Test Colltex Tödi Mixte 2020

6 tests Colltex Tödi Mixte.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
PAGET Tristan

De très bonnes peaux à découper

Avis sélectionné
Profil du testeur : m | Lamoura
Acheté : 100€ en magasin
Conditions du test : Dans toutes les neiges et quasiment toutes les conditions météos.

Points forts

Facilité d'installation, perfomance

Points faibles

La partie autocollante gèle facilement si vous enlevez et remettez souvent vos peaux.

Peaux de Phoques CollTex 


Quelles peaux de phoques choisir ? Ce test des peaux CollTex peut certainement vous aider.

J’ai pus tester les peaux de phoques autocollantes de CollTex.

Le modèle exact est le suivant : Peaux CollTex Todi Mixte 2m x 110mm à découper.


Caractéristiques techniques 


Poids : 250g                                                       Matières : Mixte 65% Mohair et 35% Nylon

Talonnière : Aucun système pour accrocher à l’arrière, il faut juste découper la peaux à la bonne longueur. (Privilégiez une découpe en rond)

Crochet métal à l’avant pour la fixer.

Tarifs : entre 80 et 100€


Le Test


*Avant de commencer, je vous conseille d'allez faire découper votre peau à un shop pour qu'elle soit à la bonne taille et que la découpe soit qualitative. Si vous êtes plutôt manuel vous pouvez le tenter. 

Je skis avec ces peaux depuis 2 hivers dans des sorties ski de randonnées régulières et dans des conditions de neige variées.


J’ai été tout d’abord séduis par la facilité d’installation sur le ski. La partie collante adhère mais se décolle suffisamment facilement pour la repositionner. Il n’y a qu’un crochet à fixer sur l’avant du ski.

Pas besoin de tirer la partie arrière pour tendre la talonnière et l’accrochée sur le talon.

Franchement c’est un critère non négligeable, car installer vos peaux rapidement ça vous évite de vous geler les doigts au pied de la station.


Niveau adhérence, je n’ai pas grand-chose à leurs reprocher à part sur neige gelé, mais c’est pour toute les peaux pareilles. Les seuls moments où vous n’aurez plus d’adhérence c’est tout simplement que vous êtes arrivé à un niveau de pente qui nécessite soit les couteaux, soit de marcher.

De plus, je n’ai pas eu de problème d’accumulation de neige sur la peau.

On peut donc dire que niveau performance, avec un poids relativement faible, c’est top.


J’ai tout de même noté un défaut lorsque vous enchainez les montées.

En effet, si vous avez peu de dénivelé chez vous et/ou que vous avez besoin d’enlever et remettre régulièrement vos peaux, il faut faire très attention.

La colle de la peau permet de ne pas accumuler les impuretés ce qui est idéal. Mais puisqu’il est plus simple de retirer la peau, il est possible que de la neige s’accumule dessous.

A partir de ce moment, si vous enchainez les montées et que vous n’avez pas bien collé votre peau, la neige va s’accumuler (surtout si c’est une poudreuse froide et légère) et va geler la partie collante.

Une fois ce stade atteint, c’est quasiment irrattrapable. Avec la peau gelée, il est impossible de la recoller d’où l’accumulation de neige et le cercle vicieux qui commence.

C’est donc un point assez gênant sur lequel il faut bien faire attention lorsque vous décollez et recollez vos peaux régulièrement.

(Petite astuce que j’ai utilisée : frottez rapidement la partie collante de votre peau sur votre pantalon de ski afin de la dégeler)


En conclusion, c’est une peau de phoque qui remplit parfaitement sa fonction à un tarif abordable. Il faut néanmoins faire attention lorsque vous la collez afin d’éviter les possibles entrés de neige puisque le talon n’est pas fixé au ski.

Pour qui ?

Pour tous ceux qui font du skis de rando et qui souhaitent des peaux performantes.
8/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire