Test Cairn impakt d3o 2018

1 test Cairn impakt d3o.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
LucasColney

Assurance tous risques

Profil du testeur : 21 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | Strasbourg
Acheté : en magasin
Conditions du test : 1 saison entière sous toutes météos

Points forts

Confort

Points faibles

Pas de protection pour les cotes

Avant propos :

Acheté il y a un an en remplacement de ma dorsale de vélo, je recherchais une dorsale plus adaptée au ski et au froid. 

Je l'ai essayé durant 1 saison complète et un début de saison (eh oui on a commencé), j'ai skié sous toutes les météos possibles je pense.


Essai :

La première grande différence par rapport à mon ancienne est le gel D3o qui ne se durcit pas dû au froid. Il est vraiment bien réactif peut importe la température. En effet, mon ancienne dorsale se durcissait naturellement avec le froid, un bloc de béton quand on tombait dessus (efficacité 0).

Elle s'attache avec une ceinture abdominale et deux bretelles, elle ne s'est jamais décroché jamais (sauf si on a trop mangé à midi).

Pour les chutes que je me suis mis avec, elle amortit bien. Par contre, elle me semble un peu légère pour des gros drops ou bien pour faire du gros freeride. Pour ma part, je préfère privilégier une dorsale qui protège les cotes aussi.

Par contre, par rapport à toutes les autres dorsales que j'ai essayé, il s'agit de celle qui a le meilleur confort. De plus, elle ne remonte pas du tout lors de l'utilisation.


Conclusion :

Il s'agit d'une dorsale qui possède un confort extraordinaire, qui amortit bien les chutes. Cependant la zone de protection est assez limitée.

Pour qui ?

Ceux qui recherche avant tout le confort

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire