Test Picture organic Naikoon 2018

2 tests Picture organic Naikoon.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
mrik95220

Retour sur Test Privé - Picture Naikoon

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,75m | 70kg | Expert | Herblay
Acheté : 329€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions, de -20 à +10
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé : Picture Organic Clothing

Feedback sur trois ans pour la veste Naikoon 2017/18 de chez Picture, reçue et testée grâce aux tests privés Skipass.

Après l’euphorie du matos, et la difficulté du grand froid Suisse, place au constat avec recul.


Intro - Picture, riding for the future

Picture, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est cette (jeune) marque Made in France d’origine Clermontoise qui nous propose le « organic clothing », ou autrement dit les ensembles 50 à 70% recyclés. Côté couleur et marketing, le matos de chez Picture resplendit de « young spirit », street wear clothing et autres aspects flashy et au style new school ultra sympas, venu du snowboard, importé au ski pour se faire remarquer avec les copains.


1/ Mais alors, côté Naikoon?

La Naikoon, c’est le nom de la 20k 2017/18 de chez Picture. Côté présentation on est gâté: les couleurs sont là, on a même des zips fluos, les matériaux recyclés ne se font pas remarquer: on a tout ce qui fait une bonne veste. Pour preuve, en 2017/2018, c’est la veste du club des Arcs.

Côté équipement: Un bon col doublé qui fait bien le tour du cou et protège la nuque, une doublure micro-polaire, des manchons, une jupe par-neige attachable au pantalon, les zips étanches, de nombreuses poches pour le forfait sur l’avant-bras, sur la poitrine, à l’intérieur au sec pour le portable avec son passage de câble et écouteurs, le filet à gants et la petite peau de chamois pour essayer le masque ou les lunettes, clipsée au bout de son tirant élastique ... Le parfait ensemble pour le skieur qui recherche un produit complet pour des conditions alpines classique en station et inter-piste ou prémisse de hors piste. Bref, un bon produit.


2/ Mais alors et dans le dur, côté technique?

Côté technique, deux aspects: la pratique et la membrane 20k. 

A l’origine, Picture avec ses énormes tenues « légendaires » (comme dit le Thugtug), rapprochait le ski et le snowboard avec des tenues new school et une pratique BackCountry (alias BC en clin d’œil à la British Columbia). Des taillants immenses, pour lesquels le M se rapprochait du triple XL, voici le bon vieux look BC. 

Ici, la Naikoon cible une pratique alpine avec taillant plus classique, « regular », pour lequel le choix de taille est aussi important que le respect des trois couches. Il s’agit dans la pratique d’une pure veste alpine, potentiellement pluridisciplinaire. En effet, la couche externe est faite d’une fibre assez fine bien étanche, résistantes au coups et déchirures mais qui inspire moins confiance face aux branches de sapin et cailloux, et dont la membrane 20k tient moins bien le gros vent des faces nords de fin Janvier qu’une veste 20k BC plus épaisse. En contrepartie, la veste est légère et se fait bien oublier sur le dos. On a donc un produit bien équipé avec une fibre qui mériterait un poil plus d’épaisseur et un taillant plus précis.


Bilan

Après 2 saisons, aucune déchirure, pas de couture qui saute, ni de pantalon coupé à coup de carre et on ne prend pas la flotte: bref on est au chaud et au sec dans 95% des conditions de haute montagne. Ce à raison d’une à deux semaines d’utilisation par an avec la famille en bonnes conditions. Pour le reste de la saison, c’est cependant le matos BC qui sert pour affronter la grosse peuf, la météo méchante et autres trips en Suisse et Autriche.

A son prix, l’ensemble Naikoon est complet, bien positionné et permet de faire un peu de tout. Les couleurs sont sympas, le style est pur alpin vers quelque chose de classique que l’on a envie de mettre en veste de montagne pluridisciplinaire, pour la station, la rando par mauvais temps et intersaison, l’inter piste et les prémices de hors pistes avec des marches d’approche courtes pour ne pas chauffer trop trop fort, et des passages en face nord pas trop long pour ne pas trop se les cailler, ou quand il fait beau. La veste atteint vraiment ses limites quand le temps se lève et que la météo devient vraiment difficile. Ici, pas de secret: si on a peur de rien, alors il faut s’équiper et partir sur un modèle plus haut de gamme qui résistera mieux à travers l’ensemble de la saison et ses difficulté. Pour aucun, ce qui est à Caesar reste à Caesar: Picture propose ici un produit bien positionné pour un bon middle-haut gamme en se différenciant via la couleur et « l’organic clothing » sur le segment moyen de gamme des concurrents directs Millets, Eider et autre Salomon.


Les +:

Equipement complet, une tenue alpine pluridisciplinaire assez légère et très confortable avec de belles couleurs dispo.


Les -:

Un peu limite quand il fait vraiment très froid, un taillant « regular » un peu petit (ne pas hésiter à prendre du M-L dès 1m72) et un prix d’entrée en 2017 un peu haut à 350-400€ (Mais très attractif à -50% en ligne la/les saisons suivantes !).



Pour qui ?

Du jeune au jeune adulte, pour tout bon skieur alpin
7/10
Confort
Correspondance Taillant
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Respirabilité/aération
Qualité des poches (nombre, emplacements, tissus)
Réglage à la ceinture
Rapport qualité/prix

Points forts

Equipement complet, une tenue alpine pluridisciplinaire assez légère et très confortable avec de belles couleurs dispo.

Points faibles

Un peu limite quand il fait vraiment très froid, un taillant « regular » un peu petit (ne pas hésiter à prendre du M-L dès 1m72) et un prix d’entrée en 2017 un peu haut à 350-400€ (Mais très attractif à -50% en ligne la/les saisons suivantes !)

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire