d'utilisation, et pour un budget contenu, et c'est tout ce que j'ai retrouvé dans ce modèle.

Système airbag: système de cartouche à air qui peut se recharger comme une bouteille de plongée. Un manomètre est présent sur la bouteille pour vérifier qu'il n'y a pas de fuites. Bouteille facile à installer. Après avoir testé le système, j'ai pu la faire re-remplir au magasin sans problème. Une première fois après l'avoir fait remplir, la cartouche tenait moins bien la pression, mais le magasin me l'a remplacée immédiatement.

Le système est activé par une poignée de déclenchement sur l'épaule gauche, reliée par câble à la cartouche. la forme de la poignée est un peu bizarre, mais cela ne gène pas pour l'attraper et tirer. A noter que je ne me suis entraîné qu'en intérieur, je n'ai pas eu (heureusement) à m'en servir en avalanche.

Bon point, la révision tous les trois ans n'est pas très chère (30€ il me semble), notamment par rapport à un sac ABS (70€)


Volume: Annoncé pour 22l, j'ai toujours été agréablement surpris par le nombre de choses que j'arrive à emmener. Une poche extérieure contient le matos de sécu (pelle, sonde, trousse de soins, couverture survie, duct tape...), et la poche principale contient la cartouche et assez de place pour caser les peaux, les couteaux, les crampons, une bouteille d'eau, un casse croute, etc.). De quoi faire à l'aise de belles sorties à la journée. 

A noter dans la grande poche principale une poche fermée permettant de mettre des clés, un portefeuille, etc.).

Un filet amovible peut se fixer sur l'extérieur du sac, pratique pour mettre la veste pendant la montée.


Finition, solidité: Même si de prime abord les zips font un peu cheap, je n'ai jamais eu aucun souci de casse ou d'ouverture intempestive. Aucune déchirure à noter sur le sac ou les sangles, malgré les nombreux jours d'utilisation, et parfois quelques rencontres fortuites avec la végétation locale en forêt...

Le portage des skis se fait en diagonale (pas possible de les mettre de chaque côté). 


Poids et Ergonomie: sur ce point il existe mieux ailleurs. Les bretelles sont peu rembourrées, le dos plat et pas spécialement confortable. Une fois le sac chargé, on le sent bien, notamment sur les randos un peu longues. En comparaison j'ai pu essayer une base ABS, qui malgré un poids également un peu élevé était beaucoup plus ergonomique et ne se faisait pas ressentir.

Bémol également sur la sangle sous cutale qui n'est pas cousue au sac. Il faut donc la passer dans la sangle ventrale, puis sous les fesses, puis de nouveau dans la sangle ventrale, et surtout ne pas la perdre lorsqu'on quitte le sac. 

Pour qui ?

Tous les freerideurs à la recherche d'un sac simple, bien conçu, qui amène un petit joker complémentaire en cas d'incident, pour un prix contenu.
8/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire