Test Colltex PALÜ - ALPINIST 2018

2 tests Colltex PALÜ - ALPINIST.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Arpille

Glisse vers le sommet

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | m | Expert | Chemin
Acheté : 150€ en magasin
Conditions du test : C'est la deuxième saison que j'utilise ces peaux avec plus d'une centaine de sorties au compteur avec un peu tous les types de neige. Les sorties vont de 700 à 2500m de dénivelé.

Points forts

Légèreté
Glisse superbe

Points faibles

Botte facilement
S'abime facilement
Manque d'accroche

Conditions : 

C'est la deuxième saison que j'utilise ces peaux avec plus d'une centaine de sorties au compteur avec un peu tous les types de neige. Les sorties vont de 700 à 2500m de dénivelé. 


La peau en elle même : 

100% Mohair : laine issue de la toison de la chèvre angora d’Asie. Dans les peaux de phoque vous trouverez les 100% mohair (privilégie la glisse) , les 100% synthétiques (plus d'accroche mais moins glissantes) et les mixtes (70% mohair, 30% synthétique qui offre un bon compromis) 

A colle 

103,5g 

Fixation avant EVO, crochet arrière camlock

Compatibilité avec toutes les spatules

100% recyclable


A l'usage : 

Poter : 

La peau se fixe au ski d'abord par l'étrier avant et ensuite on vient fixer le crochet arrière. Le crochet arrière est réglable en longueur ce qui permet d'utiliser les mêmes peaux sur plusieurs ski qui n'ont pas les mêmes longueurs.

Une fois mise en place, passer votre main sur toute la peau pour qu'elle adhère bien à la semelle. 

Avant chaque montée je passe une coup d'express universal wax pour optimiser la glisse et éviter que ça botte (accumulation de neige entre les fibres, ce qui diminue considérablement l'accroche et la glisse).

Lorsqu'il fait très froid, je garde les peaux entre ma première et ma deuxième couche de vêtement en descente pour les réchauffer le plus possible et je j'appuie bien dessus une fois qu'elles sont mises. 

En route vers le sommet : 

- la glisse est parfaite sur tous les types de neiges 

- l'accroche est bonne sauf en cas de neige gelée ou de pente marquée. Je dois sortir les couteaux plus facilement qu'avec mes anciennes peaux mixtes pour ne pas glisser en arrière. 

- l'adhésion de la peau à la semelle ne fait pas défaut, je n'ai encore jamais eu de neige qui s'est immiscée entre la semelle et la peau.  

- bottage : l'accumulation de neige sur la peau se fait aussi beaucoup plus facilement que sur mes peaux mixtes lors des sorties avec des variations de neige. C'est très désagréable, la glisse et l'accroche en sont fortement diminuée. Pour enlever les bottes formées j'utilise un racloir en plexiglass normalement utilisé pour enlever le fart des ski mais ça fonctionne aussi très bien pour enlever les bottes des peaux ;) 

A la descente : 

La glisse en descente est très agréable, n'accroche pas sur les changements de neige. La peau ne s'est encore jamais décollée de la semelle. 

Dépotage : 

Pour enlever la peau on décroche le crochet arrière et on tire. Les premières sorties la colle était très forte et le dépotage demandait pas mal de force. Il fallait aussi rester prudent si la peau se pliait et se collait sur elle même. Tirer avec délicatesse pour ne pas enlever la colle. Maintenant le dépotage se fait sans peine. 

C'est une peau avec colle donc il faut bien recoller chaque peau sur son filer avant de les ranger dans le sac. 

Plusieurs potages- dépotages en une sortie : 

La peau adhère toujours aussi bien au ski même si elle est encore mouillée de la première montée. En cas de froid (-10°c), je mets les peaux dans entre ma première et deuxième couche du tronc pour qu'elles ne gèlent pas.  


Entretien :

En rentrant à la maison je les décolle toujours du filet et les recollent dessus pour éviter tout plis et être sûre que la peau soit tout le temps en contact avec le filet et je les fais sécher à plat. Le lendemain, un petit coup d'express universal wax ou non selon l'envie du jour et c'est reparti. 

Entre les deux saisons j'ai ré-encollé la peau avec hotmelt tape. 


Résistance : 

Beaucoup moins résistante que mes peaux mixtes, des fibres se sont détachées lors des sorties et ce que je pense être la lame waterproof commence à s'effiler sur les bords de la peau. (voir photos) 



Pour qui ?

Toute personne faisant de gros dénivelés qui cherche une bonne glisse et qui est équiper pour enlever les bottes lors des sorties.
6/10

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire